Glossaire informatique des termes publiés au Journal 
                            officiel par la Commission générale de terminologie 
                            et de néologie le 22 septembre 2000 Free glossaries at TanslationDirectory.com translation jobs
Home Free Glossaries Free Dictionaries Post Your Translation Job! Free Articles Jobs for Translators

Glossaire informatique des termes publiés au Journal officiel par la Commission générale de terminologie et de néologie le 22 septembre 2000
(Starting with "I")



By Philippe Deschamp,
Institut National de Recherche
en Informatique et en Automatique

Philippe.Deschamp[at]INRIA.Fr








Become a member of TranslationDirectory.com at just $8 per month (paid per year)




Advertisements:



Use the search bar to look for terms in all glossaries, dictionaries, articles and other resources simultaneously




A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | U | V | W | X | Y | Z



iconocarte, n.f.

Domaine :  Télédétection spatiale-Sciences et techniques spatiales.
Définition :  Carte dont le fond est constitué soit par une image, soit par un
assemblage ou une mosaïque d'images du terrain, aériennes ou spatiales, numériques ou analogiques.
Note :  On citera, par exemple, la carte sur fond d'images multibandes de satellite ou la carte sur fond d'image radar.
Voir aussi : 
carte photographique, mosaïque photographique.
Anglais :  image map.
(Source : arrêté du 14 septembre 1990)

iconomatique

Domaine :  Télédétection spatiale-Informatique.

1.     n.f.
Définition :  Ensemble des techniques de traitements d'image par l'informatique.

2.     adj.
Définition :  Qualifie une image issue de cette technique.

Voir aussi :  géomatique, iconocarte, iconométrie, traitement d'image numérique.
Anglais :  iconomatics.
(Source : arrêté du 27 décembre 1994)

iconométrie, n.f.

Domaine :  Télédétection spatiale-Informatique.
Définition :  Ensemble des techniques de mesurage sur des images.
Note :  Ce terme a été créé par Aimé Laussedat en 1850. Par la suite, il a été délaissé au profit du terme « photogrammétrie », calqué sur l'allemand « photogrammetrie » proposé par A. Meydenbauer en 1893.  La multiplication des types d'images rend nécessaire aujourd'hui la reprise du terme « iconométrie », plus générique que « photogrammétrie ».
Voir aussi : 
géomatique, iconomatique, traitement d'image numérique.
Anglais :  iconometry.
(Source : arrêté du 27 décembre 1994)

image de basse fréquence

Domaine :  Télédétection spatiale-Sciences et techniques spatiales.
Synonyme : 
image filtrée passe-bas (langage professionnel).
Définition :  Image dont on ne conserve que les termes de basse fréquence d'une transformée de Fourier bidimensionnelle.
Voir aussi : 
image de haute fréquence.
Anglais :  low frequency image.
(Source : arrêté du 31 mars 1987)

image binaire

Domaine :  Télédétection spatiale-Sciences et techniques spatiales.
Définition :  Image traitée de telle sorte qu'elle ne comporte que deux niveaux de radiométrie.
Anglais :  binary image.
(Source : arrêté du 26 juillet 1988)

image chronoséquentielle

Domaine :  Télédétection spatiale-Sciences et techniques spatiales.
Définition :  Image résultant d'un traitement de
données télédétectées saisies sur la même scène à plusieurs moments du cycle nycthéméral avec le même ou les mêmes capteurs.
Voir aussi : 
scène.
(Source : arrêté du 31 mars 1987)

image en couleur composée

Domaine :  Télédétection spatiale-Sciences et techniques spatiales.
Définition :  Image en couleur qui résulte de la combinaison d'images monochromes d'une même
scène.
Note :  Le terme « image composite couleurs », parfois employé pour le terme « image en couleur composée », est déconseillé pour désigner la notion d'image en couleur.
Anglais :  composite colo(u)r image.
(Source : arrêté du 25 septembre 1984)

image diachronique

Domaine :  Télédétection spatiale-Sciences et techniques spatiales.
Voir : 
image multidate.

image d'écran

Domaine :  Télédétection spatiale-Sciences et techniques spatiales.
Définition :  Image temporaire qui ne peut être séparée de l'écran de visualisation.
Notes :

1.     Une donnée affichée sur un écran de visualisation constitue un exemple d'image d'écran.

2.     Familièrement, image vidéo.

Anglais :  soft copy.
(Source : arrêté du 25 septembre 1984)

image en équidensité colorée

Domaine :  Télédétection spatiale-Sciences et techniques spatiales.
Définition :  Image dont le codage se fait à l'aide de couleurs conventionnellement choisies et appliquées sur des plages de même densité photographique.
Anglais :  colo(u)r composite, colo(u)r density slicing.
(Source : arrêté du 25 septembre 1984)

image filtrée

Domaine :  Télédétection spatiale-Sciences et techniques spatiales.
Définition :  Image qui résulte d'une convolution entre la fonction signal représentée par les
données de l'image matricielle et une fonction de filtrage.
Note :  Cette opération est généralement effectuée en vue de faciliter l'analyse visuelle d'une image.
Anglais :  filtered image.
(Source : arrêté du 14 septembre 1990)

image filtrée passe-bas (langage professionnel)

Domaine :  Télédétection spatiale-Sciences et techniques spatiales.
Voir : 
image de basse fréquence.

image filtrée passe-haut (langage professionnel)

Domaine :  Télédétection spatiale-Sciences et techniques spatiales.
Voir : 
image de haute fréquence.

image géocodée

Domaine :  Télédétection spatiale-Sciences et techniques spatiales.
Définition :  Image d'une
scène reconstituée à l'aide d'une grille de référence ou d'une représentation plane de la Terre différente de celle de la prise de vue initiale.
Anglais :  geocoded image.
(Source : arrêté du 14 septembre 1990)

image-gradient, n.f.

Domaine :  Télédétection spatiale-Sciences et techniques spatiales.
Définition :  Image obtenue lorsqu'un opérateur de dérivée spatiale est appliqué à un signal ou à des
données d'image.
Note :  Ce prétraitement permet en général d'améliorer les contours de l'image.
Anglais :  gradient image.
(Source : arrêté du 26 juillet 1988)

image de haute fréquence

Domaine :  Télédétection spatiale-Sciences et techniques spatiales.
Synonyme : 
image filtrée passe-haut (langage professionnel).
Définition :  Image dont on ne conserve que les termes de haute fréquence d'une transformée de Fourier bidimensionnelle.
Voir aussi : 
image de basse fréquence.
Anglais :  high frequency image.
(Source : arrêté du 31 mars 1987)

image matricielle

Domaine :  Télédétection spatiale-Sciences et techniques spatiales.
Définition :  Matrice de
pixels carrés traités pour l'obtention d'un format d'image.
Anglais :  raster image.
(Source : arrêté du 26 juillet 1988)

image multicapteur (langage professionnel)

Domaine :  Télédétection spatiale-Sciences et techniques spatiales.
Définition :  Image obtenue à partir de
données d'une même scène provenant de plusieurs capteurs.
Voir aussi : 
image multidate, image multisatellite.
Anglais :  multisensor image.
(Source : arrêté du 26 juillet 1988)

image multidate

Domaine :  Télédétection spatiale-Sciences et techniques spatiales.
Synonyme : 
image diachronique.
Définition :  Image résultant du traitement des
données d'image d'une même scène, à des dates différentes.
Notes :

1.     Les acquisitions ne sont pas obligatoirement effectuées avec les mêmes capteurs.

2.     L'emploi du terme « image multitemporelle » est déconseillé.

Anglais :  multidate image, multitemporal image.
(Source : arrêté du 31 mars 1987)

image multisatellite

Domaine :  Télédétection spatiale-Sciences et techniques spatiales.
Définition :  Image synthétique obtenue à partir de
données d'une même zone, provenant de plusieurs satellites.
Note :  Une image multisatellite est presque toujours une
image diachronique.
Voir aussi : 
image multicapteur, image diachronique.
Anglais :  multisatellite image.
(Source : arrêté du 26 juillet 1988)

image potentielle

Domaine :  Physique-Optique.
Définition :  Enregistrement de
données, analogique ou structuré, qui permet d'obtenir des images.
Anglais :  latent image.
(Source : arrêté du 25 septembre 1984)

image radar

Domaine :  Télédétection spatiale-Sciences et techniques spatiales.
Voir : 
radargraphie.

image radar multi-écho (langage professionnel)

Domaine :  Télédétection spatiale-Sciences et techniques spatiales.
Synonyme : 
image radar en multivisée.
Définition : 
Image radar d'une cible résultant du traitement simultané des signaux en provenance de plusieurs impulsions successives d'un même radar.
Voir aussi : 
radargraphie.
Anglais :  radar multi-look image, radar mutiple-look image.
(Source : arrêté du 31 mars 1987)

image radar en multivisée

Domaine :  Télédétection spatiale-Sciences et techniques spatiales.
Voir : 
image radar multi-écho.

image satellitaire

Domaine :  Télédétection spatiale-Sciences et techniques spatiales.
Synonyme : 
image par satellite ou, elliptiquement, image satellite.
Définition :  Image issue des
données enregistrées par un capteur non photographique à bord d'un satellite.
Anglais :  satellite picture.
(Source : arrêté du 14 septembre 1990)

image par satellite

Forme elliptique :  image satellite.
Domaine :  Télédétection spatiale-Sciences et techniques spatiales.
Voir : 
image satellitaire.

image simple par radar

Forme elliptique :  image radar simple.
Domaine :  Télédétection spatiale-Sciences et techniques spatiales.
Définition : 
Image radar d'une cible obtenue à partir d'une seule impulsion.
Note :  Dans le cas du
radar à synthèse d'ouverture, une telle image peut être obtenue par la composition de signaux cohérents reçus par l'antenne synthétique.
Anglais :  radar single-look image.
(Source : arrêté du 31 mars 1987)

image spectrale

Domaine :  Télédétection spatiale-Sciences et techniques spatiales.
Définition :  Chacune des images réalisée en mode spectral multibande.
Anglais :  spectral image.
(Source : arrêté du 10 janvier 1986)

image topographique ambiguë

Domaine :  Télédétection spatiale-Sciences et techniques spatiales.
Définition :  Image obtenue au moyen d'un
radar à visée latérale et dans laquelle les distances temps sont restituées comme des distances temps horizontales, introduisant de ce fait une ambiguïté sur la topographie.
Voir aussi : 
distance-temps au sol, radar à visée latérale.
Anglais :  slant range image.
(Source : arrêté du 26 juillet 1988)

imagerie, n.f.

Domaine :  Télédétection spatiale-Sciences et techniques spatiales.
Définition :  Ensemble des
images potentielles ou réelles.
Anglais :  imagery.
(Source : arrêté du 25 septembre 1984)

images d'archives

Forme abrégée :  archives, n.f.pl.
Domaine :  Audiovisuel/Cinéma-Télévision.
Définition :  Images d'actualité de cinéma ou de
télévision empruntées à des documents d'archives et insérées dans une oeuvre postérieure de reportage ou de fiction.
Anglais :  stock-shot.
(Source : arrêté du 24 janvier 1983)

imageur

Domaine :  Télédétection spatiale-Sciences et techniques spatiales.

1.     n.m.
Définition :  Générateur d'images.

2.     adj.
Définition :  Qualifie un instrument ou un appareillage qui permet d'obtenir une image.

Note :  On citera, par exemple : radar imageur (en angloaméricain : « imaging radar »), radiomètre imageur (en angloaméricain : « imaging radiometer »).
Anglais :  1.  imaging device, imaging system. 2.  imaging.
(Source : arrêté du 25 septembre 1984)

imbrûlés, n.m.pl.

Voir :  ergols imbrûlés

impesanteur, n.f.

Domaine :  Sciences et techniques spatiales-Astronomie.
Définition :  État d'un corps tel que l'ensemble des forces gravitationnelles et inertielles auxquelles il est soumis possède une résultante et un moment résultant nuls.
Note :  Le terme « apesanteur » est déconseillé pour éviter, dans le langage parlé, une confusion entre l'apesanteur et la pesanteur.
Voir aussi : 
micropesanteur.
Anglais :  weightlessness, zero gravity, zero-g.
(Source : arrêté du 20 février 1995)

implanter, v.tr.

Domaine :  Informatique.
Définition :  Installer un
logiciel ou un sous-système donné en réalisant les adaptations nécessaires à leur fonctionnement dans un environnement défini.
Anglais :  implement (to).
(Source : arrêté du 27 juin 1989)

impulsion spécifique

Domaine :  Sciences et techniques spatiales/Propulsion.
Définition :  Quotient de deux grandeurs dont l'une est la poussée d'un propulseur et l'autre le produit du débit massique de
propergol par la valeur normale de l'accélération de la pesanteur.
Note :  L'impulsion spécifique, homogène à un temps, s'exprime en secondes.
Anglais :  specific impulse.
(Source : arrêté du 20 février 1995)

impulsion totale

Domaine :  Sciences et techniques spatiales/Propulsion.
Définition :  Produit de la poussée moyenne d'un propulseur pendant un intervalle de temps par la durée de cet intervalle.
Note :  L'intervalle de temps retenu correspond en général à la période utile de fonctionnement du propulseur.
Anglais :  total impulse.
(Source : arrêté du 20 février 1995)

incompatibilité plasmidique

Domaine :  Génétique moléculaire.
Définition :  Impossibilité pour deux
plasmides de coexister dans la même cellule hôte.
Note :  Les
plasmides bactériens sont classés en groupes d'incompatibilité : IncA, IncF, IncP, etc.
Anglais :  plasmid incompatibility.
(Source : arrêté du 14 septembre 1990)

indicatif, n.m.

Domaine :  Audiovisuel/Radio-Télévision.
Définition :  Signal sonore ou visuel qui permet l'identification d'une société de programme ou d'une émission régulière.
Note :  Le terme « indicatif » est souvent confondu avec « générique ».
Anglais :  jingle.
(Source : arrêté du 10 octobre 1985)

indice de minéralisation

Domaine :  Télédétection spatiale-Sciences et techniques spatiales.
Définition :  Terme générique qui désigne les indices utilisables pour l'étude thématique de la minéralisation naturelle ou artificielle du terrain.
Notes :

1.     En zone urbanisée, les indices de minéralisation rendent compte de la densité et de l'organisation du domaine bâti, ainsi que de la nature des matériaux.

2.     En milieu naturel, des indices de minéralisation spécifiques sont aussi créés (indice de cuirasse latéritique, par exemple).

Voir aussi :  filtrage numérique (d'image), indice de turbidité, indice de végétation, réponse spectrale.
Anglais :  mineralization index.
(Source : arrêté du 14 septembre 1990)

indice de turbidité

Domaine :  Télédétection spatiale-Sciences et techniques spatiales.
Définition :  Terme générique qui désigne les indices utilisables pour l'étude thématique de la turbidité de l'eau.
Note :  Selon l'origine de la turbidité, minérale ou organique, les indices de turbidité utilisés font appel aux bandes spectrales significatives pour les éléments en suspension, en tenant compte éventuellement de la nature du fond aquatique.
Voir aussi :  filtrage numérique (d'image), indice de minéralisation.
Anglais :  turbidity index, turbid index.
(Source : arrêté du 14 septembre 1990)

indice de végétation

Domaine :  Télédétection spatiale-Sciences et techniques spatiales.
Définition :  Valeur caractérisant un type de végétation, déterminée empiriquement à partir des réflectances obtenues dans différentes bandes spectrales.
Note :  L'indice de végétation peut être normalisé, brut ou intégré temporellement. Il existe plusieurs indices utilisables pour l'étude thématique de la végétation ; les plus fréquents sont l'indice de végétation normalisé, l'indice d'activité végétale appelé aussi indice de Tucker (en angloaméricain : « Normalized Difference Vegetation Index », NDVI), l'indice de végétation brut, l'indice différentiel de végétation (en angloaméricain : « Difference Vegetation Index », DVI).
Voir aussi :  espace indiciel, réponse spectrale.
Anglais :  vegetation index.
(Source : arrêté du 14 septembre 1990)

inducteur, adj.

Domaine :  Santé-Médecine/Anesthésiologie.
Définition :  Se dit de certains produits chimiques, ou de leurs associations, utilisés pour déclencher une anesthésie générale.
Anglais :  starter.
(Source : arrêté du 2 janvier 1975)

induction, n.f.

Domaine :  Génétique moléculaire.
Définition :  Ensemble des mécanismes cellulaires et moléculaires, conduisant au déclenchement de l'expression d'un gène spécifique.
Note :  Cette régulation porte le plus souvent sur la transcription.
Anglais :  induction.
(Source : arrêté du 14 septembre 1990)

infiltration efficace

Domaine :  Hydraulique.
Définition :  Fraction de la quantité d'eau infiltrée depuis la surface du sol, qui traverse la zone non saturée et parvient à la zone saturée.
Anglais :  effective infiltration.
(Source : arrêté du 7 avril 1987)

insert, n.m.

Domaine :  Génétique moléculaire/Génie génétique.
Définition :  Séquence d'ADN étranger introduite dans une molécule d'ADN donnée.
Anglais :  insert.
(Source : arrêté du 14 septembre 1990)

insertion, n.f.

Domaine :  Génétique moléculaire/Génie génétique.
Définition :  Addition d'une séquence d'ADN étranger dans une molécule d'ADN donnée.
Anglais :  insertion.
(Source : arrêté du 14 septembre 1990)

instrumentier, n.m.

Domaine :  Sciences et techniques spatiales/Technologie spatiale.
Définition :  Entreprise chargée de la réalisation d'un instrument.
Anglais :  instrument manufacturer.
(Source : arrêté du 20 février 1995)

intégration, n.f.

1.     Domaine :  Génétique moléculaire/Génie génétique.
Définition :  Processus de recombinaison qui insère une molécule d'ADN dans une autre.
Anglais :  integration.
(Source : arrêté du 14 septembre 1990)

2.     Domaine :  Défense/Transmissions.
Définition :  Opération qui consiste à relier temporairement une voie radio à une voie filaire pour permettre l'échange de communications, généralement en alternat, entre un poste radio mobile et un poste radio filaire.
Anglais :  integration.
(Source : arrêté du 5 octobre 1984)

intendant, -e, n.

Voir :  intendant, -e, de terrain

intendant, -e, de terrain

Forme abrégée :  intendant, -e, n.
Domaine :  Sport/Golf.
Définition :  Responsable de l'entretien du parcours.
Équivalent admis :  greenskeeper, greenkeeper.
(Source : arrêté du 11 décembre 1992)

interactif, adj.

Domaine :  Informatique.
Définition :  Qualifie les matériels, les programmes ou les conditions d'exploitation qui permettent des actions réciproques avec des utilisateurs ou avec des appareils.
Anglais :  interactive.
(Source : arrêté du 22 décembre 1981)

interfaçage, n.m.

Domaine :  Sciences et techniques spatiales.
Définition :  Action d'interfacer.
Anglais :  interfacing.
(Source : arrêté du 20 février 1995)

interfacer, v.

Domaine :  Sciences et techniques spatiales.
Définition :  Prendre les dispositions appropriées pour réaliser l'interface entre deux parties d'un système.
Anglais :  interface (to).
(Source : arrêté du 20 février 1995)

interfaceur, n.m.

Domaine :  Sciences et techniques spatiales.
Définition :  Dispositif complétant un appareil pour réaliser sa liaison à un autre appareil conformément à une interface prédéterminée.
Anglais :  interface device.
(Source : arrêté du 20 février 1995)

interférence, n.f.

Domaine :  Télécommunications.
Définition :  Phénomène résultant de la superposition d'au moins deux oscillations ou ondes cohérentes de même nature et de fréquences égales ou voisines ; ce phénomène se manifeste par une variation dans l'espace ou dans le temps de l'amplitude de la résultante des ondes ou oscillations superposées.
Notes :

1.     Le phénomène d'interférence se manifeste dans l'espace par des franges et dans le temps par des battements.

2.     Le terme « interférence » ne doit pas être utilisé dans le sens de « brouillage ».

Anglais :  wave interference.
(Source : arrêté du 27 avril 1982)

intermodulation, n.f.

Domaine :  Télédétection spatiale-Sciences et techniques spatiales.
Définition :  Perturbation qui apparaît sur une image, résultant d'un couplage parasite entre les détecteurs d'un capteur en peigne.
Anglais :  cross-talk.
(Source : arrêté du 14 septembre 1990)

intervalle éclair-son

Domaine :  Défense/Nucléaire.
Définition :  En un point, temps qui s'écoule entre la perception de l'éclair et l'arrivée du bruit d'une explosion nucléaire.
Anglais :  flash-to-bang time.
(Source : arrêté du 15 juin 1991)

intron, n.m.

Domaine :  Génétique moléculaire.
Définition :  Partie du gène située entre deux exons.
Note :  L'ARN correspondant aux introns est excisé par épissage de l'ARN précurseur lors de sa maturation.
Voir aussi :  épissage.
Anglais :  intervening sequence, intervening DNA sequence, intervening nucleotide sequence, intron.
(Source : arrêté du 14 septembre 1990)

inverseur de poussée

Domaine :  Défense-Aéronautique.
Définition :  Dispositif permettant, par interposition d'un obstacle dans le jet de sortie d'un réacteur, de dévier ce jet vers l'avant afin de freiner l'avion au sol.
Voir aussi :  inversion de poussée.
Anglais :  thrust reverser, reverser.
(Source : arrêté du 12 août 1976)

inversion, n.f.

Domaine :  Génétique moléculaire.
Définition :  Processus conduisant à un changement d'orientation d'un fragment d'ADN par rapport à son orientation de référence.
Note :  Les inversions peuvent bloquer l'appariement entre chromosomes homologues.
Anglais :  inversion.
(Source : arrêté du 14 septembre 1990)

inversion de pas

Domaine :  Défense-Aéronautique.
Définition :  Passage d'une hélice au pas négatif (pas inverse) afin de freiner l'aéronef au sol.
Voir aussi :  inversion de poussée.
Anglais :  pitch reverse, pitch reversing.
(Source : arrêté du 12 août 1976)

inversion de poussée

Domaine :  Défense-Aéronautique.
Définition :  Déviation vers l'avant du jet d'un réacteur, obtenue à l'aide d'un
inverseur de poussée.
Voir aussi : 
inverseur de poussée, inversion de pas.
Anglais :  thrust reverse, thrust reversing.
(Source : arrêté du 12 août 1976)

invitation à émettre

Domaine :  Télécommunications.
Définition :  Consultation, généralement séquentielle et éventuellement cyclique, des stations d'un réseau de télécommunication par une
station centrale, afin que celles qui ont des messages à émettre le fassent immédiatement.
Anglais :  polling.
(Source : arrêté du 3 octobre 1984)

invitation à recevoir

Domaine :  Télécommunications.
Définition :  Envoi d'ordres, généralement séquentiel et éventuellement cyclique, par une
station centrale à des stations d'un réseau de télécommunication, afin que chacune se prépare à recevoir le message qui lui est destiné.
Anglais :  selecting.
(Source : arrêté du 3 octobre 1984)

invite, n.f.

Domaine :  Informatique.
Définition :  Message visuel ou sonore sollicitant, conformément à une disposition programmée, l'avis ou l'action de l'opérateur.
Anglais :  prompt.
(Source : arrêté du 30 mars 1987)

isoschizomère, n.m.

Domaine :  Génétique moléculaire/Génie génétique.
Définition :  Enzyme de
restriction reconnaissant la même séquence cible qu'une autre enzyme de restriction.
Anglais :  isoschizomere.
(Source : arrêté du 14 septembre 1990)



A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | U | V | W | X | Y | Z








Find free glossaries at TranslationDirectory.com

Find free dictionaries at TranslationDirectory.com

Subscribe to free TranslationDirectory.com newsletter

Need more translation jobs from translation agencies? Click here!

Translation agencies are welcome to register here - Free!

Freelance translators are welcome to register here - Free!

Submit your glossary or dictionary for publishing at TranslationDirectory.com





 

 

Free Newsletter

Subscribe to our free newsletter to receive news from us:

 

Menu

Use More Glossaries
Use Free Dictionaries
Use Free Translators
Submit Your Glossary
Read Translation Articles
Register Translation Agency
Submit Your Resume
Obtain Translation Jobs
Subscribe to Free Newsletter
Buy Database of Translators
Obtain Blacklisted Agencies
Vote in Polls for Translators
Read News for Translators
Advertise Here
Read our FAQ
Read Testimonials
Use Site Map

Advertisements

translation directory

christianity portal
translation jobs


 

 
Copyright © 2003-2020 by TranslationDirectory.com
Legal Disclaimer
Site Map