Glossaire informatique des termes publiés au Journal 
                            officiel par la Commission générale de terminologie 
                            et de néologie le 22 septembre 2000 Free glossaries at TanslationDirectory.com translation jobs
Home Free Glossaries Free Dictionaries Post Your Translation Job! Free Articles Jobs for Translators

Glossaire informatique des termes publiés au Journal officiel par la Commission générale de terminologie et de néologie le 22 septembre 2000
(Starting with "T")



By Philippe Deschamp,
Institut National de Recherche
en Informatique et en Automatique

Philippe.Deschamp[at]INRIA.Fr








Become a member of TranslationDirectory.com at just $8 per month (paid per year)




Advertisements:



Use the search bar to look for terms in all glossaries, dictionaries, articles and other resources simultaneously




A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | U | V | W | X | Y | Z



tableur, n.m.

Domaine :  Informatique.
Définition : 
Logiciel de création et de manipulation interactives de tableaux numériques.
Voir aussi : 
grapheur.
Anglais :  spreadsheet, spreadsheet software, spreadsheet programme.
(Source : arrêté du 30 décembre 1983)

tache élémentaire

Domaine :  Télédétection spatiale-Sciences et techniques spatiales.
Définition :  Élément de surface de la
scène se trouvant dans le champ de visée instantané ou élémentaire du capteur.
Anglais :  groundel (ground element), ground patch area.
(Source : arrêté du 25 septembre 1984)

tacle, n.m.

Domaine :  Sport/Football.
Définition :  Action de reprendre avec le pied le ballon en possession de l'adversaire.
Note :  Sur « tacle » sont construits : tacler, tacleur, tacleuse.
Anglais :  tackling.
(Source : arrêté du 18 février 1988)

tampon, n.m.

Voir :  mémoire tampon

tarification en temps réel

Abréviation :  TTR.
Domaine :  Économie d'entreprise/Techniques commerciales.
Définition :  Adaptation tarifaire en temps réel rendue possible par la connaissance instantanée du marché.
Anglais :  yield management.
(Source : arrêté du 7 juillet 1994)

tâte-ferraille, n.m.

Domaine :  Pétrole/Forage.
Définition :  Palpeur utilisé à la base d'un train de tiges pour constater la profondeur et la forme du sommet d'un amoncellement de ferraille dans un forage en vue de son repêchage.
Anglais :  junk feeler.
(Source : arrêté du 12 janvier 1973)

taupe, n.f.

Domaine :  Génie civil/Engins.
Voir : 
tunnelier.

taux de charge

Domaine :  Ingénierie nucléaire/Exploitation des réacteurs.
Définition :  Rapport de l'énergie effectivement fournie, durant un intervalle de temps déterminé, au produit de la puissance nominale en régime continu, par cet intervalle de temps.
Notes :

1.     Ce taux peut se calculer pour une unité de production thermique ou un ensemble d'unités. On peut calculer un taux net ou un taux brut se rapportant à l'énergie nette ou brute produite.

2.     Ce terme n'est pas spécifique à l'industrie nucléaire. Toutefois, il est utilisé dans les comparaisons nationales et internationales des performances des centrales des divers types.

3.     L'équivalent anglais « load factor » est quelquefois utilisé par les Américains dans un sens différent.

4.     Dans cette acception, on dit aussi « facteur de charge », « coefficient de production ».

Anglais :  load factor (GB), capacity factor (EU).
(Source : arrêté du 30 novembre 1989)

taux de combustion

Domaine :  Ingénierie nucléaire/Cycle du combustible-Exploitation des réacteurs.
Définition :  Rapport, habituellement exprimé en pourcentage, du nombre de noyaux atomiques d'un élément ou d'un ensemble d'éléments donnés qui disparaissent par
combustion nucléaire, au nombre de noyaux initiaux.
Notes :

1.     Ce rapport, également nommé « taux de combustion de fission », est sensiblement proportionnel à l'épuisement spécifique.

2.     Le terme « taux d'épuisement », moins précis, est aussi employé.

Voir aussi :  combustion nucléaire, épuisement spécifique.
Anglais :  burn-up fraction.
(Source : arrêté du 30 novembre 1989)

taux de dilution

Domaine :  Défense/Nucléaire.
Définition :  Dans un
réacteur à double flux, rapport du débit du flux secondaire à celui du flux primaire.
Anglais :  by-pass ratio.
(Source : arrêté du 12 août 1976)

taux de disponibilité en énergie

Domaine :  Ingénierie nucléaire/Exploitation des réacteurs.
Définition :  Rapport de l'énergie disponible, durant un intervalle de temps déterminé, au produit de la puissance nominale en régime continu, par cet intervalle de temps.
Notes :

1.     Ce taux peut se calculer pour une unité de production thermique ou un ensemble d'unités. On peut calculer un taux net ou un taux brut se rapportant à l'énergie nette ou brute produite.

2.     Le terme « taux de disponibilité en énergie » ne doit pas être confondu avec le terme « taux de disponibilité en temps » (en anglais : « availability factor ») dont l'usage est déconseillé.

3.     Ce terme n'est pas spécifique à l'industrie nucléaire. Toutefois, il est utilisé dans les comparaisons nationales et internationales des performances des centrales des divers types.

4.     Le terme « coefficient de disponibilité en énergie » est à éviter.

Anglais :  energy avaibility factor.
(Source : arrêté du 30 novembre 1989)

taux d'épuisement

Domaine :  Ingénierie nucléaire/Cycle du combustible-Exploitation des réacteurs.
Voir : 
taux de combustion.

taux de flambage

Domaine :  Économie et finances/Assurance.
Définition :  Dans un traité de réassurance en
excédent de sinistres, rapport observé entre le coût des sinistres pris en charge par le réassureur et le montant total des primes encaissées par le cédant dans la catégorie d'affaires faisant l'objet du traité.
Note :  L'usage est d'exprimer cette grandeur sous forme d'un taux, à proportion des primes de l'assureur qui servent d'assiette à la rémunération du réassureur.
Anglais :  burning cost.
(Source : arrêté du 30 septembre 1991)

taux interbancaire offert

Abréviation :  TIO.
Domaine :  Économie et finances/Banque-Marchés.
Définition :  Taux d'intérêt que les banques offrent pour leurs prêts à des banques de premier rang, sur une place donnée, dans une monnaie et pour une échéance définies.
Notes :

1.     Il peut y avoir autant de taux interbancaires offerts que de banques.

2.     En anglais, la lettre placée en préfixe de l'acronyme anglais permet de connaître la place d'origine, par exemple LIBOR pour Londres, PIBOR pour Paris.

Anglais :  interbank offered rate, IBOR.
(Source : arrêté du 18 février 1987)

taux plafond

Domaine :  Économie et finances/Banque-Marchés.
Définition :  Contrat par lequel une entité s'assure, moyennant le paiement d'une prime, un taux d'intérêt maximal fixé pour une période donnée.
Notes :

1.     La formule développée de taux plafond, équivalent de l'anglais « cap », est « garantie de taux plafond ».

2.     Une garantie de taux plafond peut être contractée notamment en cas d'endettement.

Anglais :  cap interest rate, cap.
(Source : arrêté du 11 janvier 1990)

taux plancher

Domaine :  Économie et finances/Banque-Marchés.
Définition :  Contrat par lequel une entité s'assure, moyennant le paiement d'une prime, un taux d'intérêt minimal fixé pour une période donnée.
Notes :

1.     La formule développée de « taux plancher », équivalent de l'anglais « floor », est « garantie de taux plancher ».

2.     Une garantie de taux plancher peut être contractée notamment pour un placement.

Anglais :  floor interest rate, floor.
(Source : arrêté du 11 janvier 1990)

tavelure, n.f.

Domaine :  Télédétection spatiale-Sciences et techniques spatiales.
Voir : 
chatoiement.

TDL

Voir :  test du lendemain

technique de Northern

Domaine :  Génétique moléculaire.
Voir : 
transfert d'ARN.

technique de Southern

Domaine :  Génétique moléculaire.
Voir : 
transfert d'ADN.

téléachat, n.m.

Domaine :  Économie d'entreprise/Techniques commerciales.
Définition :  Achat à distance utilisant les techniques de télécommunication ou de radiodiffusion.
Anglais :  teleshopping.
(Source : arrêté du 11 février 1993)

téléborne

Domaine :  Télécommunications.
Définition : 
Station de base d'un service télépoint.
Voir aussi : 
station de base.
Anglais :  telepoint base station.
(Source : arrêté du 2 mars 1994)

téléconférence, n.f.

Domaine :  Télécommunications.
Synonyme : 
conférence à distance.
Définition :  Conférence dans laquelle les interlocuteurs sont répartis dans deux lieux, ou plus, reliés entre eux par des moyens de télécommunication.
Anglais :  teleconferencing.
(Source : arrêté du 27 avril 1982)

télécopie, n.f.

Domaine :  Télécommunications/Services et réseaux.
Synonyme : 
fax, n.m.
Définition :  Télécommunication ayant pour objet la reproduction à distance d'un document graphique sous la forme d'un autre document graphique géométriquement semblable à l'original.
Note :  Un document graphique est par exemple un écrit, un imprimé, une image fixe, ou sa représentation dans la
mémoire d'un ordinateur.
Anglais :  facsimile, fax, telecopy.
(Source : arrêté du 2 mars 1994)

télécopie contrastée

Domaine :  Télécommunications.
Définition : 
Télécopie dans laquelle la reproduction fournit seulement deux niveaux de densité optique.
Anglais :  document facsimile telegraphy.
(Source : arrêté du 27 avril 1982)

télécopie nuancée

Domaine :  Télécommunications.
Définition : 
Télécopie dans laquelle la reproduction peut être assurée avec des demi-teintes.
Anglais :  picture facsimile telegraphy.
(Source : arrêté du 27 avril 1982)

télécopier

Domaine :  Télécommunications/Services et réseaux.
Définition :  Transmettre un document par
télécopie.
Note :  On trouve aussi « faxer », qui n'est pas recommandé.
Anglais :  fax (to).
(Source : arrêté du 2 mars 1994)

télécopieur, n.m.

Domaine :  Télécommunications/Services et réseaux.
Synonyme : 
fax, n.m.
Définition :  Appareil émetteur et récepteur de
télécopie.
Anglais :  facsimile equipment, fax machine, fax, telecopier.
(Source : arrêté du 2 mars 1994)

télédémarchage, n.m.

Domaine :  Économie d'entreprise/Techniques commerciales.
Définition :  Utilisation de moyens de télécommunication au service de la prospection, de la vente et d'enquêtes commerciales.
Anglais :  tele-canvassing.
(Source : arrêté du 11 février 1993)

télédétection, n.f.

Domaine :  Physique-Métrologie.
Définition :  Ensemble des connaissances et techniques utilisées pour déterminer des caractéristiques physiques et biologiques d'objets par des mesures effectuées à distance, sans contact matériel avec ceux-ci.
Note :  La télédétection utilise généralement l'interaction du rayonnement électromagnétique avec la matière. Exemple : la
télédétection en hyperfréquences.
Anglais :  remote sensing.
(Source : arrêté du 25 septembre 1984)

télédétection aérienne

Domaine :  Télédétection spatiale.
Définition : 
Télédétection dans laquelle la saisie des données est faite à partir d'instruments embarqués sur des aéronefs.
Voir aussi : 
télédétection spatiale.
Anglais :  airborne remotesensing.
(Source : arrêté du 25 septembre 1984)

télédétection en hyperfréquence

Domaine :  Télédétection spatiale/Technologie des hyperfréquences.
Définition : 
Télédétection active ou passive qui s'opère dans la partie du spectre électromagnétique située au-delà des ondes submillimétriques.
Note :  Parmi les instruments utilisés, on citera les radiomètres en
hyperfréquences, imageurs (les radars, par exemple) ou non imageurs (les diffusio-diffractomètres, par exemple).
Voir aussi : 
capteur, imageur, télédétection.
Anglais :  microwave remote sensing.
(Source : arrêté du 27 décembre 1994)

télédétection spatiale

Domaine :  Télédétection spatiale-Sciences et techniques spatiales.
Définition : 
Télédétection dans laquelle la saisie des données est faite à partir d'instruments embarqués sur des véhicules spatiaux.
Anglais :  spaceborne remote sensing.
(Source : arrêté du 25 septembre 1984)

téléécriture, n.f.

Domaine :  Télécommunications.
Définition :  Télécommunication ayant pour objet la transmission d'informations graphiques au fur et à mesure de leur tracé manuscrit et la reproduction de ce tracé sur un écran ou un autre support.
Anglais :  telewriting.
(Source : arrêté du 27 avril 1982)

téléimprimeur, n.m.

Domaine :  Tous domaines.
Définition :  Appareil émetteur et récepteur de télégraphie comportant un clavier alphanumérique pour l'émission et assurant à la réception l'impression de caractères.
Notes :

1.     Le terme « Teletype » est une marque de fabrique à proscrire dans le sens général de « téléimprimeur ».

2.     Le mot « téléscripteur », qui a un sens plus général, est parfois utilisé au sens restreint de « téléimprimeur ».

Anglais :  teleprinter, teletypewriter.
(Source : arrêté du 27 avril 1982)

téléinformatique, n.f.

Domaine :  Informatique-Télécommunications.
Définition :  Exploitation automatisée de systèmes informatiques utilisant des réseaux de télécommunication.
Anglais :  telecomputing, remote data processing, teleinformatics.
(Source : arrêté du 22 décembre 1981)

télémaintenance, n.f.

Domaine :  Informatique.
Définition :  Maintenance d'une unité fonctionnelle, assurée par télécommunication directe entre cette unité et un centre spécialisé.
Anglais :  remote maintenance.
(Source : arrêté du 19 février 1993)

télémarché, n.m.

Domaine :  Économie d'entreprise/Techniques commerciales.
Définition :  Méthode de distribution permettant au client de choisir dans une liste de références et de commander à distance en utilisant les techniques de télécommunication.
Anglais :  telemarket.
(Source : arrêté du 11 février 1993)

télématique, n.f.

1.     Domaine :  Télécommunications.
Définition :  Ensemble des services, autres que les services télégraphique et téléphonique usuels, qui peuvent être obtenus par les usagers d'un réseau de télécommunication.
Note :  Les services qui mettent généralement en oeuvre des techniques de
téléinformatique permettent d'envoyer ou de recevoir des informations publiques ou privées, ou d'effectuer certaines opérations telles que consultation de fichier, réservation, opérations commerciales ou bancaires.
Anglais :  telematics.
(Source : arrêté du 27 avril 1982)

2.     Domaine :  Informatique.
Définition :  Ensemble des services de nature ou d'origine informatique pouvant être fournis à travers un réseau de télécommunication.
Anglais :  telematics.
(Source : arrêté du 22 décembre 1981)

télémercatique, n.f.

Domaine :  Économie d'entreprise/Techniques commerciales.
Définition :  Utilisation des techniques et des moyens de télécommunication au service de la
mercatique.
Anglais :  telemarketing.
(Source : arrêté du 11 février 1993)

télémesure, n.f.

Domaine :  Télécommunications.
Définition :  Élaboration et transmission à distance d'un signal représentant un résultat de mesure.
Note :  Le mot « télémétrie » (mesure de distance) ne doit pas être utilisé dans le sens de « télémesure » (mesure à distance).
Anglais :  telemetering, telemetry, telemeasuring.
(Source : arrêté du 27 avril 1982)

télépéage, n.m.

Domaine :  Transport/Transport routier.
Définition :  Acquittement ou enregistrement du péage par un dispositif automatique, sans arrêt du véhicule.
Anglais :  electronic pricing.
(Source : arrêté du 18 juillet 1989)

téléphone sans cordon

Domaine :  Télécommunications.
Voir : 
poste téléphonique sans cordon.

téléprompteur, n.m.

Domaine :  Audiovisuel/Télévision.
Définition :  Appareil permettant de lire un texte face à la caméra.
Anglais :  teleprompter.
(Source : arrêté du 24 janvier 1983)

téléservice, n.m.

Domaine :  Télécommunication/Services et réseaux.
Définition :  Service de télécommunication qui assure tous les aspects de la communication entre usagers, conformément à des
protocoles établis par l'entité exploitante ou par accord avec les entités exploitantes.
Anglais :  teleservice.
(Source : arrêté du 30 décembre 1988)

télétraitement, n.m.

Domaine :  Informatique.
Définition :  Mode de traitement selon lequel les
données sont émises ou reçues par des terminaux éloignés de l'ordinateur.
Anglais :  teleprocessing.
(Source : arrêté du 22 décembre 1981)

télétraitement par lots

Domaine :  Informatique.
Définition : 
Télétraitement qui comporte un groupement par lots des programmes à exécuter ou des données à traiter.
Anglais :  remote batch teleprocessing.
(Source : arrêté du 22 décembre 1981)

télévendeur, -euse, n.

Domaine :  Économie d'entreprise/Techniques commerciales.
Définition :  Personne qui effectue la
télévente.
Voir aussi : 
télévente.
Anglais :  telephone sales man, telephone sales woman.
(Source : arrêté du 11 février 1993)

télévente, n.f.

Domaine :  Économie d'entreprise/Techniques commerciales.
Définition :  Vente à distance utilisant les techniques de télécommunication ou de radiodiffusion.
Anglais :  distance selling, telephone selling.
(Source : arrêté du 11 février 1993)

télévision, n.f.

Domaine :  Télécommunications.
Voir : 
radiodiffusion visuelle.

télévision à accès conditionnel

Domaine :  Télécommunications-Audiovisuel.
Définition : 
Télévision dont les programmes sont destinés à certains publics spécialisés (par exemple programmes spéciaux pour le corps médical) et ne peuvent être reçus qu'en utilisant une clé d'accès appropriée.
Anglais :  conditional access television.
(Source : arrêté du 3 octobre 1984, arrêté du 24 janvier 1983)

télévision payante

Domaine :  Télécommunications-Audiovisuel.
Voir : 
télévision à péage.

télévision à péage

Domaine :  Télécommunications-Audiovisuel.
Synonyme : 
télévision payante.
Définition : 
Télévision pour laquelle un paiement est nécessaire pour recevoir certains programmes.
Note :  Le paiement est indépendant des redevances perçues sur les récepteurs de
télévision.
Anglais :  pay television, toll television, subscription television.
(Source : arrêté du 3 octobre 1984, arrêté du 24 janvier 1983)

télévision à péage

Voir :  télévision payante

témoignage publicitaire

Domaine :  Communication/Publicité.
Définition :  Technique publicitaire utilisant le témoignage.
Anglais :  testimonial.
(Source : arrêté du 10 octobre 1985)

température de fusion

Domaine :  Génétique moléculaire/Génie génétique.
Définition :  Température moyenne à laquelle 50 % de l'
ADN double brin est dissocié.
Note :  Cette température dépend du pourcentage de GC (guanine, cytosine) et de la composition du milieu.
Voir aussi : 
dénaturation d'acide nucléique.
Anglais :  melting temperature.
(Source : arrêté du 14 septembre 1990)

temps réel

Domaine :  Informatique.
Définition :  Mode de traitement qui permet l'admission des
données à un instant quelconque et l'obtention immédiate des résultats.
Anglais :  real time.
(Source : arrêté du 22 décembre 1981)

temps de vol cale à cale

Domaine :  Transport/Transport aérien.
Définition :  Temps de vol compris entre le moment où les cales sont retirées avant le départ et le moment où elles sont remises après immobilisation de l'aéronef au sol.
Notes :

1.     Le temps de vol cale à cale comprend également le temps de roulage.

2.     Les termes « temps bloc » et « block-block » sont à éviter.

Voir aussi :  temps de vol réel.
Anglais :  airborne time.
(Source : arrêté du 21 septembre 1993)

temps de vol réel

Domaine :  Transport/Transport aérien.
Définition :  Temps de vol compris entre le moment où l'aéronef quitte le sol et le moment où il reprend contact avec le sol au point d'atterrissage suivant.
Note :  Le terme « temps airborne » ne doit pas être utilisé en français.
Voir aussi : 
temps de vol cale à cale.
Anglais :  block time.
(Source : arrêté du 21 septembre 1993)

teneur isotopique

Domaine :  Ingénierie nucléaire/Cycle du combustible.
Synonyme : 
richesse isotopique.
Définition :  Rapport du nombre des atomes d'un isotope donné d'un élément au nombre total des atomes de cet élément contenus dans une matière.
Note :  La teneur isotopique est exprimée en pourcentage.
Anglais :  isotopic abundance.
(Source : arrêté du 30 novembre 1989)

teneur isotopique pondérale

Domaine :  Ingénierie nucléaire/Cycle du combustible.
Synonyme : 
richesse isotopique pondérale.
Définition :  Rapport de la masse d'un isotope donné d'un élément à la masse totale de cet élément contenu dans une matière.
Note :  La teneur isotopique pondérale est exprimée en pourcentage.
Anglais :  isotopic weight abundance, isotopic abundance by weight, weight percent abundance.
(Source : arrêté du 30 novembre 1989)

teneur de marché

Domaine :  Économie et finances/Banque-Marchés.
Définition :  Opérateur ou établissement qui intervient sur les marchés financiers pour son propre compte de manière continue en indiquant en permanence les prix d'achat et de vente qu'il propose pour des quantités données, contribuant ainsi à la liquidité du marché.
Notes :

1.     Cet affichage des cours résulte d'un engagement contracté par ces opérateurs pour effectuer la tenue de marché.

2.     Le teneur de marché ne se rémunère pas par un courtage mais par la différence entre ses prix d'achat et de vente.

Anglais :  market maker.
(Source : arrêté du 30 septembre 1991)

tenue de marché

Domaine :  Économie et finances/Banque-Marchés.
Définition :  Intervention d'un opérateur ou d'un établissement sur les marchés financiers pour son propre compte de manière continue en indiquant en permanence les prix d'achat et de vente qu'il propose pour des quantités données de valeurs, contribuant ainsi à la liquidité du marché.
Anglais :  market making.
(Source : arrêté du 11 février 1993)

termaillage, n.m. (langage professionnel)

Domaine :  Économie et finances.
Définition :  Changement dans le rythme des règlements internationaux, caractérisé par un jeu de va-et-vient entre les dates de paiement des créances et de recouvrement des dettes.
Anglais :  leads and lags.
(Source : arrêté du 18 février 1987)

terme source, n.m.

Domaine :  Ingénierie nucléaire/Sûreté.
Définition :  Dans un modèle mathématique, expression de la nature, de la quantité et la cinétique de rejet des produits radioactifs d'une installation nucléaire soit en conditions normales de fonctionnement, soit au cours d'un accident réel ou supposé.
Note :  Le « terme source » sert à évaluer les conséquences d'un rejet radioactif dans l'environnement.
Anglais :  source term.
(Source : arrêté du 30 novembre 1989)

terminal, n.m.

Domaine :  Informatique.
Définition :  Appareil permettant l'accès à distance à un système informatique.
Anglais :  terminal.
(Source : arrêté du 22 décembre 1981)

test en aveugle

Domaine :  Communication/Publicité.
Définition :  Test de comparaison entre deux ou plusieurs produits anonymement présentés.
Note :  On trouve aussi « test aveugle ».
Anglais :  blind test.
(Source : arrêté du 24 janvier 1983)

test du lendemain

Abréviation :  TDL.
Domaine :  Communication/Publicité.
Définition :  Mesure de l'impact d'un
message publicitaire vingt-quatre heures après sa diffusion.
Anglais :  day after recall (DAR).
(Source : arrêté du 24 janvier 1983)

test dynamique

Domaine :  Électronique/Composants électroniques.
Définition :  Test d'un circuit par lequel les
vecteurs de test sont appliqués à un rythme suffisamment rapide pour tenir compte des temps de propagation des signaux à l'intérieur du circuit.
Voir aussi : 
test statique.
Anglais :  dynamic test.
(Source : arrêté du 29 avril 1992)

test fonctionnel

Domaine :  Électronique/Composants électroniques.
Définition :  Test destiné à vérifier, pour une spécification donnée, le comportement fonctionnel d'un circuit.
Anglais :  functional test.
(Source : arrêté du 29 avril 1992)

test intégré

Domaine :  Électronique/Composants électroniques.
Définition :  Test réalisé au moyen de cellules introduites dans un circuit, permettant l'analyse des noeuds d'interconnexion.
Anglais :  built-in self test.
(Source : arrêté du 29 avril 1992)

test de mémorisation assistée

Abréviation :  TMA.
Domaine :  Communication/Publicité.
Définition :  Mesure de l'impact d'un
message publicitaire à l'aide d'éléments de rappel.
Anglais :  aided recall test.
(Source : arrêté du 10 octobre 1985)

test de performance

Domaine :  Informatique.
Définition :  Évaluation des performances d'un système par simulation des conditions réelles d'utilisation, à l'aide de programmes-échantillons.
Anglais :  benchmark.
(Source : arrêté du 30 décembre 1983)

test statique

Domaine :  Électronique/Composants électroniques.
Définition :  Test d'un circuit par lequel les
vecteurs de test sont appliqués à un rythme suffisamment lent pour assurer que le circuit a bien atteint un état stable avant l'application du prochain vecteur de test.
Voir aussi : 
test dynamique.
Anglais :  static test.
(Source : arrêté du 29 avril 1992)

test structurel

Domaine :  Électronique/Composants électroniques.
Définition :  Test conçu pour vérifier chaque étape du procédé de fabrication d'une tranche de semi-conducteur.
Anglais :  structural test.
(Source : arrêté du 29 avril 1992)

testeur, n.m.

Domaine :  Électronique/Composants électroniques.
Définition :  Équipement qui permet d'appliquer une
séquence de tests sur les entrées d'un circuit et qui mesure les états de sorties afin de vérifier leur conformité aux spécifications.
Anglais :  tester.
(Source : arrêté du 29 avril 1992)

testeur de prototype

Domaine :  Électronique/Composants électroniques.
Voir : 
vérificateur de prototype.

tête, n.f.

Domaine :  Sport/Golf.
Définition :  Partie de la canne qui touche la balle.
Anglais :  head.
(Source : arrêté du 11 décembre 1992)

TGP

Voir :  très gros plan

thérapie génique

Domaine :  Génétique moléculaire/Génie génétique.
Définition :  Opération conduisant à l'addition d'un gène dans des cellules non germinales d'un organisme.
Anglais :  gene therapy.
(Source : arrêté du 14 septembre 1990)

tige, n.f.

Domaine :  Sport/Golf.
Définition :  Manche d'une canne.
Anglais :  shaft.
(Source : arrêté du 11 décembre 1992)

TIO

Voir :  taux interbancaire offert

tir, n.m.

Domaine :  Sport/Ballon.
Définition :  Action de frapper le ballon pour l'expédier en direction du
but adverse.
Note :  Sur le terme « tir » sont construits : tirer, tireur, tireuse.
Anglais :  kick, shot.
(Source : arrêté du 18 février 1988)

tir de réparation

Domaine :  Sport.
Définition :  Pénalité sanctionnant une faute commise par l'équipe défendante dans la surface de réparation.
Note :  En football, le tir de réparation est également nommé « coup de pied de réparation » ou « onze mètres ».
Voir aussi : 
tirs au but.
(Source : arrêté du 11 décembre 1992)

tirage équifractionné

Domaine :  Communication/Publicité.
Définition :  Tirage d'une revue ou d'un journal en deux fractions égales, chacune contenant une annonce différente pour un même produit, de façon à en comparer l'efficacité.
Anglais :  split run.
(Source : arrêté du 24 janvier 1983)

tirant d'eau, n.m.

Domaine :  Hydraulique.
Définition :  Profondeur d'un écoulement à
surface libre.
Anglais :  flow depth.
(Source : arrêté du 7 avril 1987)

tirant d'eau critique

Domaine :  Hydraulique.
Définition :  Pour un écoulement à
surface libre, tirant d'eau pour lequel l'énergie spécifique à débit donné est minimale.
Anglais :  critical flow depth.
(Source : arrêté du 7 avril 1987)

tirefort, n.m.

Domaine :  Défense/Matériels.
Définition :  Appareil de traction par câble conçu pour des emplois mobiles et semi-fixes.
Anglais :  tackle.
(Source : arrêté du 5 octobre 1984)

tirs au but

Domaine :  Sport/Football-Handball.
Définition :  Épreuve complémentaire appliquée lors de certaines rencontres pour départager deux équipes restées à égalité à l'issue du temps de jeu imparti.
Note :  Le terme « épreuve de penalties » pour « 
épreuve de tirs au but » est impropre.
(Source : arrêté du 21 décembre 1990)

titre en vapeur

Domaine :  Ingénierie nucléaire/Thermohydraulique.
Définition :  Dans un écoulement diphasique, liquide et vapeur, rapport entre le débit massique de la phase vapeur et le débit massique total.
Notes :

1.     Le terme « qualité de la vapeur » est déconseillé.

2.     L'équivalent en anglais est « steam quality » dans le cas de l'eau et, dans le cas d'autres fluides, « vapour quality » (GB) ou « vapor quality » (EU).

Anglais :  steam quality, vapour quality (GB), vapor quality (EU).
(Source : arrêté du 30 novembre 1989)

titrisable, adj. (langage professionnel)

Domaine :  Économie et finances/Banque-Marchés.
Définition :  Se dit d'une formule de crédit bancaire susceptible d'être titrisée.
(Source : arrêté du 11 janvier 1990)

titrisation, n.f. (langage professionnel)

Domaine :  Économie et finances/Banque-Marchés.
Définition :  Technique substituant à des formules de crédit bancaire des formules de titres négociables ou de contrats portant sur ces titres, émis dans le public soit par création d'instruments financiers (par exemple
billets de trésorerie), soit par transformation d'un crédit en emprunt obligataire (par exemple crédit hypothécaire transformé en obligations hypothécaires), soit par transformation en parts d'organismes de placement en valeurs mobilières (OPCVM) créés spécialement à cet effet (fonds commun de créances, FCC).
Anglais :  securitisation, securitization (EU).
(Source : arrêté du 11 janvier 1990)

titriser, v. (langage professionnel)

Domaine :  Économie et finances/Banque-Marchés.
Définition :  Substituer à des formules de crédit bancaire des formules de titres négociables ou de contrats portant sur ces titres, émis dans le public.
Anglais :  securitize (to).
(Source : arrêté du 11 janvier 1990)

TMA

Voir :  test de mémorisation assistée

toiture à redans

Domaine :  Bâtiment.
Définition :  Série de toitures à deux versants, dont l'un, en général exposé au nord dans l'hémisphère boréal, comporte un vitrage et présente une pente plus forte que l'autre versant.
Notes :

1.     Le terme « toiture à sheds » ne doit pas être utilisé.

2.     L'orthographe « toiture à redents » est admise.

Anglais :  sawteeth roof.
(Source : arrêté du 17 février 1986)

tolérance aux pannes

Domaine :  Informatique.
Définition :  Aptitude d'un système informatique à demeurer fonctionnel malgré certaines
pannes de ses constituants.
Anglais :  fault tolerance.
(Source : arrêté du 19 février 1993)

tolérant aux pannes

Domaine :  Informatique.
Définition :  Se dit d'un système informatique apte à demeurer fonctionnel malgré certaines
pannes de ses constituants.
Anglais :  fault tolerant.
(Source : arrêté du 19 février 1993)

topologie, n.f.

Domaine :  Électronique/Composants électroniques.
Définition :  Représentation de l'implantation physique d'un circuit obtenue à l'issue des phases de
placement et de routage, par opposition à sa fonction électrique définie par un schéma.
Anglais :  layout.
(Source : arrêté du 29 avril 1992)

torchis, n.m.

Domaine :  Bâtiment.
Définition :  Matériau constitué par un mélange de terre grasse argileuse, de chaux et de fibres végétales et éventuellement animales, notamment poils de vache, qui est utilisé pour lier les pierres d'un mur ou pour former le hourdis d'une construction en colombage.
Voir aussi : 
pisé.
Anglais :  cob.
(Source : arrêté du 17 février 1986)

tour, n.f.

Voir :  tour de forage

tour final

Domaine :  Sport/Golf.
Synonyme : 
départage, n.m.
Définition :  Prolongation d'une épreuve de golf destinée à départager les ex aequo.
Anglais :  play-off.
(Source : arrêté du 21 décembre 1990)

tour de forage

Forme abrégée :  tour, n.f.
Domaine :  Pétrole/Forage.
Définition :  Charpente dressée à l'endroit où l'on veut effectuer un forage, pour l'exécution des manoeuvres de levage et descente des outils.
Anglais :  derrick.
(Source : arrêté du 12 janvier 1973)

tour de table

Domaine :  Économie et finances/Banque-Marchés.
Définition :  Réunion de différents apporteurs de capitaux, sans appel public à l'épargne, ayant pour objet la répartition des capitaux apportés.
Notes :

1.     En matière de crédit (en monnaie nationale ou en devises), le tour de table est constitué exclusivement par des banques ou des sociétés financières.

2.     Pour le capital social (constitution, augmentation) d'un organisme, quel qu'il soit, le tour de table peut comprendre des personnes physiques et morales. Lorsque le capital social d'un organisme est détenu intégralement par un même actionnaire, il n'y a pas lieu d'employer l'expression « tour de table ».

Voir aussi :  syndicat de prise ferme.
Anglais :  pool.
(Source : arrêté du 18 février 1987)

tournoi final

Domaine :  Sport.
Définition :  Formule appliquée lors de la
phase finale d'une compétition, débouchant sur la désignation du vainqueur à la suite d'éliminations successives des participants qualifiés.
Voir aussi : 
phase finale, poule finale.
Anglais :  play-off.
(Source : arrêté du 21 décembre 1990)

trace génétique

Domaine :  Génétique moléculaire.
Voir : 
empreinte génétique.

traducteur de test

Domaine :  Électronique/Composants électroniques.
Définition : 
Logiciel qui convertit automatiquement les vecteurs de test définis lors de la conception du circuit en commandes utilisables par le testeur.
Note :  On trouve parfois « post-processeur de test ».
Anglais :  test postprocessor.
(Source : arrêté du 29 avril 1992)

traduction ininterrompue

Domaine :  Génétique moléculaire.
Définition :  Traduction d'un
ARNm au-delà du codon normal de terminaison.
Anglais :  translational readthrough, readthrough translation.
(Source : arrêté du 14 septembre 1990)

traité facultatif obligatoire (langage professionnel)

Domaine :  Économie/Commerce international.
Définition :  Traité de réassurance par lequel le réassureur s'engage à accepter les risques que l'assureur peut, à sa discrétion, lui céder dans le cadre dudit traité.
Notes :

1.     L'opération est donc facultative pour l'assureur et obligatoire pour le réassureur.

2.     On dit aussi, par abréviation et familièrement, « facultatif obligatoire », « facob ».

Anglais :  open-cover.
(Source : arrêté du 29 novembre 1973)

traitement automatique de données

Domaine :  Informatique.
Définition :  Ensemble des opérations réalisées par des moyens automatiques, relatif à la collecte, l'enregistrement, l'élaboration, la modification, la conservation, la destruction, l'édition de
données et, d'une façon générale, leur exploitation.
Note :  Dans l'usage courant, l'expression « traitement automatique de l'information » est également employée.
Anglais :  automatic data processing (ADP).
(Source : arrêté du 22 décembre 1981)

traitement d'image numérique

Domaine :  Télédétection spatiale-Sciences et techniques spatiales.
Définition :  Mise en oeuvre d'algorithmes de traitement destinés à extraire des informations significatives d'une image
numérique prétraitée.
Note :  Le traitement
numérique de telles images comporte plusieurs niveaux de traitement.
Voir aussi : 
analyse d'image numérique, filtrage numérique (d'image), prétraitement d'image, restauration d'image.
Anglais :  digital image processing.
(Source : arrêté du 14 septembre 1990)

traitement par lots

Domaine :  Informatique.
Définition :  Mode de traitement des
données suivant lequel les programmes à exécuter ou les données à traiter sont groupés en lots.
Anglais :  batch processing.
(Source : arrêté du 22 décembre 1981)

trajet multiple

Domaine :  Télédétection spatiale-Sciences et techniques spatiales.
Définition :  Ensemble des divers chemins empruntés par un même signal entre l'émetteur et le récepteur.
Note :  La multiplicité de ces chemins résulte principalement de l'hétérogénéité de l'atmosphère et des conditions de réflexion sur les obstacles, provoquant une multiplication des échos.
Voir aussi : 
écho mirage, signal second.
Anglais :  multiple path.
(Source : arrêté du 31 mars 1987)

trajet de sondage au limbe

Domaine :  Télédétection spatiale-Sciences et techniques spatiales.
Définition :  Trajet optique pris en considération dans un
sondage au limbe.
Anglais :  limb path.
(Source : arrêté du 26 septembre 1990)

trancheuse, n.f.

Domaine :  Bâtiment-Génie civil/Engins.
Définition :  Engin de terrassement servant à creuser les tranchées.
Anglais :  ditcher.
(Source : arrêté du 17 février 1986)

transbordeur, n.m.

Domaine :  Transport/Transport maritime.
Synonyme : 
navire transbordeur.
Définition :  Navire ayant pour fonction principale de transporter des véhicules routiers ou ferroviaires avec leur chargement et leurs passagers dans les traversées maritimes.
Note :  On dit aussi « ferry ».
Anglais :  car ferry, ferry-boat, train ferry.
(Source : arrêté du 18 juillet 1989)

transcription ininterrompue

Domaine :  Génétique moléculaire.
Définition :  Transcription d'un
ADN au-delà d'un facteur de terminaison de transcription.
Voir aussi : 
facteur d'antiterminaison.
Anglais :  transcriptional readthrough, readthrough transcription.
(Source : arrêté du 14 septembre 1990)

transfection, n.f.

Domaine :  Génétique moléculaire/Virologie.
Définition :

1.     Introduction de matériel génétique viral dans une cellule.

2.     Par extension, introduction de tout matériel génétique étranger dans la cellule rendue compétente.

Anglais :  transfection.
(Source : arrêté du 14 septembre 1990)

transférase terminale

Domaine :  Génétique moléculaire.
Définition :  Enzyme capable d'ajouter un désoxynucléotide dans la partie 3'OH d'un brin d'
ADN.
Note :  Le terme « terminale transférase » ne doit pas être utilisé en français.
Anglais :  terminal transferase.
(Source : arrêté du 14 septembre 1990)

transfert, n.m.

1.     Domaine :  Économie et finances/Banque-Marchés.
Définition :  Opération par laquelle une des parties sort d'un
échange financier en transférant ses droits et obligations à une tierce partie.
Anglais :  assignment.
(Source : arrêté du 11 février 1993)

2.     Domaine :  Télécommunications.
Définition :  Dans un
système cellulaire de radiocommunication avec les mobiles, commutation des moyens de transmission utilisés par une communication sans interruption de cette dernière.
Voir aussi : 
système cellulaire.
Anglais :  handover, hand-off.
(Source : arrêté du 2 mars 1994)

transfert d'ADN

Domaine :  Génétique moléculaire/Génie génétique.
Synonyme : 
transfert de Southern, technique de Southern (Southern).
Définition :  Transfert d'
ADN dénaturé, depuis un gel (agarose par exemple) sur une membrane (nitrocellulose par exemple), où il peut être hybridé avec un acide nucléique complémentaire.
Note :  Southern est le nom du chercheur qui a mis au point cette technique.
Anglais :  Southern blotting.
(Source : arrêté du 14 septembre 1990)

transfert d'ARN

Domaine :  Génétique moléculaire/Génie génétique.
Synonyme : 
transfert de Northern, technique de Northern (Northern).
Définition :  Transfert d'
ARN, depuis un gel (agarose par exemple) sur une membrane (nitrocellulose par exemple), où il peut être hybridé avec un acide nucléique complémentaire.
Note :  Le terme « Northern » a été créé par jeu de mot analogique avec le terme « transfert de Southern ».
Anglais :  Northern blotting.
(Source : arrêté du 14 septembre 1990)

transfert de gènes

Domaine :  Génétique moléculaire/Génie génétique.
Définition :  Introduction d'
ADN étranger dans une cellule.
Voir aussi : 
transfection, transgénèse.
Anglais :  gene transfer.
(Source : arrêté du 14 septembre 1990)

transfert intercellulaire

Domaine :  Télécommunications.
Définition :  Dans un
système cellulaire de radiocommunication avec les mobiles, transfert par commutation d'une station de base à une autre lorsqu'une station mobile change de cellule.
Voir aussi : 
station de base, station mobile, système cellulaire.
Anglais :  intercell hand-off, intercell handover.
(Source : arrêté du 2 mars 1994)

transfert interorbital

Domaine :  Sciences et techniques spatiales-Astronomie.
Définition :  Opération qui consiste à faire passer un engin spatial d'une orbite de départ à une orbite d'arrivée.
Voir aussi : 
orbite de transfert.
Anglais :  interorbital transfer.
(Source : arrêté du 20 février 1995)

transfert intracellulaire

Domaine :  Télécommunications.
Définition :  Dans un
système cellulaire de radiocommunication avec les mobiles, transfert par commutation, à l'intérieur d'une même cellule, d'un canal radioélectrique à un autre ou d'un créneau temporel à un autre sur un même canal, ou encore d'une station de base à une autre.
Voir aussi : 
canal radioélectrique, créneau temporel, station de base, système cellulaire, transfert.
Anglais :  intracell hand-off, intracell handover.
(Source : arrêté du 2 mars 1994)

transfert de Northern

Domaine :  Génétique moléculaire/Génie génétique.
Voir : 
transfert d'ARN.

transfert de plages

Domaine :  Génétique moléculaire/Génie génétique.
Définition :  Transfert de
phages présents dans des plages de lyse d'une boîte de Petri sur un filtre avant de procéder à une hybridation moléculaire de leur matériel génétique.
Anglais :  plaque lift.
(Source : arrêté du 14 septembre 1990)

transfert de Southern

Domaine :  Génétique moléculaire/Génie génétique.
Voir : 
transfert d'ADN.

transformation génétique

Domaine :  Génétique moléculaire/Génie génétique.
Définition :  Modification du patrimoine génétique d'une cellule par introduction d'une information génétique étrangère.
Anglais :  genetic transformation.
(Source : arrêté du 14 septembre 1990)

transformation tumorale

Domaine :  Génétique moléculaire.
Définition :  Acquisition spontanée ou induite de nouvelles caractéristiques de croissance d'une cellule d'eucaryote, lui permettant une prolifération anarchique généralement due à l'expression d'oncogènes.
Anglais :  tumoral transformation.
(Source : arrêté du 14 septembre 1990)

transformé, adj.

Domaine :  Génétique moléculaire/Génie génétique.
Définition :  Qualifie un organisme issu d'une
transformation génétique.
Anglais :  transformed.
(Source : arrêté du 14 septembre 1990)

transgénèse, n.f.

Domaine :  Génétique moléculaire/Génie génétique.
Définition :  Ensemble des opérations qui consistent à obtenir des organismes
transgéniques.
Anglais :  transgenesis.
(Source : arrêté du 14 septembre 1990)

transgénique, adj.

Domaine :  Génétique moléculaire/Génie génétique.
Définition :  Qualifie un être vivant issu d'une cellule dans laquelle a été introduit un
ADN étranger.
Note :  L'organisme transgénique possède dans la majorité ou dans toutes ses cellules l'
ADN étranger introduit. Le gène étranger peut donc se transmettre à la descendance.
Anglais :  transgenic.
(Source : arrêté du 14 septembre 1990)

translation de brèche

Domaine :  Génétique moléculaire/Génie génétique.
Voir : 
translation de coupure.

translation de cassure

Domaine :  Génétique moléculaire/Génie génétique.
Voir : 
translation de coupure.

translation de césure

Domaine :  Génétique moléculaire/Génie génétique.
Voir : 
translation de coupure.

translation de coupure

Domaine :  Génétique moléculaire/Génie génétique.
Synonyme : 
translation de brèche, translation de cassure, translation de césure.
Définition :  Opération consistant à utiliser une coupure comme point de départ pour le remplacement d'un brin d'
ADN par un brin néosynthétisé.
Notes :

1.     Cette technique est utilisée pour introduire in vitro des nucléotides marqués dans l'ADN.

2.     Le terme « nick translation » ne doit pas être utilisé en français.

Anglais :  nick translation.
(Source : arrêté du 14 septembre 1990)

translocation, n.f.

1.     Domaine :  Génétique moléculaire/Génie génétique.
Définition :  Clivage d'un segment de génome suivi de son
intégration en un autre site.
Anglais :  translocation.
(Source : arrêté du 14 septembre 1990)

2.     Domaine :  Santé-Médecine.
Définition :

1.    Opération chirurgicale consistant à modifier le trajet d'un tendon pour en changer la fonction.

2.    Aberration chromosomique consistant en la cassure d'un segment de chromosome qui se fixe sur un chromosome non homologue.

(Source : arrêté du 2 janvier 1975)

transmission analogique

Domaine :  Télécommunications.
Définition :  Transmission assurée à l'aide de
signaux analogiques.
Anglais :  analog transmission.
(Source : arrêté du 3 octobre 1984)

transmission numérique

Domaine :  Télécommunications.
Définition :  Transmission assurée à l'aide de
signaux numériques.
Anglais :  digital transmission.
(Source : arrêté du 3 octobre 1984)

transport à l'élingue

Domaine :  Défense-Aéronautique.
Définition :  Technique de transport permettant de déplacer une charge accrochée sous un hélicoptère par une ou plusieurs élingues.
Anglais :  sling transport.
(Source : arrêté du 5 octobre 1984)

transport maritime à la demande

Domaine :  Transport/Transport maritime.
Définition :

1.     Mode d'exploitation d'un navire consistant à l'utiliser sans itinéraire fixe.

2.     Par extension, activité d'un armateur qui place systématiquement son navire sur le marché de l'affrètement.

Anglais :  tramping.
(Source : arrêté du 18 février 1987)

transporteur intégral

Domaine :  Transport/Transport aérien.
Définition :  Entreprise ou groupe assurant tout ou partie d'activités.
Notes :

1.     Le transporteur intégral couvre la totalité de la chaîne de transport.

2.     On trouve aussi « intégrateur », qui n'est pas recommandé.

3.     Le terme « transporteur intégré » ne doit pas être utilisé.

Anglais :  integrator.
(Source : arrêté du 21 septembre 1993)

transporteur de palettes

Domaine :  Transport.
Définition :  Chariot, en général sans moteur, servant au déplacement au sol de charges sur de courtes distances.
Note :  Le terme « transpalette » est l'abréviation usuelle de « transporteur de palettes ».
Anglais :  pallet truck, transpallet.
(Source : arrêté du 5 octobre 1984)

transposase, n.f.

Domaine :  Génétique moléculaire/Génie génétique.
Définition :  Enzyme codée par un gène porté par un
élément transposable et qui permet la transposition.
Anglais :  transposase.
(Source : arrêté du 14 septembre 1990)

transposition, n.f.

Domaine :  Génétique moléculaire/Génie génétique.
Définition :  Changement de la localisation d'un fragment d'
ADN sur le génome.
Anglais :  transposition.
(Source : arrêté du 14 septembre 1990)

transposon, n.m.

Domaine :  Génétique moléculaire/Génie génétique.
Voir : 
élément instable.

transversion, n.f.

Domaine :  Génétique moléculaire.
Définition : 
Mutation au cours de laquelle une base purique est remplacée par une base pyrimidique, ou vice versa.
Anglais :  transversion.
(Source : arrêté du 14 septembre 1990)

trappage, n.m.

Domaine :  Santé-Médecine.
Définition :  Phénomène par lequel des gaz inspirés sont retenus lors de l'expiration dans un territoire broncho-pulmonaire pathologique.
Anglais :  trapping.
(Source : arrêté du 7 décembre 1978)

travailleur installé

Domaine :  Économie/Marché du travail.
Voir : 
travailleur en place.

travailleur en marge

Domaine :  Économie/Marché du travail.
Définition :  Travailleur ayant une faible probabilité de rejoindre un jour le groupe privilégié des
travailleurs en place, même en proposant une embauche à un salaire inférieur à celui perçu par ces derniers.
Note :  L'antonyme est « 
travailleur en place » (anglais : insider).
Anglais :  outsider.
(Source : arrêté du 7 juillet 1994)

travailleur en place

Domaine :  Économie/Marché du travail.
Synonyme : 
travailleur installé.
Définition :  Salarié appartenant à un groupe qui détient par lui-même un pouvoir de nature à lui assurer un niveau de salaire élevé, un risque de chômage restreint, de bonnes conditions de travail, et dont la présence est de nature à faire obstacle à l'embauche des
travailleurs en marge.
Notes :

1.     En anglais, le terme « insider » signifie également « initié », en langage boursier.

2.     L'antonyme est « travailleur en marge ».

Anglais :  insider.
(Source : arrêté du 7 juillet 1994)

tremblement, n.m.

Domaine :  Défense-Aéronautique.
Définition :  Vibrations aéroélastiques, irrégulières et de basse fréquence, affectant la cellule d'un avion.
Anglais :  buffeting.
(Source : arrêté du 12 août 1976)

trémie, n.f.

Domaine :  Bâtiment.
Définition :

1.     Ouverture pratiquée dans un plancher pour permettre le passage d'un escalier, d'un ascenseur ou de certains équipements.

2.     Dispositif en forme de pyramide renversée destiné au stockage ou au passage de matières solides en vrac.

Anglais :  1.  floor opening. 2.  pit.
(Source : arrêté du 17 février 1986)

trépan-benne, n.m.

Domaine :  Génie civil/Engins.
Définition :  Outil de forage constitué par une benne tubulaire lourde équipée de coquilles ouvrantes.
Note :  Il permet à la fois de creuser le sol par percussion et d'extraire les déblais.
Anglais :  hammer-grab.
(Source : arrêté du 17 février 1986)

très gros plan

Abréviation :  TGP.
Domaine :  Audiovisuel/Cinéma-Télévision.
Définition :  Cadrage d'un détail du visage. Par extension, désigne toute prise de vue très rapprochée d'un objet.
Anglais :  big close-up.
(Source : arrêté du 24 janvier 1983)

trichite, n.f.

Domaine :  Défense-Métallurgie.
Voir : 
barbe.

trieur de cellules

Domaine :  Génétique moléculaire.
Définition :  Appareil permettant de trier différents types de cellules ou par extension des particules subcellulaires.
Anglais :  cell sorter.
(Source : arrêté du 14 septembre 1990)

troc, n.m.

Domaine :  Économie d'entreprise/Techniques commerciales.
Définition :  Échange direct de biens ou services non retranscrit par une opération monétaire.
Note :  Dans le domaine publicitaire, le procédé du troc consiste, pour l'annonceur, à proposer à une chaîne de
télévision un programme auquel il appose sa signature en échange de la cession d'espaces publicitaires entourant ou coupant le programme proposé. Dans ce cas, on peut également utiliser le terme « troc publicitaire ».
Anglais :  barter, bartering.
(Source : arrêté du 7 juillet 1994)

trou en un

Domaine :  Sport/Golf.
Synonyme : 
as, n.m.
Définition :  Coup réussi qui permet de mettre la balle dans le trou en une fois.
Note :  Le terme utilisé au Canada est « trou d'un coup ».
Anglais :  hole-in-one, ace.
(Source : arrêté du 11 décembre 1992)

TTR

Voir :  tarification en temps réel

tunnelier, n.m.

Domaine :  Génie civil/Engins.
Synonyme : 
taupe, n.f.
Définition :  Engin de génie civil servant à creuser des tunnels, travaillant de manière continue et à pleine section.
Anglais :  mole.
(Source : arrêté du 17 février 1986)

turbocombustible, n.m.

Domaine :  Pétrole/Raffinage.
Définition :  Combustible pour turbomachine.
Anglais :  turbine fuel.
(Source : arrêté du 12 janvier 1973)

turbulence par temps clair

Domaine :  Défense.
Définition :  Dans l'atmosphère libre, turbulence non associée à des nuages.
Anglais :  clear air turbulence.
(Source : arrêté du 12 août 1976)

tuyère orientable

Domaine :  Sciences et techniques spatiales/Propulsion.
Définition :  Tuyère articulée autour d'un axe ou deux axes et permettant d'orienter l'axe de poussée.
Voir aussi : 
braquage de tuyère.
Anglais :  swivelling nozzle.
(Source : arrêté du 20 février 1995)

 



A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | U | V | W | X | Y | Z





Find free glossaries at TranslationDirectory.com

Find free dictionaries at TranslationDirectory.com

Subscribe to free TranslationDirectory.com newsletter

Need more translation jobs from translation agencies? Click here!

Translation agencies are welcome to register here - Free!

Freelance translators are welcome to register here - Free!

Submit your glossary or dictionary for publishing at TranslationDirectory.com



 


 

 

Free Newsletter

Subscribe to our free newsletter to receive news from us:

 

Menu

Use More Glossaries
Use Free Dictionaries
Use Free Translators
Submit Your Glossary
Read Translation Articles
Register Translation Agency
Submit Your Resume
Obtain Translation Jobs
Subscribe to Free Newsletter
Buy Database of Translators
Obtain Blacklisted Agencies
Vote in Polls for Translators
Read News for Translators
Advertise Here
Read our FAQ
Read Testimonials
Use Site Map

Advertisements

translation directory

christianity portal
translation jobs


 

 
Copyright © 2003-2020 by TranslationDirectory.com
Legal Disclaimer
Site Map