Glossaire informatique des termes publiés au Journal 
                            officiel par la Commission générale de terminologie 
                            et de néologie le 22 septembre 2000 Free glossaries at TanslationDirectory.com translation jobs
Home Free Glossaries Free Dictionaries Post Your Translation Job! Free Articles Jobs for Translators

Glossaire informatique des termes publiés au Journal officiel par la Commission générale de terminologie et de néologie le 22 septembre 2000
(Starting with "M")



By Philippe Deschamp,
Institut National de Recherche
en Informatique et en Automatique

Philippe.Deschamp[at]INRIA.Fr








Become a member of TranslationDirectory.com at just $8 per month (paid per year)




Advertisements:



Use the search bar to look for terms in all glossaries, dictionaries, articles and other resources simultaneously




A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | U | V | W | X | Y | Z



macrocellule, n.f.

Domaine :  Électronique/Composants électroniques.
Définition :  Cellule regroupant tous les éléments d'une fonction complexe spécifique, tels que
mémoire ou microprocesseur.
Anglais :  megacell.
(Source : arrêté du 29 avril 1992)

macroordinateur, n.m.

Domaine :  Informatique.
Définition : 
Ordinateur central de grande puissance possédant des mémoires de taille importante, et apte à exécuter des opérations mettant en oeuvre de nombreux périphériques.
Note :  Le terme « macroordinateur » recouvre notamment des notions telles que celles de grand système, gros
ordinateur, grand serveur, ordinateur hôte, système central, etc.
Anglais :  mainframe.
(Source : arrêté du 19 février 1993)

magasin de discompte

Domaine :  Économie d'entreprise/Techniques commerciales.
Définition :  Magasin où l'on pratique le
discompte.
Anglais :  discount center, discount house, discount store, discount shop.
(Source : arrêté du 11 février 1993)

magasin d'usine

Domaine :  Économie d'entreprise/Techniques commerciales.
Définition :  Magasin de détail à prix réduit, situé en général dans les locaux d'un fabricant, dont l'assortiment est composé uniquement par les produits de ce dernier.
Note :  Le terme « usine center » ne doit pas être utilisé en français.
Anglais :  factory outlet.
(Source : arrêté du 30 septembre 1991)

maille d'échantillonnage

Domaine :  Télédétection spatiale-Sciences et techniques spatiales.
Définition :  Surface au sol délimitée par le quadrilatère dont les sommets sont les barycentres de quatre
taches élémentaires deux à deux adjacentes.
Anglais :  sampling grid.
(Source : arrêté du 25 septembre 1984)

management, n.m.

Domaine :  Économie.
Définition :  Ensemble des techniques d'organisation et de gestion de l'entreprise.
Note :  Ce terme ne doit pas se prononcer à l'anglaise.
Anglais :  management.
(Source : arrêté du 29 novembre 1973)

manager, v.tr.

Domaine :  Économie.
Définition :  Assurer le
management de.
Note :  Ce terme ne doit pas se prononcer à l'anglaise.
Anglais :  manage (to).
(Source : arrêté du 29 novembre 1973)

manageur, -euse, n.

Domaine :  Économie.
Définition :  Personne qui exerce une fonction relevant du
management.
Note :  Dans le domaine des affaires, le terme « dirigeant » est préférable.
Équivalent admis :  manager.
(Source : arrêté du 18 février 1988)

manche, n.m.

Voir :  manche à balai

manche à balai

Forme abrégée :  manche, n.m.
Domaine :  Informatique.
Définition :  Dispositif de commande à plusieurs degrés de liberté servant à déplacer le curseur d'un écran de visualisation.
Note :  On trouve aussi, dans une acception voisine, « 
poignée ».
Anglais :  joystick.
(Source : arrêté du 30 décembre 1983)

manche décisive

Domaine :  Sport/Volley-ball.
Définition :  Manche qui conclut une partie destinée, en cas d'égalité à deux manches partout, à départager les équipes par un décompte de points particulier.
Voir aussi : 
jeu décisif.
Anglais :  tie-break.
(Source : arrêté du 21 décembre 1990)

maniabilité, n.f.

Domaine :  Bâtiment-Génie civil.
Définition :  Degré de plasticité et de facilité de mise en oeuvre du béton frais.
Note :  Le terme « workabilité » ne doit pas être employé en français.
Anglais :  workability.
(Source : arrêté du 17 février 1986)

manomètre à écrasement

Domaine :  Tous domaines.
Définition :  Dispositif de mesure des pressions très élevées par écrasement d'un cylindre de cuivre pur.
Anglais :  crusher.
(Source : arrêté du 12 août 1976)

mappe, n.f.

Domaine :  Informatique-Audiovisuel.
Définition :  Représentation de la localisation d'ensembles de
données dans une mémoire d'ordinateur, en vue d'en faciliter l'accès et la visualisation.
Anglais :  map, mapping.
(Source : arrêté du 30 décembre 1983, arrêté du 10 octobre 1985)

maquette, n.f.

1.     Domaine :  Audiovisuel-Communication.
Définition :  Projet permettant de donner l'aperçu le plus juste de ce que sera la réalisation.
Anglais :  advanced lay-out.
(Source : Arrêté du 24 janvier 1983).

2.     Domaine :  Électronique/Composants électroniques.
Définition :  Réalisation sous forme de montage expérimental d'un circuit électronique destiné à l'intégration.
Anglais :  breadboard.
(Source : arrêté du 14 septembre 1990)

marché baissier

Domaine :  Économie et finances/Banque-Marchés.
Définition :  Marché dont la tendance est foncièrement orientée à la baisse.
Anglais :  bearish market.
(Source : arrêté du 18 février 1987)

marché au comptant

Domaine :  Économie et finances/Marchés.
Définition :  Marché sur lequel les transactions donnent lieu à paiement et livraison non différés d'actifs financiers ou de marchandises.
Note :  S'agissant de marchandises, ces marchés portant généralement sur des quantités marginales, les opérateurs n'y interviennent que de manière ponctuelle.
Anglais :  spot market.
(Source : arrêté du 18 février 1987)

marché de contrats à terme

Domaine :  Économie et finances/Banque-Marchés.
Définition : 
Marché à terme où s'échangent des contrats normalisés portant sur des instruments financiers ou des marchandises, utilisés à des fins de couverture de positions au comptant, d'arbitrage ou de spéculation.
Anglais :  futures market, futures.
(Source : arrêté du 18 février 1987)

marché gris

Domaine :  Économie et finances/Banque-Marchés.
Définition :  Ensemble des transactions - aussi bien entre intermédiaires financiers qu'entre les intermédiaires et leurs clients - portant sur des valeurs mobilières en cours d'émission et intervenant avant leur cotation officielle.
Note :  Le marché gris peut ainsi s'analyser comme un marché secondaire limité à la période de souscription. Les souscriptions elles-mêmes constituent le marché primaire.
Anglais :  grey market.
(Source : arrêté du 6 janvier 1989)

marché haussier

Domaine :  Économie et finances/Banque-Marchés.
Définition :  Marché dont la tendance est foncièrement orientée à la hausse.
Anglais :  bullish market.
(Source : arrêté du 18 février 1987)

marché à terme

Domaine :  Économie et finances/Marchés.
Définition :  Marché sur lequel des transactions donnent lieu à paiement et livraison des actifs financiers ou des marchandises à une échéance ultérieure.
Note :  À la bourse des valeurs en France, le marché s'appelle règlement mensuel (RM).
Anglais :  forward market.
(Source : arrêté du 18 février 1987)

marché à terme d'instruments financiers

Domaine :  Économie et finances/Banque-Marchés.
Définition : 
Marché à terme sur lequel se négocient uniquement les instruments financiers représentatifs d'actifs financiers ou monétaires par multiple de contrats normalisés.
Anglais :  financial futures market.
(Source : arrêté du 18 février 1987)

marge de manoeuvre

Domaine :  Défense-Aéronautique.
Définition :  Valeur maximale du facteur de charge normal qu'il est possible de maintenir en virage stabilisé, à une altitude, un nombre de Mach et une température extérieure bien définis.
Anglais :  manoeuvre margin.
(Source : arrêté du 5 octobre 1984)

marge de sécurité

Domaine :  Économie et finances/Banque-Marchés.
Définition :  Différence entre la valeur de marché d'un titre et sa valeur en tant que gage.
Note :  La marge de sécurité vise à protéger un prêteur de fonds ou de titres en cas de pertes éventuelles dues à la baisse de la valeur du gage.
Anglais :  haircut.
(Source : arrêté du 7 juillet 1994)

marquage, n.m.

1.     Domaine :  Informatique.
Définition :  Action de faire ressortir un élément graphique ou une partie de texte par modification de ses attributs visuels.
Anglais :  highlighting.
(Source : Arrêté du 30 mars 1987).

2.     Domaine :  Génétique moléculaire/Génie génétique.
Définition :  Introduction de nucléotides modifiés, ou modification chimique de certains nucléotides d'un acide nucléique afin de pouvoir le repérer.
Notes :

1.    Le marquage peut être radioactif (32P, 35S).

2.    Il peut servir à réaliser des sondes.

Anglais :  labelling.
(Source : arrêté du 14 septembre 1990)

3.     Domaine :  Défense-Marine.
Définition :  En opérations navales, tâche qui est confiée à une unité navale et qui consiste à suivre les mouvements d'un mobile désigné.
Anglais :  marking.
(Source : arrêté du 15 juin 1991)

marque, n.f.

Domaine :  Sport.
Définition :  Décompte des points,
buts ou autres procédés destinés à situer les concurrents les uns par rapport aux autres au cours d'une rencontre ou à la fin de celle-ci.
Anglais :  score.
(Source : arrêté du 18 février 1988)

marqueur génétique

Domaine :  Génétique moléculaire/Génie génétique.
Définition :  Séquence d'
ADN repérable spécifiquement.
Note :  La détection d'un marqueur génétique peut s'effectuer par hybridation avec une sonde complémentaire, ou par son expression phénotypique.
Anglais :  genetic marker.
(Source : arrêté du 14 septembre 1990)

marsouinage, n.m.

Domaine :  Défense-Aéronautique.
Définition :

1.     Oscillations longitudinales, régulières et de basse fréquence d'un aéronef en vol.

2.     Dans le cas d'un hydravion, tangage spontané provoqué par son instabilité pendant l'hydroplanage.

Anglais :  porpoising.
(Source : arrêté du 12 août 1976)

masque, n.m.

Domaine :  Électronique/Composants électroniques.
Définition :  Plaque de verre ou de métal permettant d'imprimer un motif sur un
substrat.
Note :  Le masque de verre permet d'insoler un matériau photosensible avant une phase de
gravure. Le masque de métal permet de déposer un métal par évaporation.
Anglais :  mask.
(Source : arrêté du 29 avril 1992)

matériau alvéolaire

Domaine :  Bâtiment-Génie civil.
Synonyme : 
mousse, n.f.
Définition :  Matériau dont la matière solide renferme un grand nombre de cavités de petites dimensions et régulièrement réparties.
Note :  Ces matériaux sont en général de bons isolants thermiques.
Anglais :  foam material.
(Source : arrêté du 17 février 1986)

matériau fibreux

Domaine :  Bâtiment-Génie civil.
Définition :  Matériau dont la matière solide est constituée de fibres plus ou moins enchevêtrées les unes aux autres par un liant.
Note :  Ces matériaux sont en général de bons isolants thermiques.
Anglais :  fiber-like material.
(Source : arrêté du 17 février 1986)

matériel, n.m.

Domaine :  Informatique.
Définition :  Ensemble des éléments physiques employés pour le traitement de
données.
Anglais :  hardware.
(Source : arrêté du 22 décembre 1981)

matrice, n.f.

Domaine :  Génétique moléculaire.
Définition :  Brin d'acide nucléique copié lors de la réplication ou de la transcription par les polymérases adéquates.
Anglais :  template.
(Source : arrêté du 14 septembre 1990)

maturase, n.f.

Domaine :  Génétique moléculaire.
Définition :  Enzyme intervenant dans la maturation du pré-ARNm.
Notes :

1.     La première maturase a été découverte dans les mitochondries de levures.

2.     Elle est en partie codée par un intron.

Anglais :  maturase.
(Source : arrêté du 14 septembre 1990)

maturation moléculaire

Domaine :  Génétique moléculaire.
Définition :  Ensemble des évènements biochimiques qui permettent de passer d'un précurseur à une molécule active finale.
Note :  Par exemple,
épissage d'un ARN précurseur ou clivage du peptide signal d'une protéine.
Anglais :  processing.
(Source : arrêté du 14 septembre 1990)

MAV

Voir :  mercatique après-vente

MCV

Voir :  miroir à changement de visée

mécanique spatiale

Domaine :  Sciences et techniques spatiales.
Définition :  Science qui a trait à l'étude des mouvements des objets spatiaux.
Anglais :  astrodynamics.
(Source : arrêté du 20 février 1995)

mécénat, n.m.

Domaine :  Économie et finances.
Définition :  Soutien matériel apporté, sans contrepartie directe de la part du bénéficiaire, à une oeuvre ou à une personne pour l'exercice d'activités présentant un intérêt général.
Voir aussi : 
parrainage, patronage.
Anglais :  patronage, sponsorship, sponsoring.
(Source : arrêté du 6 janvier 1989)

mécène, n.

Domaine :  Économie et finances.
Définition :  Personne physique ou morale qui apporte un soutien matériel, sans contrepartie directe de la part du bénéficiaire, à une oeuvre ou à une personne pour l'exercice d'activités présentant un intérêt général.
Voir aussi : 
parraineur.
Anglais :  patron, sponsor.
(Source : arrêté du 6 janvier 1989)

mémoire, n.f.

Domaine :  Informatique.
Définition :  Dispositif qui permet d'enregistrer, de conserver et de restituer des
données.
Anglais :  storage memory.
(Source : arrêté du 22 décembre 1981)

mémoire d'accès rapide

Domaine :  Informatique.
Synonyme : 
antémémoire, n.f.
Définition : 
Mémoire très rapide destinée à accélérer l'accès aux données les plus fréquemment utilisées.
Note :  Cette
mémoire est placée devant une autre mémoire moins rapide.
Anglais :  cache memory, cache storage.
(Source : arrêté du 10 mars 1987)

mémoire magnétique

Domaine :  Informatique.
Définition :  Support magnétique, susceptible d'être modifié ou effacé, constituant une
mémoire d'information permanente.
Anglais :  magnetic storage.
(Source : arrêté du 27 août 1992)

mémoire morte

Domaine :  Informatique.
Définition : 
Mémoire dont le contenu ne peut être modifié en usage normal.
Anglais :  Read-Only Memory (ROM).
(Source : arrêté du 22 décembre 1981)

mémoire tampon

Forme abrégée :  tampon, n.m.
Domaine :  Informatique.
Définition : 
Mémoire ou partie de mémoire permettant le stockage temporaire de données entre deux organes ayant des caractéristiques différentes.
Anglais :  buffer.
(Source : arrêté du 30 décembre 1983)

mémoire vive

Domaine :  Informatique.
Définition : 
Mémoire dont le contenu peut être modifié en usage normal.
Anglais :  Random-Access Memory (RAM).
(Source : arrêté du 22 décembre 1981)

mer de portes

Domaine :  Électronique/Composants électroniques.
Synonyme : 
mer de silicium.
Définition : 
Réseau prédiffusé dans lequel les portes élémentaires sont réparties sur toute la surface de la puce sans utilisation de canaux de routage spécifiques.
Note :  On trouve également dans l'usage le terme « océan de portes ».
Voir aussi : 
réseau prédiffusé.
Anglais :  sea of gates.
(Source : arrêté du 29 avril 1992)

mer de silicium

Domaine :  Électronique/Composants électroniques.
Voir : 
mer de portes.

mercaticien, -ienne, n.

Domaine :  Économie/Commerce.
Définition :  Spécialiste de la
mercatique.
Anglais :  marketer.
(Source : arrêté du 18 février 1987)

mercatique

Domaine :  Économie/Commerce.

1.     n.f.
Définition :  Ensemble des actions destinées à détecter les besoins et à adapter en conséquence et de façon continue la production et la commercialisation.
Note :  De façon plus développée, la mercatique est conçue comme l'ensemble des actions qui ont pour objectif de prévoir ou de constater - et, le cas échéant, de stimuler, susciter ou renouveler - les besoins du consommateur dans une catégorie de produits ou de services et de réaliser l'adaptation continue de l'appareil productif et de l'appareil commercial d'une entreprise aux besoins ainsi déterminés.
Équivalent admis :  marketing.
(Source : arrêté du 18 février 1987)

2.     adj.
Définition :  Qui se rapporte à la mercatique.
Équivalent admis :  marketing.
(Source : arrêté du 18 février 1987)

mercatique après-vente

Abréviation :  MAV.
Domaine :  Économie d'entreprise/Techniques commerciales.
Définition :  Force d'après-vente spécialisée dans la collecte d'informations sur les inadaptations du produit aux besoins.
Anglais :  reporting.
(Source : arrêté du 11 février 1993)

mercatique associée

Domaine :  Économie d'entreprise/Techniques commerciales.
Définition :  Association
mercatique entre producteurs et distributeurs.
Anglais :  trade marketing.
(Source : arrêté du 7 juillet 1994)

mercatique téléphonique

Domaine :  Économie d'entreprise/Techniques commerciales.
Définition :  Utilisation du téléphone au service de la
mercatique.
Note :  Le terme « marketing téléphonique » ne doit pas être utilisé.
Anglais :  phone marketing, phoning.
(Source : arrêté du 11 février 1993)

mésappariement, n.m.

Domaine :  Génétique moléculaire.
Définition :  Non-appariement d'une zone à l'intérieur d'un fragment d'acide nucléique double brin.
Anglais :  mismatch.
(Source : arrêté du 14 septembre 1990)

message, n.m.

Voir :  message publicitaire

message publicitaire

Forme abrégée :  message, n.m.
Domaine :  Communication/Publicité.
Définition :  Annonce publicitaire ou promotionnelle de courte durée diffusée sur un support audiovisuel.
Équivalent admis :  spot.
(Source : arrêté du 10 octobre 1985)

message publiposté

Domaine :  Communication/Publicité.
Définition : 
Message publicitaire destiné au publipostage.
Voir aussi : 
publipostage.
Anglais :  direct mail.
(Source : arrêté du 10 octobre 1985)

messager pré-ARN

Domaine :  Génétique moléculaire.
Définition : 
ARN précurseur des ARNm.
Note :  On trouve aussi dans l'usage les termes « 
ARN prémessager » et « pré-ARN messager ».
Anglais :  premessenger RNA, pre-mRNA.
(Source : arrêté du 14 septembre 1990)

messagerie, n.f.

Voir :  messagerie interpersonnelle

messagerie interpersonnelle

Forme abrégée :  messagerie, n.f.
Domaine :  Télécommunications/Services et réseaux.
Définition :  Service de télécommunication mettant en oeuvre des techniques de mise en
mémoire et de retransmission ou consultation ultérieure pour permettre aux usagers d'envoyer un message à un ou plusieurs destinataires ou de recevoir des messages.
Anglais :  message handling service, interpersonal messaging service.
(Source : arrêté du 30 mars 1987, arrêté du 30 décembre 1988)

messagerie vocale

Domaine :  Télécommunications/Services et réseaux.
Définition :  Service de télécommunication interpersonnelle permettant, généralement à partir d'un poste téléphonique, l'enregistrement et le stockage de messages sonores, leur écoute, leur expédition éventuelle vers un ou plusieurs destinataires.
Note :  Des exemples de messagerie vocale sont le répondeur enregistreur, la remise d'un message par appel téléphonique, l'expédition de messages d'une boîte de stockage vers d'autres, un service de petites annonces vocales.
Voir aussi : 
messagerie interpersonnelle.
Anglais :  voice mail, voice messaging.
(Source : arrêté du 2 mars 1994)

métallisation, n.f.

1.     Domaine :  Défense-Aéronautique.
Définition :  Liaison électrique entre les éléments métalliques d'un aéronef réalisée en vue d'obtenir une répartition sûre des charges et intensités.
Anglais :  electric bonding, bonding.
(Source : arrêté du 12 août 1976)

2.     Domaine :  Électronique/Composants électroniques.
Définition :  Opération qui consiste à déposer une couche métallique sur une tranche de semi-conducteur afin de réaliser des interconnexions.
Anglais :  metallization.
(Source : arrêté du 29 avril 1992)

méthode des pelures d'oignon

Domaine :  Géophysique-Physique de l'atmosphère.
Définition :  Procédure qui consiste à étudier, par voie spectrale, les propriétés physicochimiques d'une atmosphère, en l'analysant par couches successives, des régions les plus hautes aux régions les plus basses.
Voir aussi : 
sondage au limbe.
Anglais :  onion peeling method.
(Source : arrêté du 14 septembre 1990)

MF

Voir :  modulation de fréquence

MIA

Voir :  modulation d'impulsions en amplitude

MIC

Voir :  modulation par impulsions et codage

microcontrôleur, n.m.

Domaine :  Électronique/Composants électroniques.
Définition :  Circuit intégré comprenant essentiellement un microprocesseur, ses
mémoires, et des éléments personnalisés selon l'application.
Note :  Les microcontrôleurs sont d'usage courant, par exemple dans les périphériques d'ordinateurs, les missiles, l'automobile, la conduite des processus industriels, les appareils domestiques.
Anglais :  microcontroller.
(Source : arrêté du 14 septembre 1990)

microgravité, n.f.

Domaine :  Sciences et techniques spatiales-Astronomie.
Définition :  Se dit de la résultante de l'ensemble des forces d'origine gravitationnelle auxquelles est soumis un corps, lorsqu'elle est très faible par rapport à la pesanteur à la surface de la Terre.
Note :  Une microgravité ne peut pas exister au voisinage de la Terre mais peut exister en d'autres lieux du système solaire où les forces gravitationnelles s'équilibrent, par exemple aux points de Lagrange situés entre le Soleil et la Terre.
Voir aussi : 
micropesanteur.
Anglais :  microgravity.
(Source : arrêté du 20 février 1995)

microordinateur, n.m.

Domaine :  Informatique.
Définition : 
Ordinateur de dimension réduite dont l'unité centrale est constituée d'un ou plusieurs microprocesseurs.
Anglais :  micro-computer.
(Source : arrêté du 19 février 1993)

micropesanteur, n.f.

Domaine :  Sciences et techniques spatiales-Astronomie.
Définition :  Se dit de la résultante de l'ensemble des forces d'origine gravitationnelle et inertielles auxquelles est soumis un corps, lorsqu'elle est très faible par rapport à la pesanteur à la surface de la Terre.
Notes :

1.     Dans un satellite en orbite stabilisé suivant les trois axes règne pratiquement une micropesanteur.

2.     On utilise parfois le terme « microgravité » pour « micropesanteur ».

Voir aussi :  microgravité.
Anglais :  microgravity.
(Source : arrêté du 20 février 1995)

microphone baladeur

Domaine :  Audiovisuel.
Définition :  Microphone utilisé notamment lors d'enregistrements publics pour se rendre d'un point à un autre d'une salle et recueillir les remarques du public.
Anglais :  wandering microphone, moving microphone, mobile microphone.
(Source : arrêté du 10 octobre 1985)

microphone sans fil

Domaine :  Télécommunications.
Définition :  Microphone portatif associé à un émetteur radioélectrique de faible puissance destiné à remplacer un câble de liaison.
Note :  L'expression « microphone HF » est déconseillée.
Anglais :  wireless microphone.
(Source : arrêté du 30 décembre 1988)

microplaquette, n.f.

Domaine :  Électronique/Composants électroniques.
Voir : 
puce.

microsoudeuse de fils

Domaine :  Électronique/Composants électroniques.
Voir : 
ponteuse.

microsoudeuse de puces

Domaine :  Électronique/Composants électroniques.
Définition :  Machine de soudage de
puces sur substrat.
Anglais :  die bonder.
(Source : arrêté du 14 septembre 1990)

microstation, n.f.

Voir :  microstation terrienne

microstation terrienne

Forme abrégée :  microstation, n.f.
Domaine :  Télécommunications/Services et réseaux.
Définition :  Station terrienne comportant une antenne de petite dimension.
Note :  Un réseau de microstations terriennes comprend généralement une
station pivot, ou station maîtresse, et des stations terriennes dépendantes.
Voir aussi : 
station pivot, station terrienne dépendante.
Anglais :  Very Small Aperture Terminal (VSAT).
(Source : arrêté du 2 mars 1994)

MID

Voir :  modulation d'impulsions en durée

MIL

Voir :  modulation d'impulsions en largeur

minicellule, n.f.

Domaine :  Agriculture-Génétique moléculaire.
Définition :  Cellule bactérienne de taille réduite ayant perdu son
ADN chromosomique.
Anglais :  minicell.
(Source : arrêté du 14 septembre 1990)

minichromosome, n.m.

Domaine :  Agriculture-Génétique moléculaire.
Définition :  Chromosome de petite taille qui se réplique en suivant le cycle mitotique.
Note :  Un minichromosome n'est généralement présent qu'en une seule copie.
Anglais :  minichromosome.
(Source : arrêté du 14 septembre 1990)

minigène, n.m.

Domaine :  Agriculture-Génétique moléculaire.
Définition :  Gène reconstruit à des fins expérimentales à partir de ses séquences régulatrices et de l'
ADNc double brin de l'ARNm correspondant.
Note :  Un minigène code donc directement pour la forme mature de l'
ARNm.
Anglais :  minigene.
(Source : arrêté du 14 septembre 1990)

miniphage, n.m.

Domaine :  Agriculture-Génétique moléculaire.
Définition : 
Phage reconstruit à des fins expérimentales, n'ayant gardé qu'une partie de ses fonctions.
Note :  On peut citer comme exemple les
phages minimu.
Anglais :  miniphage.
(Source : arrêté du 14 septembre 1990)

miniplasmide, n.m.

Domaine :  Agriculture-Génétique moléculaire.
Définition : 
Plasmide reconstruit à des fins expérimentales, n'ayant gardé qu'une partie de ses fonctions.
Note :  Par exemple, un miniplasmide Ti possède la région d'
ADN transférable aux cellules végétales, mais ce transfert nécessite l'expression des fonctions de virulence portées par un plasmide assistant.
Anglais :  miniplasmid.
(Source : arrêté du 14 septembre 1990)

MIP

Voir :  modulation d'impulsions en position

miroir à changement de visée

Domaine :  Télédétection spatiale-Sciences et techniques spatiales.
Abréviation : 
MCV.
Définition :  Miroir situé à l'entrée d'un instrument optique d'observation et qui permet de faire varier l'
angle de prise de vues, dans une certaine plage par pas discrets.
Anglais :  strip selection mirror (SSM).
(Source : arrêté du 10 janvier 1986)

mise en boîtier

Domaine :  Électronique/Composants électroniques.
Synonyme : 
encapsulation, n.f.
Définition :  Opération qui consiste à enfermer une ou plusieurs
puces dans un boîtier.
Anglais :  packaging, encapsulation.
(Source : arrêté du 29 avril 1992)

mise à niveau

Domaine :  Informatique.
Définition :  Actualisation d'un
logiciel ou d'un matériel.
Anglais :  upgrade.
(Source : arrêté du 19 février 1993)

mise en pression

Domaine :  Défense-Aéronautique.
Définition :  Rétablissement de la pression de l'air à un niveau normal dans la cabine d'un aéronef volant à haute altitude.
Anglais :  pressurization.
(Source : arrêté du 12 août 1976)

missile aérodynamique

Domaine :  Défense/Armement.
Définition :  Missile dont la sustentation ou la manoeuvrabilité est obtenue principalement par des forces aérodynamiques et qui, de ce fait, ne peut voler qu'à l'intérieur d'une atmosphère suffisamment dense.
Anglais :  aerodynamic missile.
(Source : arrêté du 5 octobre 1984)

missile balistique

Domaine :  Défense/Armement.
Définition :  Missile qui, en dehors des phases de vol propulsé, initiale et éventuellement terminale, décrit une trajectoire régie en première approximation par les seules forces de gravitation.
Anglais :  ballistic missile.
(Source : arrêté du 5 octobre 1984)

missile de croisière

Domaine :  Défense/Armement.
Définition : 
Missile aérodynamique, effectuant la plus grande partie de son parcours en vol de croisière tout en étant propulsé avec un guidage autonome.
Anglais :  cruise missile.
(Source : arrêté du 5 octobre 1984)

mitraillage au sol

Domaine :  Défense-Aéronautique.
Définition :  Tir sur objectifs de surface effectué d'un aéronef au moyen de ses armes de bord.
Anglais :  strafing.
(Source : arrêté du 12 août 1976)

mode dialogué

Domaine :  Informatique.
Synonyme : 
mode interactif.
Définition :  Mode de traitement de
données permettant un échange entre un système informatique et un utilisateur.
Anglais :  conversational mode.
(Source : arrêté du 22 décembre 1981)

mode interactif

Domaine :  Informatique.
Voir : 
mode dialogué.

modérateur, n.m.

Domaine :  Ingénierie nucléaire/Technologie des réacteurs.
Définition :  Matériau destiné à ralentir les neutrons issus de la fission.
Note :  On emploie souvent le terme « modérer » pour désigner l'action d'un modérateur.
Voir aussi : 
fissile, neutrons thermiques, ralentissement des neutrons, réacteur à neutrons thermiques.
Anglais :  moderator.
(Source : arrêté du 30 novembre 1989)

modulation d'amplitude

Domaine :  Audiovisuel/Radio.
Définition :  Procédé de modulation consistant à faire varier l'amplitude d'une onde porteuse selon le signal à transmettre.
Anglais :  amplitude modulation (AM).
(Source : arrêté du 10 octobre 1985)

modulation de fréquence

Abréviation :  MF.
Domaine :  Audiovisuel/Radio.
Définition :  Procédé de modulation consistant à faire varier la fréquence d'une onde porteuse au rythme du signal utile à transmettre.
Note :  On dit aussi « fréquence modulée ».
Anglais :  frequency modulation.
(Source : arrêté du 10 octobre 1985)

modulation d'impulsions en amplitude

Domaine :  Télécommunications/Techniques de télécommunication.
Abréviation : 
MIA.
Définition :  Modulation d'une suite d'impulsions périodiques dans laquelle le signal modulant agit sur l'amplitude des impulsions.
Anglais :  pulse amplitude modulation (PAM).
(Source : arrêté du 27 avril 1982)

modulation par impulsions et codage

Abréviation :  MIC.
Domaine :  Télécommunications/Techniques de télécommunication.
Définition :  Processus selon lequel un
signal analogique est converti en un signal numérique par échantillonnage, quantification et codage.
Notes :

1.     L'échantillonnage consiste à prélever à des instants définis la valeur du signal analogique ; la quantification consiste à remplacer la valeur exacte de chaque échantillon par une valeur approchée prise dans un ensemble fini de valeurs prédéterminées ; le codage consiste à représenter chacune de ces valeurs par un signal numérique.

2.     Le terme « modulation par impulsions codées » est déconseillé.

Anglais :  pulse code modulation (PCM).
(Source : arrêté du 27 avril 1982)

modulation d'impulsions en durée

Abréviation :  MID.
Domaine :  Télécommunications/Techniques de télécommunication.
Synonyme : 
modulation d'impulsions en largeur.
Définition :  Modulation d'une suite d'impulsions périodiques dans laquelle le signal modulant agit sur la durée des impulsions.
Anglais :  pulse with modulation (PWM).
(Source : arrêté du 3 octobre 1984)

modulation d'impulsions en largeur

Abréviation :  MIL.
Domaine :  Télécommunications/Techniques de télécommunication.
Voir : 
modulation d'impulsions en durée.

modulation d'impulsions en position

Abréviation :  MIP.
Domaine :  Télécommunications/Techniques de télécommunication.
Définition :  Modulation d'une suite d'impulsions périodiques dans laquelle le signal modulant agit sur la position des impulsions dans le temps.
Anglais :  pulse position modulation (PPM).
(Source : arrêté du 27 avril 1982)

moniteur, n.m.

1.     Domaine :  Santé-Médecine.
Définition :  Appareil électronique utilisé à des fins médicales, et réalisant certaines opérations à la place de l'homme.
Note :  Certains moniteurs assurent la surveillance des fonctions d'un sujet et en corrigent éventuellement les troubles, d'autres réalisent des opérations de laboratoire, etc.
Anglais :  monitor.
(Source : arrêté du 2 janvier 1975)

2.     Domaine :  Audiovisuel-Informatique.
Synonyme : 
écran témoin, écran de contrôle.
Définition :  Dispositif permettant de visionner des images
vidéo notamment à des fins de contrôle.
Anglais :  monitor.
(Source : arrêté du 24 janvier 1983)

monitorage, n.m.

Domaine :  Tous domaines.
Définition :  Technique de surveillance d'un sujet, utilisant un
moniteur.
Anglais :  monitoring.
(Source : arrêté du 2 janvier 1975)

monocistronique, adj.

Domaine :  Agriculture-Génétique moléculaire.
Définition :  Se dit d'un
ARNm ne possédant qu'un seul cistron et qui donc code pour une seule chaîne polypeptidique.
Anglais :  monocistronic.
(Source : arrêté du 14 septembre 1990)

monospace, n.m.

Domaine :  Transport-Automobile.
Définition :  Voiture, généralement monocorps, dont l'espace utile commun aux passagers et aux bagages est modulable.
Note :  Le terme « monospace » est la contraction de « mono-espace ».
Anglais :  multi purpose vehicle (MPV), people carrier, minivan.
(Source : arrêté du 18 décembre 1990)

montage sur copie

Domaine :  Audiovisuel/Vidéo.
Définition :  Montage effectué à partir d'une
bande vidéo copiée notamment sur une cassette.
Note :  L'expression « montage off line » ne doit pas être employée.
Anglais :  off-line editing.
(Source : arrêté du 24 janvier 1983)

montage sur original

Domaine :  Audiovisuel/Vidéo.
Définition :  Montage effectué à partir d'une
bande vidéo originale.
Note :  L'expression « montage on line » ne doit pas être employée.
Anglais :  on-line editing.
(Source : arrêté du 24 janvier 1983)

monter sec (langage professionnel)

Domaine :  Audiovisuel/Cinéma-Télévision.
Définition :  Faire un montage de plans sonores ou visuels coupés de manière brusque et nette.
Anglais :  tight-editing.
(Source : arrêté du 24 janvier 1983)

monter serré (langage professionnel)

Domaine :  Audiovisuel/Cinéma-Télévision-Son.
Définition :  Obtenir un rythme vif et soutenu par une succession de plans sonores ou visuels.
Anglais :  dynamic cutting.
(Source : arrêté du 24 janvier 1983)

mosaïquage, n.m.

Domaine :  Télédétection spatiale-Sciences et techniques spatiales.
Définition :  Action consistant à réaliser une
mosaïque d'images.
Note :  Le mosaïquage comprend habituellement des opérations de mise à échelle moyenne (en anglais : « scale matching »), de compensation radiométrique (en anglais : « colo(u)r balancing »), de mise en place et d'assemblage des images composantes prétraitées.
Voir aussi : 
assemblage d'images, mosaïque photographique, prétraitement d'image.
Anglais :  mosaicking.
(Source : arrêté du 26 juillet 1988)

mosaïque, n.f.

Voir :  mosaïque d'images

mosaïque d'images

Forme abrégée :  mosaïque, n.f.
Domaine :  Télédétection spatiale-Sciences et techniques spatiales.
Définition :  Document résultant d'un montage d'images de
scènes, ou de parties de scènes, contiguës, issues d'une même famille de capteurs, et prétraitées pour être raccordables.
Note :  On distingue la mosaïque d'images de l'
assemblage d'images, lequel n'implique pas de prétraitements.
Voir aussi : 
mosaïque photographique.
Anglais :  mosaic.
(Source : arrêté du 26 juillet 1988)

mosaïque photographique

Domaine :  Télédétection spatiale.
Synonyme : 
photomosaïque, n.f.
Définition : 
Mosaïque établie à partir de photographies amenées à une même échelle approximative par l'utilisation d'un canevas planimétrique.
Voir aussi : 
mosaïquage.
Anglais :  semi-controlled mosaic.
(Source : arrêté du 26 juillet 1988)

moteur à allumage par étincelles

Forme elliptique :  moteur à étincelles.
Domaine :  Transport-Moteur thermique.
Définition :  Moteur à allumage commandé fonctionnant suivant le cycle de Beau de Rochas.
Note :  Il s'agit d'un terme générique pour désigner, par opposition au moteur Diesel, des moteurs fonctionnant à l'essence, à l'alcool, aux gaz de pétrole liquéfiés, etc.
Anglais :  Otto-Motor, spark ignition engine.
(Source : arrêté du 18 décembre 1990)

moteur de croisière

Domaine :  Défense.
Définition :  Propulseur principal d'une durée de fonctionnement relativement longue et d'une poussée telle qu'elle maintient approximativement constante la vitesse d'un missile.
Anglais :  sustainer.
(Source : arrêté du 5 octobre 1984)

moteur d'inférence

Domaine :  Informatique.
Définition :  Partie d'un
système expert qui effectue la sélection et l'application des règles en vue de la résolution d'un problème donné.
Anglais :  inference engine.
(Source : arrêté du 27 juin 1989)

motif caractéristique

Domaine :  Télédétection spatiale-Sciences et techniques spatiales.
Définition :  Ensemble structuré de traits propres à une catégorie d'objets mis en évidence sur une image par des traitements de reconnaissance de
formes, généralement des filtrages.
Anglais :  feature pattern.
(Source : arrêté du 14 septembre 1990)

motobasculeur, n.m.

Domaine :  Bâtiment-Génie civil/Engins.
Définition :  Benne basculante automotrice de petite capacité.
Anglais :  dumper.
(Source : arrêté du 17 février 1986)

mouillère, n.f.

Domaine :  Hydraulique/Drainage agricole.
Définition :  Zone de faible étendue affectée par un apport d'eau extérieur et de durée variable selon son origine.
Anglais :  spring.
(Source : arrêté du 7 avril 1987)

mousse, n.f.

Domaine :  Bâtiment-Génie civil.
Voir : 
matériau alvéolaire.

multidevise, adj.

Domaine :  Économie et finances/Banque-Marchés.
Définition :  Se dit d'une opération ou d'un contrat dont les clauses financières peuvent mettre en jeu plusieurs devises.
Anglais :  multicurrency.
(Source : arrêté du 18 février 1987)

multiplex

Domaine :  Télécommunications-Audiovisuel.

1.     n.m.
Définition :  Liaison ou transmission qui fonctionne simultanément entre plusieurs points.

2.     adj.
Définition :  Qualifie cette liaison ou cette transmission.

Note :  S'emploie aussi dans la locution adjective et adverbiale « en multiplex ».
Anglais :  multiplex.
(Source : arrêté du 10 octobre 1985)

multipostage, n.m.

Domaine :  Économie d'entreprise/Techniques commerciales.
Définition :  Regroupement des offres de produits de plusieurs entreprises dans un même
publipostage.
Voir aussi : 
publipostage.
Anglais :  bus-mailing.
(Source : arrêté du 11 février 1993)

multitraitement, n.m.

Domaine :  Informatique.
Définition :  Mode de fonctionnement d'un
ordinateur selon lequel plusieurs processeurs ayant accès à des mémoires communes peuvent opérer en parallèle sur des programmes différents.
Anglais :  multiprocessing.
(Source : arrêté du 22 décembre 1981)

munition à agents multiples

Domaine :  Défense/Armement.
Définition :  Munition capable de disperser deux ou plusieurs agents chimiques, biologiques ou combinés.
Anglais :  multi-agent munition.
(Source : arrêté du 17 avril 1989)

munition chimique binaire

Domaine :  Défense/Armement.
Définition :  Munition dans laquelle deux substances chimiques placées dans des conteneurs séparés, réagissent, une fois mélangées par le tir, le lancement ou un quelconque système d'amorçage, pour donner un agent chimique ou toxique.
Anglais :  binary chemical munition.
(Source : arrêté du 17 avril 1989)

munition à fragmentation

Domaine :  Défense/Armement.
Définition :  Munition comportant une enveloppe préfragmentée en vue d'obtenir, au moment de l'explosion de la charge, la projection d'éclats d'un calibre donné.
Anglais :  fragmentation charge.
(Source : arrêté du 5 octobre 1984)

musoir, n.m.

Domaine :  Transport/Transport routier.
Définition :  Pointe extrême située à la séparation de deux voies de circulation de même sens.
Note :  Le musoir ne doit pas être confondu avec sa balise de signalisation.
Anglais :  bull-nose, nose-approach, nose of island.
(Source : arrêté du 27 mai 1992)

mutagénèse dirigée

Domaine :  Génétique moléculaire/Génie génétique.
Définition :  Introduction d'une
mutation précise dans un fragment d'ADN cloné, suivie de la réinsertion de la séquence mutée dans le gène original en remplacement de l'ADN sauvage correspondant.
Note :  On trouve aussi « mutagenèse dirigée ».
Anglais :  site specific mutagenesis, site directed mutagenesis.
(Source : arrêté du 14 septembre 1990)

mutagénèse par insertion

Domaine :  Génétique moléculaire/Génie génétique.
Définition :  Introduction de
mutations dans une séquence d'ADN clonée ou non, par insertion d'un fragment étranger d'ADN.
Note :  Cette introduction est le plus souvent effectuée in vivo par
insertion d'un élément transposable qui permet le repérage du gène ainsi muté.
Anglais :  insertion mutagenesis.
(Source : arrêté du 14 septembre 1990)

mutagénèse localisée

Domaine :  Génétique moléculaire/Génie génétique.
Définition :  Introduction de
mutations au hasard dans un fragment d'ADN cloné, suivie de la réinsertion de la séquence mutée dans le gène original en remplacement de l'ADN sauvage correspondant.
Note :  On trouve aussi « mutagenèse localisée ».
Anglais :  localized mutagenesis.
(Source : arrêté du 14 septembre 1990)

mutation, n.f.

Domaine :  Génétique moléculaire.
Définition :

1.     Modification spontanée ou provoquée, le plus souvent héréditaire, du génome d'une cellule, d'un tissu ou d'un organisme.

2.     Résultat de cette modification.

Anglais :  mutation.
(Source : arrêté du 14 septembre 1990)

mutation conditionnelle

Domaine :  Génétique moléculaire.
Définition : 
Mutation ne s'exprimant que sous certaines conditions.
Note :  Les
mutations létales ne peuvent exister à l'état homozygote dans une cellule que sous forme conditionnelle, par exemple, si elles ne s'expriment qu'à certaines températures.
Anglais :  conditional mutation.
(Source : arrêté du 14 septembre 1990)

mutation constitutive

Domaine :  Génétique moléculaire.
Définition : 
Mutation qui abolit la régulation normale d'un gène, rendant son expression indépendante des conditions environnantes.
Anglais :  constitutive mutation.
(Source : arrêté du 14 septembre 1990)

mutation du cadre de lecture

Domaine :  Génétique moléculaire/Génie génétique.
Voir : 
décalage du cadre de lecture.

mutation à effet polaire

Forme elliptique :  mutation polaire.
Domaine :  Génétique moléculaire.
Définition : 
Mutation non-sens localisée dans un des premiers cistrons d'un opéron et provoquant un arrêt ou une diminution de la transcription.
Note :  L'effet est dit polaire car les
cistrons situés en aval ne sont plus exprimés.
Anglais :  polar mutation.
(Source : arrêté du 14 septembre 1990)

mutation faux-sens

Domaine :  Génétique moléculaire.
Définition : 
Mutation qui remplace un codon spécifiant un acide aminé par un codon qui en spécifie un autre.
Anglais :  missense mutation.
(Source : arrêté du 14 septembre 1990)

mutation inapparente

Domaine :  Génétique moléculaire.
Définition : 
Mutation qui ne provoque aucune modification apparente du produit du gène.
Note :  On trouve aussi « 
mutation silencieuse ».
Anglais :  silent mutation.
(Source : arrêté du 14 septembre 1990)

mutation inverse

Domaine :  Génétique moléculaire.
Définition : 
Mutation qui restaure une fonction annulée par une première mutation.
Note :  La mutation inverse peut résulter d'une réversion vraie ou d'une
suppression intragénique ou extragénique.
Anglais :  reverse mutation.
(Source : arrêté du 14 septembre 1990)

mutation non-sens

Domaine :  Génétique moléculaire.
Définition : 
Mutation qui remplace un codon spécifiant un acide aminé par un codon d'arrêt.
Voir aussi : 
codon d'arrêt.
Anglais :  nonsense mutation.
(Source : arrêté du 14 septembre 1990)

mutation ponctuelle

Domaine :  Génétique moléculaire.
Définition : 
Mutation portant sur une seule base (substitution, addition ou délétion).
Notes :

1.     On distingue deux classes de mutations ponctuelles : celles ne modifiant qu'un seul codon et celles modifiant le cadre de lecture.

2.     Ce type de mutation est réversible.

Anglais :  point mutation, single site mutation.
(Source : arrêté du 14 septembre 1990)

mutation de régulation

Domaine :  Génétique moléculaire.
Définition : 
Mutation affectant l'expression d'un ou plusieurs gènes, sans en altérer la partie codante.
Anglais :  regulation mutation.
(Source : arrêté du 14 septembre 1990)

mutation silencieuse

Domaine :  Génétique moléculaire.
Voir : 
mutation inapparente.

mutation somatique

Domaine :  Génétique.
Définition : 
Mutation survenant dans une cellule non germinale.
Anglais :  somatic mutation.
(Source : arrêté du 14 septembre 1990)

mutation suppressive

Domaine :  Génétique moléculaire.
Définition : 
Mutation qui, associée à une première mutation, en compense les effets phénotypiques.
Anglais :  suppressor mutation.
(Source : arrêté du 14 septembre 1990)

 



A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | U | V | W | X | Y | Z





Find free glossaries at TranslationDirectory.com

Find free dictionaries at TranslationDirectory.com

Subscribe to free TranslationDirectory.com newsletter

Need more translation jobs from translation agencies? Click here!

Translation agencies are welcome to register here - Free!

Freelance translators are welcome to register here - Free!

Submit your glossary or dictionary for publishing at TranslationDirectory.com



 


 

 

Free Newsletter

Subscribe to our free newsletter to receive news from us:

 

Menu

Use More Glossaries
Use Free Dictionaries
Use Free Translators
Submit Your Glossary
Read Translation Articles
Register Translation Agency
Submit Your Resume
Obtain Translation Jobs
Subscribe to Free Newsletter
Buy Database of Translators
Obtain Blacklisted Agencies
Vote in Polls for Translators
Read News for Translators
Advertise Here
Read our FAQ
Read Testimonials
Use Site Map

Advertisements

translation directory

christianity portal
translation jobs


 

 
Copyright © 2003-2020 by TranslationDirectory.com
Legal Disclaimer
Site Map