Glossaire informatique des termes publiés au Journal 
                            officiel par la Commission générale de terminologie 
                            et de néologie le 22 septembre 2000 Free glossaries at TanslationDirectory.com translation jobs
Home Free Glossaries Free Dictionaries Post Your Translation Job! Free Articles Jobs for Translators

Glossaire informatique des termes publiés au Journal officiel par la Commission générale de terminologie et de néologie le 22 septembre 2000
(Starting with "C")



By Philippe Deschamp,
Institut National de Recherche
en Informatique et en Automatique

Philippe.Deschamp[at]INRIA.Fr








Become a member of TranslationDirectory.com at just $8 per month (paid per year)




Advertisements:



Use the search bar to look for terms in all glossaries, dictionaries, articles and other resources simultaneously




A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | U | V | W | X | Y | Z



cabestan, n.m.

Domaine :  Sport/Voile.
Définition :  Treuil destiné à étarquer les drisses ou à border les écoutes de voile.
Anglais :  winch.
(Source : arrêté du 21 décembre 1990)

cabine individuelle

Domaine :  Transport/Transport maritime.
Voir : 
compartiment individuel.

câble coaxial

Domaine :  Défense-Électricité.
Définition :  Câble formé de deux conducteurs concentriques isolés, utilisé notamment pour l'alimentation électrique de certains types d'antennes.
Note :  On dit aussi, substantivement, « un coaxial » (langage professionnel).
Anglais :  feeder.
(Source : arrêté du 12 août 1976)

câbliste, n.

Domaine :  Audiovisuel/Cinéma-Télévision.
Définition :  Personne chargée de manipuler les câbles d'une caméra lors de ses déplacements dans une prise de vues.
Anglais :  cableperson.
(Source : arrêté du 24 janvier 1983)

cabrade, n.f.

Domaine :  Santé-Médecine/Anesthésiologie.
Définition :  Mouvement de redressement qu'esquisse le corps d'un sujet au début d'une anesthésie générale.
Anglais :  bucking.
(Source : arrêté du 2 janvier 1975)

cadeau publicitaire

Domaine :  Économie d'entreprise/Techniques commerciales.
Définition :  Objet de faible valeur distribué gratuitement pour promouvoir un produit ou une entreprise.
Anglais :  giveaway.
(Source : arrêté du 7 juillet 1994)

cadre, n.m.

Domaine :  Informatique.
Synonyme : 
schéma, n.m.
Définition :  Structure de
données permettant de décrire les connaissances relatives à une entité, sous forme d'un ensemble d'attributs et de procédures liées à ces attributs.
Anglais :  frame.
(Source : arrêté du 27 juin 1989)

cadre de lecture

Domaine :  Génétique moléculaire.
Définition :  Ordonnancement des nucléotides en codon.
Note :  Le cadre de lecture définit quel ensemble de trois nucléotides est lu comme codon. Il est déterminé par le
codon d'initiation AUG et par le codon de terminaison.
Anglais :  reading frame.
(Source : arrêté du 14 septembre 1990)

cadre ouvert de lecture

Domaine :  Génétique moléculaire.
Définition :  Séquence contenant une série de triplets codant pour les acides aminés, non interrompue par un
codon de terminaison.
Note :  Cette séquence est potentiellement traduisible en protéines.
Anglais :  open reading frame (ORF).
(Source : arrêté du 14 septembre 1990)

cadreur, -euse, n.

Domaine :  Audiovisuel/Cinéma.
Synonyme : 
opérateur, -trice de prises de vues.
Définition :  Responsable de la caméra et du cadrage des images, sous l'autorité du directeur de la photographie.
Anglais :  camera person, camera operator.
(Source : arrêté du 18 février 1983)

cafétéria, n.f.

Domaine :  Tourisme.
Définition :  Lieu où l'on peut boire du café et diverses boissons ou prendre un repas léger.
Anglais :  cafeteria.
(Source : arrêté du 30 juin 1992)

CAG

Voir :  commande automatique généralisée

caisse mobile

Domaine :  Transport/Transport terrestre.
Définition :  Superstructure amovible d'un véhicule de transport routier ou ferroviaire dont les dimensions et certains dispositifs sont issus des normes routières.
Anglais :  swap body.
(Source : arrêté du 18 juillet 1989)

caisse profonde (langage professionnel)

Domaine :  Marine/Construction navale.
Définition :  Cale spécialement prévue pour le lest d'eau mais pouvant éventuellement recevoir des cargaisons liquides.
Anglais :  deep tank.
(Source : arrêté du 23 septembre 1987)

calculette, n.f.

Domaine :  Informatique.
Définition :  Calculatrice électronique de petite dimension.
Anglais :  pocket calculator.
(Source : arrêté du 30 décembre 1983)

cale de départ

Domaine :  Sport/Athlétisme.
Voir : 
bloc de départ.

caléfaction, n.f.

Domaine :  Ingénierie nucléaire/Thermohydraulique.
Définition :  Processus thermique caractérisé par un mauvais transfert de chaleur entre une paroi et un fluide, et qui résulte de la présence de vapeur.
Anglais :  film boiling.
(Source : arrêté du 30 novembre 1989)

calibrage, n.m.

Domaine :  Physique-Métrologie.
Définition :  Détermination de l'appartenance d'une mesure à une classe d'intensité comprise entre deux valeurs limites prédéterminées.
Note :  Le terme « calibration » ne doit pas être employé.
Anglais :  calibration.
(Source : arrêté du 25 septembre 1984)

caloporteur

Domaine :  Ingénierie nucléaire/Thermohydraulique.

1. adj.
Définition :  Se dit d'un fluide transportant de l'énergie thermique d'un système à un autre et notamment du fluide circulant dans le coeur d'un réacteur nucléaire pour en évacuer la chaleur.
Anglais :  coolant.

2. n.m.
Définition :  Fluide circulant dans le coeur d'un réacteur nucléaire pour en évacuer la chaleur.
Note :  Dans cette acception, on dit aussi « 
réfrigérant ».
Anglais :  coolant.

(Source : arrêté du 30 novembre 1989)

caméscope, n.m.

Domaine :  Audiovisuel.
Définition :  Appareil portatif qui intègre dans le même boîtier une caméra électronique et un magnétoscope.
Note :  Les termes « Camscope » et « Betacam », qui sont des marques déposées, ne doivent pas être employés.
Anglais :  camrecorder, camcorder.
(Source : arrêté du 10 octobre 1985)

campagne de combustion en réacteur

Domaine :  Ingénierie nucléaire/Exploitation des réacteurs.
Définition :  Période de temps qui commence avec l'établissement de la
criticité et se termine avec l'arrêt du réacteur.
Note :  Le terme « campagne de combustible en réacteur » est utilisé dans le même sens.
Voir aussi : 
combustible nucléaire, combustion nucléaire.
Anglais :  operating fuel cycle.
(Source : arrêté du 30 novembre 1989)

campagne d'évaluation

Domaine :  Marine/Pêches maritimes.
Définition :  Opération d'évaluation de l'abondance des ressources, mettant en oeuvre des navires de recherche, et faisant appel à des méthodes d'échantillonnage.
Anglais :  survey.
(Source : arrêté du 28 novembre 1985)

CAN

Voir :  convertisseur analogique-numérique

canal, n.m.

Domaine :  Défense-Télécommunications.
Définition :  Bande de fréquences assignée à une émission radioélectrique à plusieurs
voies associées.
Anglais :  channel.
(Source : arrêté du 12 août 1976)

canal banalisé

Abréviation :  CB.
Domaine :  Télécommunications.
Définition :  Partie de la
bande de fréquences publique utilisée pour une radiocommunication particulière.
Anglais :  citizens' band radio (CB).
(Source : arrêté du 27 avril 1982)

canal de fréquences

Domaine :  Télécommunications.
Définition :  Partie du spectre des fréquences comprise entre deux fréquences spécifiées et destinée à être utilisée pour une transmission.
Notes :

1. Un canal peut aussi être caractérisé par sa fréquence centrale et la largeur de bande associée, ou par toute indication équivalente.

2. Le mot « canal » peut être employé seul quand le contexte est tel qu'aucune confusion ne peut en résulter.

Anglais :  frequency channel, channel.
(Source : arrêté du 3 octobre 1984)

canal radioélectrique

Forme abrégée :  canal RF.
Domaine :  Télécommunications.
Synonyme : 
radiocanal, canal de radiofréquences.
Définition : 
Canal de fréquences destiné à être occupé par une émission radioélectrique.
Note :  Le terme « canal » peut être employé seul quand le contexte est tel qu'aucune confusion ne peut en résulter.
Anglais :  radiofrequency channel, RF channel, channel.
(Source : arrêté du 3 octobre 1984)

canal de radiofréquences

Domaine :  Télécommunications.
Voir : 
canal radioélectrique.

canal RF

Voir :  canal radioélectrique

cantonnement, n.m.

Domaine :  Marine/Pêches maritimes.
Définition :  Zone délimitée dans laquelle la capture d'espèces marines est soit interdite, soit limitée dans le temps ou réservée à certains engins, en vue d'une meilleure gestion des ressources halieutiques.
Note :  Ce terme ne doit pas être confondu avec « réserve », qui désigne une zone constamment interdite.
Anglais :  box.
(Source : arrêté du 28 novembre 1985)

capacité d'emport

Domaine :  Sciences et techniques spatiales/Véhicules spatiaux.
Définition :  Masse maximale de
charge utile qu'un lanceur peut placer sur une orbite déterminée.
Voir aussi : 
volume sous coiffe.
Anglais :  throw weight.
(Source : arrêté du 20 février 1995)

capital-risque, n.m.

Domaine :  Économie et finances/Banque-Marchés.
Définition :  Investissement à risques assorti de gains potentiels élevés, consistant en prises de participations dans des entreprises oeuvrant en principe dans les techniques de pointe, les idées nouvelles et sur les marchés risqués et réalisé notamment par des sociétés spécialisées, dites sociétés de capital-risque.
Anglais :  venture capital.
(Source : arrêté du 11 janvier 1990)

capitaux flottants

Domaine :  Économie et finances/Banque-Marchés.
Définition :  Capitaux en quête de placements permettant la meilleure rentabilité à court terme quels que soient la place financière, la monnaie et le placement.
Note :  On dit aussi, en période de crise, « capitaux fébriles ».
Anglais :  hot money.
(Source : arrêté du 18 février 1987)

captage, n.m.

Domaine :  Hydrologie.
Définition :  Toute action et tout ouvrage destinés à intercepter et éliminer l'excès d'eau externe provoquant des
engorgements localisés.
Notes :

1. Cet objectif peut se conjuguer avec l'extraction d'eau souterraine à des fins d'utilisation (usage domestique, irrigation).

2. « Captation », terme vieilli, est à éviter dans ce sens.

Anglais :  catch system, diversion system.
(Source : arrêté du 7 avril 1987)

capteur, n.m.

Domaine :  Télédétection spatiale-Sciences et techniques spatiales.
Définition :  Instrument qui recueille de l'énergie radiative provenant de la
scène visée et délivre un signal électrique correspondant et mesurable.
Notes :

1. Par assimilation et bien qu'elle ne délivre pas de signal électrique, on considère la chambre photographique comme un capteur.

2. Le terme « capteur » est parfois utilisé à tort pour désigner le détecteur.

Voir aussi :  détecteur.
Anglais :  sensor, transducer.
(Source : arrêté du 20 février 1995)

capteur actif

Domaine :  Télédétection spatiale-Sciences et techniques spatiales.
Définition : 
Capteur auquel est incorporé ou associé un émetteur qui irradie la scène dans la bande spectrale du récepteur.
Note :  Le radar et le
lidar sont des exemples de capteurs actifs.
Anglais :  active sensor.
(Source : arrêté du 25 septembre 1984)

capteur de luminescence

Domaine :  Télédétection spatiale-Sciences et techniques spatiales.
Définition : 
Capteur actif dans lequel la réception a lieu dans une bande spectrale distincte de celle de l'émission.
Anglais :  luminescence sensor.
(Source : arrêté du 25 septembre 1984)

capteur d'orientation

Domaine :  Sciences et techniques spatiales/Pilotage-Stabilisation.
Définition :  Appareil qui mesure des angles ou des vitesses angulaires de déplacement entre les axes d'un engin spatial et des axes de référence.
Notes :

1. Selon la nature des grandeurs mesurées, on distingue notamment : les capteurs gyroscopiques, les capteurs optiques tels que les capteurs d'horizon, les capteurs solaires, les capteurs stellaires.

2. On trouve aussi « capteur d'attitude », qui n'est pas recommandé.

Anglais :  attitude sensor.
(Source : arrêté du 20 février 1995)

capteur passif

Domaine :  Télédétection spatiale-Sciences et techniques spatiales.
Définition : 
Capteur qui reçoit une énergie émise sans que lui-même irradie la scène.
Note :  Un appareil photographique sans flash est un capteur passif.
Voir aussi : 
scène.
Anglais :  passive sensor.
(Source : arrêté du 25 septembre 1984)

capteur en peigne

Domaine :  Télédétection spatiale-Sciences et techniques spatiales.
Définition : 
Capteur dont le détecteur est constitué par de nombreuses cellules détectrices alignées qui reçoivent simultanément l'énergie radiative en provenance de la scène.
Note :  Le
balayage selon une direction orthogonale à l'alignement des cellules détectrices peut être réalisé par le déplacement du vecteur ou, par exemple, dans le cas d'une plate-forme d'observation géostationnaire, être fourni par un séquenceur incorporé au capteur.
Voir aussi : 
scène.
Anglais :  push broom sensor.
(Source : arrêté du 25 septembre 1984)

capteur solaire

Domaine :  Bâtiment.
Définition :  Dispositif qui reçoit le rayonnement solaire et en transforme l'énergie en chaleur qu'il transmet par l'intermédiaire d'un
fluide caloporteur.
Anglais :  solar collector.
(Source : arrêté du 17 février 1986)

capture, n.f.

Domaine :  Sciences et techniques spatiales-Astronomie.
Définition :  Processus par lequel un corps céleste qui passe au voisinage d'un astre est retenu dans la gravisphère de ce dernier.
Note :  La capture se traduit par la
satellisation ou la chute de l'objet céleste sur l'astre.
Anglais :  capture.
(Source : arrêté du 20 février 1995)

caractérisation, n.f.

Domaine :  Électronique/Composants électroniques.
Définition :  Vérification de la conformité d'un produit à ses spécifications au moyen d'un ensemble de tests physiques ou électriques.
Anglais :  characterization.
(Source : arrêté du 29 avril 1992)

caravane, n.f.

Domaine :  Tourisme-Transport.
Définition :  Véhicule ou élément de véhicule qui, équipé pour le séjour ou l'exercice d'une activité, conserve en permanence les moyens de mobilité lui permettant d'être déplacé par simple traction.
Anglais :  caravan (GB), trailer (EU).
(Source : arrêté du 30 juin 1992)

caravanier, -ère, n.

Domaine :  Tourisme.
Définition :

1. Utilisateur d'une caravane.

2. Personne pratiquant le tourisme en caravane.

Note :  On peut admettre l'usage adjectival du terme caravanier.
Anglais :  caravaner (GB), camper (EU).
(Source : arrêté du 30 juin 1992)

carburéacteur, n.m.

Domaine :  Pétrole/Raffinage.
Définition :  Combustible pour moteur à réaction.
Anglais :  jet fuel.
(Source : arrêté du 12 janvier 1973)

cardaner, v.

Domaine :  Sciences et techniques spatiales-Construction mécanique.
Définition :  Inclure un cardan dans un dispositif mécanique.
Anglais :  gimbal (to).
(Source : arrêté du 20 février 1995)

cardial, adj.

Domaine :  Santé-Médecine.
Définition :  Qui se rapporte au cardia.
Anglais :  cardiac.
(Source : arrêté du 2 janvier 1975)

carneau, n.m.

Domaine :  Sciences et techniques spatiales/Infrastructure.
Définition :  Tranchée servant, sur un banc d'essai ou une aire de lancement, à canaliser le jet des gaz brûlés.
Anglais :  flame exhaust, flame trench, flue.
(Source : arrêté du 20 février 1995)

carte génétique

Domaine :  Génétique moléculaire/Génie génétique.
Définition :  Représentation graphique de la position des gènes les uns par rapport aux autres sur un génome.
Anglais :  genetic map.
(Source : arrêté du 14 septembre 1990)

carte photographique

Forme elliptique :  photocarte, n.f.
Domaine :  Télédétection spatiale-Sciences et techniques spatiales.
Définition : 
Iconocarte dont le fond est constitué par une photographie, un assemblage ou une mosaïque de photographies du terrain, aériennes ou spatiales.
Voir aussi : 
photoplan.
Anglais :  photomap.
(Source : arrêté du 14 septembre 1990)

carte physique

Domaine :  Génétique moléculaire/Génie génétique.
Voir : 
carte de restriction.

carte de restriction

Domaine :  Génétique moléculaire/Génie génétique.
Synonyme : 
carte physique.
Définition :  Représentation graphique de la localisation des sites de
restriction sur une molécule d'ADN.
Anglais :  restriction map, physical map.
(Source : arrêté du 14 septembre 1990)

carte satellite

Domaine :  Télédétection spatiale-Sciences et techniques spatiales.
Définition :  Carte obtenue à partir de
données recueillies par les satellites d'observation de la Terre, combinées éventuellement avec des éléments tirés de cartes au trait existantes.
Note :  Ce terme peut s'appliquer à des cartes d'autres planètes et satellites naturels, obtenues dans les mêmes conditions.
Anglais :  satellite image map, space map.
(Source : arrêté du 31 mars 1987)

carte spectrale

Domaine :  Télédétection spatiale-Sciences et techniques spatiales.
Définition :  Carte établie à partir de radiométries, qui représente, en vue d'une exploitation thématique, des propriétés de la
scène.
Anglais :  spectral map.
(Source : arrêté du 26 juillet 1988)

cartographie de gènes

Domaine :  Génétique moléculaire/Génie génétique.
Définition :  Établissement d'une
carte génétique.
Anglais :  gene mapping.
(Source : arrêté du 14 septembre 1990)

cartographie de restriction

Domaine :  Génétique moléculaire/Génie génétique.
Définition :  Établissement d'une
carte de restriction.
Anglais :  restriction mapping.
(Source : arrêté du 14 septembre 1990)

cartographie S 1

Domaine :  Génétique moléculaire/Génie génétique.
Définition :  Cartographie d'un brin d'acide nucléique par hybridation avec un brin complémentaire suivie d'une digestion par la nucléase S 1.
Notes :

1. Le terme « S 1 mapping » ne doit pas être utilisé en français.

2. La nucléase S 1 ne coupe que les régions d'acide nucléique monocaténaire.

Anglais :  S 1 mapping.
(Source : arrêté du 14 septembre 1990)

carton, n.m.

Voir :  carton publicitaire

carton publicitaire

Forme abrégée :  carton, n.m.
Domaine :  Communication/Publicité.
Définition :  Matériel publicitaire destiné à la vitrine ou à l'étalage.
Anglais :  display.
(Source : arrêté du 24 janvier 1983)

cartouche de référence

Domaine :  Défense/Cartographie.
Définition :  Cadre d'identification d'une carte placé dans la marge et contenant la désignation de série, le numéro de la feuille et le numéro d'édition sous une forme convenue.
Anglais :  reference box.
(Source : arrêté du 15 juin 1991)

cassure d'un brin

Domaine :  Génétique moléculaire/Génie génétique.
Synonyme : 
césure, coupure simple brin.
Définition :  Coupure d'une liaison phosphodiester entre deux nucléotides adjacents sur un des deux brins d'acide nucléique.
Anglais :  nick.
(Source : arrêté du 14 septembre 1990)

catergol, n.m.

Domaine :  Sciences et techniques spatiales/Propulsion.
Définition :  Monergol dont la réaction exothermique exige la présence d'un catalyseur.
Anglais :  catergol.
(Source : arrêté du 20 février 1995)

CATIF

Voir :  contrat à terme d'instrument financier

cavalier de jonction

Domaine :  Sciences et techniques spatiales/Structures.
Définition :  Élément mécanique en forme de U, qui sert à l'assemblage permanent de deux ensembles ou sous-ensembles d'un engin spatial.
Anglais :  staple.
(Source : arrêté du 20 février 1995)

CB

Voir :  canal banalisé

CCR

Voir :  coefficient de capitalisation des résultats

CDA

Voir :  couche de demi-atténuation

cébiste, n.

Domaine :  Télécommunications.
Définition :  Utilisateur de canaux banalisés dans une
bande de fréquences publique.
Notes :

1. Il ne faut pas confondre « cébiste » et « radioamateur ».

2. Le terme « cibiste » est déconseillé.

Anglais :  CB user.
(Source : arrêté du 27 avril 1982)

cédérom, n.m.

Domaine :  Informatique.
Définition : 
Disque optique numérique à usage principalement informatique.
Anglais :  CD-ROM (Compact Disk-Read Only Memory).
(Source : arrêté du 27 juin 1989)

cellule assistante

Domaine :  Génétique moléculaire.
Définition :  Cellule nécessaire au développement ou à l'expression d'une autre cellule ou d'un virus.
Anglais :  helper cell.
(Source : arrêté du 14 septembre 1990)

cellule détectrice

Domaine :  Télédétection spatiale-Sciences et techniques spatiales.
Définition :  Cellule destinée à mesurer ou détecter l'énergie venant d'un objet.
Note :  À cette cellule est associée la notion de champ de visée instantanée de l'instrument qui la contient.
Anglais :  detector cell.
(Source : arrêté du 25 septembre 1984)

cellule hôte

Domaine :  Génétique moléculaire.
Définition :  Cellule hébergeant un matériel génétique étranger apporté par un virus, un
plasmide, un ADN recombiné in vitro, ou une cellule entière.
Anglais :  host cell.
(Source : arrêté du 14 septembre 1990)

centrale aérodynamique

Domaine :  Défense-Aéronautique.
Définition :  Calculateur de bord qui centralise les
données brutes fournies par des capteurs aérodynamiques, par exemple sur les pressions, les températures, et les transforme en informations utilisables directement dans le système de pilotage et de navigation de l'aéronef.
Anglais :  air data computer.
(Source : arrêté du 5 octobre 1984)

centrale à inertie

Domaine :  Sciences et techniques spatiales/Guidage.
Voir : 
centrale inertielle.

centrale inertielle

Domaine :  Sciences et techniques spatiales/Guidage.
Synonyme : 
centrale à inertie.
Définition :  Ensemble de précision comportant des capteurs d'accélération et de vitesse angulaire et calculant en temps réel, à partir des composantes de l'accélération, l'évolution du vecteur vitesse et de la position du véhicule à bord duquel il est installé.
Anglais :  inertial unit, inertial platform, inertial measurement unit (IMU).
(Source : arrêté du 20 février 1995)

centrale inertielle

Voir :  centrale à inertie

centrale d'orientation

Domaine :  Sciences et techniques spatiales/Guidage.
Définition :  Ensemble regroupant les appareils qui servent à déterminer l'orientation d'un engin spatial en vue de la corriger.
Note :  On trouve aussi « centrale d'attitude », qui n'est pas recommandé.
Anglais :  attitude control system.
(Source : arrêté du 20 février 1995)

centre d'affaires international

Domaine :  Économie d'entreprise/Techniques commerciales.
Définition :  Lieu qui regroupe des prestations de services destinées à faciliter les échanges internationaux.
Anglais :  world trade center.
(Source : arrêté du 30 septembre 1991)

centre auto

Voir :  centre automobile

centre automobile

Forme abrégée :  centre auto.
Domaine :  Économie.
Définition :  Magasin qui offre à la vente tout ce qui a rapport à l'automobile.
Note :  Le pluriel de « centre auto » est « centres auto ».
Anglais :  autocenter.
(Source : arrêté du 29 novembre 1973)

centre de conception

Domaine :  Électronique/Composants électroniques.
Définition :  Service équipé en
matériels et logiciels spécialisés dans la conception de composants.
Note :  Un centre de conception peut proposer une assistance et des conseils à ses utilisateurs, et parfois la formation aux différentes techniques de
conception de circuits.
Anglais :  design centre.
(Source : arrêté du 29 avril 1992)

centre de diffusion

Domaine :  Électronique/Composants électroniques.
Voir : 
unité de fabrication initiale.

centre de lancement

Domaine :  Sciences et techniques spatiales/Infrastructure.
Définition :  Proche de l'aire de lancement, installation en général protégée contre les effets d'une explosion ou d'un impact d'où sont dirigées les opérations propres à un véhicule
aérospatial jusqu'à son lancement.
Voir aussi : 
ensemble de lancement.
Anglais :  firing room, blockhouse.
(Source : arrêté du 20 février 1995)

centre de ligne

Domaine :  Télédétection spatiale-Sciences et techniques spatiales.
Définition : 
Pixel central sur une ligne de l'image.
Note :  Sur une image brute obtenue en
visée oblique, le pixel central ne correspond pas au milieu de la ligne observée au sol, notamment à cause de l'effet panoramique et de la courbure de la Terre.
Voir aussi : 
pixel, visée oblique.
Anglais :  line center.
(Source : arrêté du 10 janvier 1986)

centre de magasins d'usine

Abréviation :  CMU.
Domaine :  Économie d'entreprise/Techniques commerciales.
Définition :  Lieu où sont regroupés plusieurs
magasins d'usine.
Anglais :  factory outlet center.
(Source : arrêté du 30 septembre 1991)

centre de scène

Domaine :  Télédétection spatiale-Sciences et techniques spatiales.
Définition : 
Tache élémentaire correspondant au centre de la ligne centrale d'une image brute.
Anglais :  scene center.
(Source : arrêté du 10 janvier 1986)

cercle roulant

Domaine :  Génétique moléculaire.
Synonyme : 
cercle tournant.
Définition :  Modèle proposé pour le mécanisme de réplication de certains acides nucléiques.
Note :  Ce mécanisme implique la formation d'une
matrice circulaire de réplication.
Anglais :  rolling circle.
(Source : arrêté du 14 septembre 1990)

cercle tournant

Domaine :  Génétique moléculaire.
Voir : 
cercle roulant.

cession-bail

Domaine :  Économie et finances/Banque-Marchés.
Définition :  Technique de financement par laquelle un établissement de crédit spécialisé achète à un utilisateur un bien et le lui remet aussitôt à disposition en vertu d'un contrat de
crédit-bail à l'issue duquel l'utilisateur locataire peut, en levant l'option d'achat stipulée à son profit, redevenir propriétaire du bien.
Notes :

1. Dans certains domaines particuliers, notamment celui des transports, les contrats de cession-bail peuvent ne pas comporter d'option d'achat.

2. Pluriel : cessions-bail.

Voir aussi :  location avec option d'achat.
Anglais :  lease back.
(Source : arrêté du 11 janvier 1990)

césure

Domaine :  Génétique moléculaire/Génie génétique.
Voir : 
cassure d'un brin.

chaîne de pilotage

Domaine :  Sciences et techniques spatiales/Pilotage.
Définition :  Ensemble d'équipements qui assure les opérations de pilotage d'un engin
aérospatial en vue de lui imposer la trajectoire et l'altitude voulues.
Anglais :  flight control system.
(Source : arrêté du 20 février 1995)

chaîne pyrotechnique

Domaine :  Sciences et techniques spatiales/Pyrotechnie.
Définition :

1. Ensemble d'éléments pyrotechniques se commandant les uns les autres.

2. Par extension, chaîne comportant un ou plusieurs éléments pyrotechniques.

Anglais :  pyrotechnic chain.
(Source : arrêté du 20 février 1995)

chalandage de firmes d'audit (langage professionnel)

Domaine :  Économie et finances/Comptabilité.
Définition :

1. Recherche systématique de la firme d'audit susceptible d'être d'accord avec les options comptables souhaitées par la direction d'une société.

2. Mise en concurrence des firmes sur des critères de ce type.

Anglais :  opinion shopping.
(Source : arrêté du 30 septembre 1991)

 

chalandage fiscal (langage professionnel)

Domaine :  Économie et finances/Fiscalité.
Définition :  Recherche systématique des conventions fiscales internationales offrant les meilleures possibilités de réduire la charge globale d'impôt.
Note :  Cette pratique conduit les groupes à adopter des implantations et des structures juridiques en fonction de cet objectif.
Anglais :  treaty shopping.
(Source : arrêté du 30 septembre 1991)

chalenge, n.m.

Domaine :  Sport.
Synonyme : 
défi, n.m.
Définition :

1. Épreuve sportive au cours de laquelle le détenteur d'un titre est l'objet d'un défi.

2. Par extension, trophée récompensant le vainqueur ou les vainqueurs de certaines épreuves.

Notes :

1. Ce terme ne doit pas se prononcer à l'anglaise.

2. L'orthographe de l'ancien français « chalenge » est recommandée en place de celle de l'anglais « challenge ».

Anglais :  challenge.
(Source : arrêté du 18 février 1988)

chalengeur, -euse, n.

Domaine :  Sport.
Synonyme : 
défieur, -euse, n.
Définition :  Personne qui lance un défi au tenant d'un titre.
Note :  Ce terme ne doit pas se prononcer à l'anglaise.
Anglais :  challenger.
(Source : arrêté du 18 février 1988)

chambre de combustion

Domaine :  Sciences et techniques spatiales/Propulsion.
Définition :  Enceinte dans laquelle se produit une
combustion entre ergols.
Note :  Dans un moteur à
propergol solide, la chambre est constituée par le propulseur lui-même.
Voir aussi : 
foyer.
Anglais :  combustion chamber.
(Source : arrêté du 20 février 1995)

chambre de compensation

Domaine :  Économie et finances/Banque-Marchés.
Définition :  Organisme chargé d'assurer la compensation des soldes créditeurs entre banques.
Notes :

1. Dans la plupart des pays, y compris la France, seuls y participent directement les principaux établissements, les autres établissements s'y faisant représenter par l'un d'eux.

2. Pour les marchés à terme d'instruments financiers et de marchandises, les organismes de compensation sont chargés d'assurer la correspondance entre les positions débitrices et créditrices des différents intervenants, de compenser les soldes et de s'assurer du versement des appels de dépôts de garantie et de marges.

Anglais :  clearing house.
(Source : arrêté du 18 février 1987)

chambre multibande

Domaine :  Télédétection spatiale-Sciences et techniques spatiales.
Définition :  Chambre photographique qui permet d'enregistrer simultanément l'image d'une
scène dans différentes bandes spectrales.
Anglais :  multiband camera, multispectral band.
(Source : arrêté du 25 septembre 1984)

chandelle, n.f.

Domaine :  Sport/Rugby.
Définition :  Coup de pied botté à suivre par-dessus la défense adverse.
Anglais :  up-and-under.
(Source : arrêté du 18 février 1988)

chapeau, n.m.

Domaine :  Génétique moléculaire/Génie génétique.
Voir : 
coiffe.

charge hydraulique

Domaine :  Hydraulique/Drainage agricole.
Définition :  Quantité d'énergie d'un liquide.
Note :  Ce terme ne doit pas être confondu avec « 
hauteur piézométrique ».
Voir aussi : 
gradient hydraulique.
Anglais :  hydraulic head, total head.
(Source : arrêté du 7 avril 1987)

charge offerte

Domaine :  Défense-Aéronautique.
Définition :  Charge maximale qu'un aéronef peut transporter sur une distance déterminée.
Anglais :  allowable load.
(Source : arrêté du 17 avril 1989)

charge sous élingue

Domaine :  Défense/Logistique-Opérations.
Définition :  En héliportage, toute charge suspendue sous le fuselage d'un hélicoptère.
Anglais :  underslung load.
(Source : arrêté du 15 juin 1991)

charge utile

1. Domaine :  Défense-Transport.
Définition :  Masse pour le transport de laquelle a été spécialement conçu un véhicule.
Anglais :  payload.
(Source : arrêté du 5 octobre 1984)

2. Domaine :  Sciences et techniques spatiales/Équipements-Véhicules spatiaux.
Définition :  Élément ou ensemble d'éléments que transporte un véhicule
aérospatial ou spatial tel qu'un lanceur ou un satellite, et qui est destiné à remplir une mission déterminée.
Anglais :  payload.
(Source : arrêté du 20 février 1995)

chargement, n.m.

Domaine :  Sciences et techniques spatiales/Propulsion-Pyrotechnie.
Définition :

1. Opération qui consiste à remplir de propergol une enveloppe de propulseur à poudre.

2. Propergol contenu dans l'enveloppe d'un propulseur à poudre.

Voir aussi :  bloc de poudre.
Anglais :  loading, filling.
(Source : arrêté du 20 février 1995)

chargement par coulée

Domaine :  Sciences et techniques spatiales/Propulsion-Pyrotechnie.
Définition :  Moulage d'un
propergol solide dans l'enveloppe d'un propulseur.
Anglais :  casting.
(Source : arrêté du 20 février 1995)

chargeuse, n.f.

Domaine :  Bâtiment-Génie civil/Engins.
Définition :  Engin automoteur équipé à l'avant d'un godet relevable et servant à soulever, à déplacer des matériaux.
Anglais :  loader.
(Source : arrêté du 17 février 1986)

chargeuse-pelleteuse, n.f.

Domaine :  Bâtiment-Génie civil/Engins.
Définition :  Engin automoteur comportant à l'avant un équipement de
chargeuse, et à l'arrière un équipement de pelle.
Note :  Le terme « back-hoe » ne doit pas être utilisé en français.
Anglais :  back-hoe loader.
(Source : arrêté du 17 février 1986)

chariot, n.m.

Domaine :  Sport/Golf.
Définition :  Support mobile destiné à transporter le sac d'un joueur.
Anglais :  trolley.
(Source : arrêté du 11 décembre 1992)

châssis-support, n.m.

Domaine :  Tous domaines.
Définition :  Bâti destiné à recevoir un matériel, de transmission par exemple.
Anglais :  mounting.
(Source : arrêté du 12 août 1976)

chatoiement, n.m.

Domaine :  Télédétection spatiale-Sciences et techniques spatiales.
Définition :  Ensemble de petites taches rapidement fluctuantes qui apparaissent dans la texturation instantanée d'une image, dû soit à l'observation à l'aide d'un faisceau cohérent d'une cible présentant des irrégularités à l'échelle de la longueur d'onde, soit à la propagation d'un faisceau cohérent dans une atmosphère caractérisée par des variations aléatoires d'indice de réfraction.
Note :  Pour les sources ponctuelles (par exemple des étoiles), le terme « 
tavelure » est acceptable pour décrire l'aspect des images obtenues en instantané.
Voir aussi : 
fouillis de mer.
Anglais :  speckle.
(Source : arrêté du 25 septembre 1984)

chaud, adj.

Domaine :  Ingénierie nucléaire/Radioprotection.
Définition :  Se dit d'un local ou d'une installation contenant ou pouvant contenir des matières fortement radioactives.
Anglais :  hot.
(Source : arrêté du 30 novembre 1989)

chaudière nucléaire

Domaine :  Ingénierie nucléaire/Technologie des réacteurs.
Définition :  Chaudière dans laquelle la source de chaleur est un réacteur nucléaire.
Note :  L'ensemble des systèmes compris dans la chaudière est à préciser cas pas cas, en tant que de besoin.
Voir aussi : 
chaufferie nucléaire embarquée.
Anglais :  nuclear steam supply system (NSSS).
(Source : arrêté du 30 novembre 1989)

chaufferie nucléaire embarquée

Domaine :  Ingénierie nucléaire/Technologie des réacteurs.
Définition :  Nom donné aux
chaudières nucléaires montées sur des bâtiments de la marine.
Voir aussi : 
chaudière nucléaire.
Anglais :  nuclear steam supply system (NSSS).
(Source : arrêté du 30 novembre 1989)

chaussette, n.f.

Domaine :  Ingénierie nucléaire/Technologie des réacteurs.
Définition :  Tube étanche fermé à une extrémité permettant d'introduire un objet dans un milieu, sans contact direct.
Voir aussi : 
doigt de gant.
Anglais :  thimble.
(Source : arrêté du 30 novembre 1989)

chemin au limbe

Domaine :  Physique de l'atmosphère-Optique.
Définition :  Chemin optique associé à un
trajet de sondage au limbe.
Voir aussi : 
méthode des pelures d'oignon, sondeur au limbe, trajet de sondage au limbe.
Anglais :  limb path.
(Source : arrêté du 14 septembre 1990)

chromosome minuscule double

Domaine :  Génétique moléculaire.
Définition :  Fragment d'
ADN extrachromosomique instable dépourvu de centromère.
Notes :

1. Les chromosomes minuscules doubles n'ont été décrits que chez les eucaryotes.

2. Les termes « double minute chromosome » et « chromosome double minute » ne doivent pas être utilisés en français.

Anglais :  double minute chromosome.
(Source : arrêté du 14 septembre 1990)

chronologie de lancement

Domaine :  Sciences et techniques spatiales.
Définition :  Succession minutée des opérations et évènements d'un lancement.
Note :  La chronologie de lancement comprend le compte à rebours et le
compte positif.
Anglais :  launch timetable.
(Source : arrêté du 20 février 1995)

ciné-parc, n.m.

Domaine :  Audiovisuel/Cinéma.
Définition :  Cinéma de plein air où le spectateur assiste à la projection assis dans sa voiture.
Anglais :  drive-in cinema.
(Source : arrêté du 24 janvier 1983)

circuit d'alimentation

Domaine :  Sciences et techniques spatiales/Propulsion.
Définition :  Ensemble des tuyauteries, vannes et dispositifs de sécurité assurant l'alimentation d'un moteur.
Voir aussi : 
gaz de chasse.
Anglais :  feed system, fuel system.
(Source : arrêté du 20 février 1995)

circuit intégré à application spécifique

Domaine :  Électronique/Composants électroniques.
Voir : 
circuit intégré spécifique.

circuit intégré à la demande

Domaine :  Électronique/Composants électroniques.
Voir : 
circuit intégré sur mesure.

circuit intégré précaractérisé

Domaine :  Électronique/Composants électroniques.
Définition :  Circuit intégré dont la
conception est fondée sur l'utilisation d'une bibliothèque de cellules dont les éléments ont été préalablement caractérisés.
Note :  Les termes « circuit précaractérisé » ou « caractérisé » sont, dans l'usage, les formes abrégées de « circuit intégré précaractérisé ».
Anglais :  cell based circuit, cell based, standard cell.
(Source : arrêté du 29 avril 1992)

circuit intégré prédiffusé

Domaine :  Électronique/Composants électroniques.
Définition :  Circuit intégré dont la
conception est fondée sur l'utilisation de réseaux de cellules dont les éléments ont été préalablement diffusés et dont seule l'interconnexion reste à réaliser.
Notes :

1. Le terme « circuit prédiffusé » ou « prédiffusé » sont, dans l'usage, les formes abrégées de « circuit intégré prédiffusé ».

2. En anglais, le terme « gate array » désigne les seuls circuits prédiffusés numériques.

Anglais :  diffusion cell array, gate array.
(Source : arrêté du 29 avril 1992)

circuit intégré prédiffusé programmable

Forme abrégée :  prédiffusé programmable.
Domaine :  Électronique/Composants électroniques.
Définition : 
Réseau logique programmable électriquement chez le client final.
Anglais :  field programmable gate array (FPGA).
(Source : arrêté du 29 avril 1992)

circuit intégré semi-personnalisé

Domaine :  Électronique/Composants électroniques.
Définition :  Circuit intégré dont la
conception est fondée sur l'utilisation de blocs prédéfinis ou préconstruits.
Notes :

1. La notion de « circuit semi-personnalisé » peut s'appliquer à un circuit précaractérisé ou à un circuit prédiffusé.

2. Les termes « circuit semi-personnalisé » ou « semi-personnalisé » sont, dans l'usage, les formes abrégées de « circuit intégré semi-personnalisé ».

3. Le terme « circuit semi-custom » est à éviter en français.

Anglais :  semi-custom circuit.
(Source : arrêté du 29 avril 1992)

circuit intégré spécifique

Domaine :  Électronique/Composants électroniques.
Définition :  Circuit intégré conçu et réalisé pour exécuter les fonctions contenues dans un cahier des charges défini pour une application donnée.
Notes :

1. Le terme « circuit intégré spécifique » est une forme abrégée de « circuit intégré à application spécifique ».

2. On peut parler dans l'usage de « circuit spécifique ».

Anglais :  application specific integrated circuit (ASIC).
(Source : arrêté du 29 avril 1992)

circuit intégré spécifique à un client

Domaine :  Électronique/Composants électroniques.
Définition : 
Circuit intégré spécifique conçu et réalisé pour un client.
Note :  Dans l'usage, on trouve aussi les formes elliptiques « circuit intégré client » ou « circuit client ».
Anglais :  user specific integrated circuit (USIC), customer specific IC.
(Source : arrêté du 29 avril 1992)

circuit intégré sur mesure

Domaine :  Électronique/Composants électroniques.
Synonyme : 
circuit intégré à la demande.
Définition :  Circuit intégré dont l'ensemble des caractéristiques est conçu pour répondre à une demande déterminée.
Notes :

1. Dans l'usage, on parle souvent de « circuit à la demande ».

2. Le terme « circuit full custom » est à éviter en français.

Anglais :  full custom circuit.
(Source : arrêté du 29 avril 1992)

circuit semi-personnalisé

Domaine :  Électronique/Composants électroniques.
Voir : 
circuit intégré semi-personnalisé.

circuit tampon

Domaine :  Électronique/Composants électroniques.
Définition :  Circuit intermédiaire réalisant une adaptation d'impédance.
Anglais :  buffer circuit.
(Source : arrêté du 14 septembre 1990)

circuit de télécommunication

Domaine :  Télécommunications.
Définition :  Ensemble de deux
voies de transmission associées pour assurer, entre deux points, une transmission dans les deux sens.
Notes :

1. Un circuit de télécommunication peut être qualifié en fonction de la nature ou des caractéristiques des signaux échangés. Exemples : circuit téléphonique, circuit télégraphique, circuit de données, circuit numérique.

2. Si la nature de la télécommunication est unilatérale, par exemple pour la transmission de la télévision à grande distance, on utilise parfois le terme « circuit » pour désigner la voie de transmission unique employée, mais cet usage est déconseillé.

3. En téléphonie, le terme « circuit téléphonique » désigne en général d'une façon restrictive un circuit de télécommunication reliant deux centres de commutation sans commutation intermédiaire.

4. Le terme « circuit » peut être employé seul quand le contexte est tel qu'aucune confusion ne peut en résulter, par exemple avec le terme circuit électrique.

Anglais :  telecommunication circuit, circuit.
(Source : arrêté du 3 octobre 1984)

circuit virtuel

Domaine :  Télécommunications.
Définition :  Dans un réseau de
données exploité en commutation de paquets, se dit des moyens fournis par le réseau, qui assurent un transfert de données entre stations de données équivalant à celui qui serait assuré par commutation de circuits.
Anglais :  virtual circuit.
(Source : arrêté du 3 octobre 1984)

circuit virtuel commuté

Domaine :  Télécommunications.
Définition : 
Circuit virtuel établi et libéré à l'initiative d'un des correspondants.
Anglais :  switched virtual circuit.
(Source : arrêté du 3 octobre 1984)

circuit virtuel permanent

Domaine :  Télécommunications.
Définition : 
Circuit virtuel établi d'une manière fixe entre deux terminaux et assurant donc un service analogue à une liaison spécialisée.
Voir aussi : 
liaison spécialisée.
Anglais :  permanent virtual circuit.
(Source : arrêté du 3 octobre 1984)

cistron, n.m.

Domaine :  Génétique moléculaire.
Définition :  Région du génome qui ne porte qu'une seule information génétique transcrite en
ARN.
Notes :

1. Il existe des ARN mono- ou polycistroniques.

2. Ce terme vient de l'emploi du test cis-trans utilisé, en génétique classique, pour mettre les cistrons en évidence chez les bactéries.

3. Pour un ARNm, un cistron correspond à un seul polypeptide.

Anglais :  cistron.
(Source : arrêté du 14 septembre 1990)

CIV

Voir :  conditions internationales de vente

clair de Terre

Domaine :  Sciences et techniques spatiales-Géophysique.
Définition :  Éclairement de la lune ou d'un objet dans l'espace par la lumière solaire renvoyée par la Terre.
Note :  Par analogie avec « clair de lune », on écrit aussi « clair de terre ».
Anglais :  earthshine, earthlight.
(Source : arrêté du 20 février 1995)

clairance, n.f.

1. Domaine :  Santé-Médecine.
Définition :  Coefficient d'épuration plasmatique brute d'un corps, par voie extra-rénale aussi bien que rénale.
Anglais :  clearance.
(Source : arrêté du 2 janvier 1975)

2. Domaine :  Transport/Transport maritime-Transport aérien.
Synonyme : 
autorisation de mouvement.
Définition :  Autorisation donnée à un navire ou un aéronef de faire mouvement.
Note :  En ce qui concerne la circulation aérienne, cette
autorisation est délivrée par les autorités chargées du contrôle.
Anglais :  clearance.
(Source : arrêté du 18 juillet 1989)

clameau, n.m.

Domaine :  Défense-Bâtiment.
Définition :  Pièce servant à réunir rapidement de grosses pièces de bois.
Anglais :  cramp (iron), dog (timber).
(Source : arrêté du 5 octobre 1984)

claquade, n.f.

Domaine :  Santé-Médecine.
Définition :  Technique de massage comportant la percussion répétée de masses musculaires avec le plat de la main.
Anglais :  clapping.
(Source : arrêté du 2 janvier 1975)

classification dirigée

Domaine :  Télédétection spatiale/Traitement de données.
Définition :  Méthode déterministe destinée à obtenir des classes de
pixels ou des catégories thématiques par un traitement interactif des données en fonction de la réalité de terrain.
Note :  L'emploi du calque lexical « classification supervisée » pour désigner une classification dirigée est déconseillé.
Voir aussi : 
classification non dirigée, classification semi-dirigée, réalité de terrain.
Anglais :  supervised classification.
(Source : arrêté du 26 juillet 1988)

classification non dirigée

Domaine :  Télédétection spatiale/Traitement de données.
Définition :  Méthode probabiliste d'analyse d'un fichier de
données, destinée à créer des classes de pixels, par des traitements mathématiques.
Note :  L'emploi du calque lexical « classification non supervisée » pour désigner une classification non dirigée est déconseillé.
Voir aussi : 
classification dirigée, classification semi-dirigée.
Anglais :  unsupervised classification.
(Source : arrêté du 26 juillet 1988)

classification semi-dirigée

Domaine :  Télédétection spatiale/Traitement de données.
Définition :  Méthode partiellement probabiliste destinée à obtenir des classes de
pixels par un traitement des données fondé sur des propriétés physiques connues a priori.
Note :  L'emploi du calque lexical « classification semi-supervisée » pour désigner une classification semi-dirigée est déconseillé.
Voir aussi : 
classification dirigée, classification non dirigée.
Anglais :  semi-supervised classification.
(Source : arrêté du 26 juillet 1988)

cliché radar

Domaine :  Télédétection spatiale.
Voir : 
radargraphie.

clicher, v.

Domaine :  Informatique.
Définition :  Recopier le contenu, à un instant déterminé, de tout ou partie d'une
mémoire sur un autre support.
Note :  Par extension, le nom correspondant pourrait être « cliché » ou « cliché-mémoire ».
Anglais :  dump (to).
(Source : arrêté du 30 mars 1987)

cloison de décrochage

Domaine :  Défense-Aéronautique.
Définition :  Lame parallèle à l'axe d'un avion guidant l'écoulement de l'air sur sa voilure.
Note :  Peut être abrégé en « cloison » s'il n'y a pas ambiguïté.
Anglais :  fence, stall fence, wing fence.
(Source : arrêté du 12 août 1976)

clonage, n.m.

Domaine :  Génétique moléculaire/Génie génétique.
Définition :  Méthode de multiplication cellulaire in vitro par reproduction asexuée aboutissant à la formation de clones.
Note :  Cette notion est souvent étendue à l'isolement et à l'amplification de fragments d'
ADN dans un clone cellulaire. Par extension, on parle alors de clonage de gènes ou de clonage moléculaire.
Anglais :  cloning.
(Source : arrêté du 14 septembre 1990)

clonage à l'aveugle

Forme elliptique :  clonage aveugle.
Domaine :  Génétique moléculaire/Génie génétique.
Définition : 
Clonage de fragments d'ADN générés de manière aléatoire.
Anglais :  shotgun cloning.
(Source : arrêté du 14 septembre 1990)

CMG

Voir :  compensation monétaire de groupe

CMH

Voir :  complexe majeur d'histocompatibilité

CMU

Voir :  centre de magasins d'usine

coche, n.m.

Voir :  coche de plaisance

coche de plaisance

Forme abrégée :  coche, n.m.
Domaine :  Transport/Transport fluvial.
Définition :  Petit bateau habitable de tourisme fluvial.
Notes :

1. Dans la règlementation française, le coche de plaisance a pour dimensions minimales et maximales cinq et quinze mètres, et ne peut accueillir plus de quatorze personnes.

2. Le terme « coche de plaisance » a été formé à l'image des anciennes expressions « coche d'eau » et « coche de rivière ».

Anglais :  house-boat.
(Source : arrêté du 18 décembre 1990)

cocuisson, n.f.

Domaine :  Électronique/Composants électroniques.
Définition :  Opération de cuisson permettant de réaliser un
substrat comprenant plusieurs couches par fusion d'un liant.
Anglais :  cofiring.
(Source : arrêté du 14 septembre 1990)

cocuit, adj.

Domaine :  Électronique/Composants électroniques.
Définition :  Qualifie un produit obtenu par
cocuisson.
Anglais :  cofired.
(Source : arrêté du 14 septembre 1990)

code temporel

Domaine :  Audiovisuel/Télévision-Vidéo.
Définition :  Code électronique permettant de founir ou d'obtenir des indications de temps sur une
bande vidéo.
Anglais :  time-code.
(Source : arrêté du 24 janvier 1983)

codet, n.m.

Domaine :  Informatique.
Définition :  Groupe d'éléments représentant, selon un code, une
donnée élémentaire.
Note :  Le terme « codet » est destiné à remplacer des expressions telles que « combinaison de code » ou « mot de code ». Le terme « code » désigne en effet l'ensemble des règles de représentation des
données élémentaires par des codets. Par exemple, selon le code Morse, les caractères et différentes fonctions sont représentés par des codets qui sont des groupes de points et de traits.
Anglais :  code element.
(Source : arrêté du 30 mars 1987)

codon d'arrêt

Domaine :  Génétique moléculaire.
Synonyme : 
codon de terminaison, codon non sens.
Définition :  Triplet qui signale la fin d'un message génétique sur un
ARNm.
Notes :

1. Les codons d'arrêt ne correspondent à aucun acide aminé, la traduction de l'ARNm en protéine cesse donc à partir du codon d'arrêt.

2. Les codons d'arrêt sont le plus souvent UAA, UAG, UGA.

Anglais :  stop codon, nonsense codon, nonsense triplet.
(Source : arrêté du 14 septembre 1990)

codon d'initiation

Domaine :  Génétique moléculaire.
Définition :  Triplet qui signale le début du message génétique sur un ARNm.
Notes :

1. La traduction de l'ARNm en protéine commence au codon d'initiation.

2. Le codon d'initiation est le plus souvent AUG, qui code pour une méthionine.

Anglais :  start codon, initiation codon.
(Source : arrêté du 14 septembre 1990)

codon non sens

Domaine :  Génétique moléculaire.
Voir :  codon d'arrêt.

codon de terminaison

Domaine :  Génétique moléculaire.
Voir :  codon d'arrêt.

coefficient de capitalisation des résultats

Abréviation :  CCR.
Domaine :  Économie et finances/Banque-Marchés.
Définition :  Coefficient par lequel il convient de multiplier le bénéfice net par action pour retrouver le cours coté.
Anglais :  price-earning ratio, PER.
(Source : arrêté du 18 février 1987)

coefficient d'égalisation

Voir :  coefficients d'égalisation entre détecteurs

coefficient d'infiltration efficace

Domaine :  Hydraulique/Drainage agricole.
Définition :  Fraction du volume des précipitations alimentant une nappe.
Note :  En drainage, il convient de bien distinguer le coefficient de restitution et le coefficient d'infiltration efficace.
Voir aussi :  infiltration efficace.
Anglais :  effective infiltration coefficient.
(Source : arrêté du 7 avril 1987)

coefficient de production

Domaine :  Ingénierie nucléaire/Exploitation des réacteurs.
Voir :  taux de charge.

coefficient de restitution

Domaine :  Hydraulique/Drainage agricole.
Définition :  Rapport du volume d'eau évacué par les drains, pendant un épisode de drainage, au volume des précipitations générant cet épisode.
Anglais :  outflow yield, drainage efficiency.
(Source : arrêté du 7 avril 1987)

coefficients d'égalisation entre détecteurs

Forme abrégée :  coefficient d'égalisation.
Domaine :  Télédétection spatiale-Sciences et techniques spatiales.
Définition :  Pour une bande spectrale déterminée, ensemble de rapports utilisés pour normaliser les réponses des détecteurs.
Note :  On trouve aussi « coefficients d'égalisation interdétecteurs ».
Anglais :  normalization coefficients.
(Source : arrêté du 10 janvier 1986)

coentreprise, n.f.

Domaine :  Économie et finances.
Définition :  Projet économique élaboré par une association d'entreprises constituée selon des modalités diverses et permettant en général de bénéficier des synergies des entreprises associées.
Anglais :  joint venture.
(Source : arrêté du 11 janvier 1990)

cofrittage, n.m.

Domaine :  Électronique/Composants électroniques.
Définition :  Opération de cuisson permettant de réaliser un substrat comprenant plusieurs couches par agglomération des matériaux utilisés.
Anglais :  cofiring.
(Source : arrêté du 14 septembre 1990)

cofritté, -e, adj.

Domaine :  Électronique/Composants électroniques.
Définition :  Se dit d'un produit obtenu par cofrittage.
Anglais :  cofired.
(Source : arrêté du 14 septembre 1990)

coiffe, n.f.

1. Domaine :  Sciences et techniques spatiales/Structures.
Définition :  Extrémité antérieure, à profil aérodynamique, d'un lanceur ou d'une fusée-sonde destinée à assurer la protection de la charge utile, au début de la séquence de vol.
Anglais :  nose fairing, shroud, nosecone.
(Source : arrêté du 20 février 1995)

2. Domaine :  Génétique moléculaire/Génie génétique.
Synonyme : 
chapeau, n.m.
Définition :  Courte séquence nucléotidique ajoutée, par modification post-transcriptionnelle, à l'extrémité 5' de l'
ARN messager chez les eucaryotes.
Note :  Le terme « cap » ne doit pas être utilisé en français.
Anglais :  cap.
(Source : arrêté du 14 septembre 1990)

coïntégrat, n.m.

Domaine :  Génétique moléculaire/Génie génétique.
Définition :  Molécule résultant de la fusion de deux
réplicons en un seul.
Anglais :  cointegrate.
(Source : arrêté du 14 septembre 1990)

coïntégration, n.f.

Domaine :  Génétique moléculaire/Génie génétique.
Définition :  Fusion de deux
réplicons, par exemple deux plasmides, en une seule structure appelée coïntégrat.
Notes :

1. Cette fusion peut être due à la présence d'un transposon sur l'un des réplicons.

2. Si l'un des plasmides est un facteur de conjugaison, elle aboutit au transfert du coïntégrat ou des deux plasmides.

Anglais :  cointegration.
(Source : arrêté du 14 septembre 1990)

col d'une tuyère

Domaine :  Sciences et techniques spatiales/Propulsion.
Définition :  Partie rétrécie d'une tuyère, raccordant le convergent et le divergent.
Anglais :  throat.
(Source : arrêté du 20 février 1995)

collecteur, n.m.

Domaine :  Hydraulique/Drainage agricole.
Définition :  Conduite ou fossé destiné à recevoir les écoulements captés dans les parcelles par plusieurs types d'ouvrages et à les acheminer jusqu'à l'exutoire.
Note :  On utilise souvent le terme « collecteur » pour « collecteur enterré ».
Anglais :  main drain, carrier drain.
(Source : arrêté du 7 avril 1987)

collimateur de pilotage

Domaine :  Défense-Aéronautique.
Définition :  Dispositif de visualisation présentant les indications d'un groupe d'instruments de vol dans le champ de vision normal du pilote.
Anglais :  head-up display.
(Source : arrêté du 12 août 1976)

colonie cellulaire

Domaine :  Génétique moléculaire/Génie génétique.
Définition :  Amas de cellules issues d'une seule ou d'un petit nombre de cellules.
Note :  Une colonie issue d'une seule cellule constitue un clone.
Anglais :  cell colony.
(Source : arrêté du 14 septembre 1990)

colonne en charge

Domaine :  Bâtiment.
Synonyme : 
colonne humide.
Définition :  Tuyauterie verticale installée à demeure dans une construction, alimentée en eau sous pression et à l'usage des sapeurs-pompiers.
Anglais :  wet standpipe.
(Source : arrêté du 17 février 1986)

colonne humide

Domaine :  Bâtiment.
Voir : 
colonne en charge.

colonne de production

Domaine :  Pétrole/Production.
Définition :  Colonne d'acier utilisée pour l'équipement d'un puits producteur et servant à acheminer les fluides exploités.
Anglais :  tubing.
(Source : arrêté du 12 janvier 1973)

combiné, n.m.

Domaine :  Défense-Aéronautique.
Définition :  Giravion possédant une voilure tournante d'hélicoptère pour le vol vertical ou stationnaire en plus d'une voilure fixe et d'un propulseur d'avion pour le vol en translation.
Anglais :  compound helicopter, compound.
(Source : arrêté du 12 août 1976)

combustible mox

Domaine :  Ingénierie nucléaire/Cycle du combustible.
Définition : 
Combustible nucléaire à base d'un mélange d'oxyde d'uranium et d'oxyde de plutonium.
Notes :

1. Ce terme est utilisé essentiellement pour des combustibles de réacteurs à neutrons thermiques.

2. « Mox » est l'acronyme de « mélange d'oxydes » (en anglais : mixed oxide).

3. Les variantes « combustible MOX » et « Mox » sont également utilisées.

Voir aussi :  combustible nucléaire.
Anglais :  mixed oxide fuel (MOX).
(Source : arrêté du 30 novembre 1989)

combustible nucléaire

Domaine :  Ingénierie nucléaire/Physique des réacteurs-Cycle du combustible.
Définition :  Matière contenant des nucléides dont la consommation par fission dans un réacteur nucléaire permet d'y entretenir une réaction en chaîne.
Anglais :  nuclear fuel.
(Source : arrêté du 30 novembre 1989)

combustion, n.f.

Domaine :  Sciences et techniques spatiales/Thermique.
Définition :  Réaction chimique exothermique entre un corps réducteur et l'oxygène ou un autre corps oxydant.
Anglais :  burning, combustion.
(Source : arrêté du 20 février 1995)

combustion en cigarette

Domaine :  Sciences et techniques spatiales/Propulsion.
Voir : 
combustion longitudinale.

combustion érosive

Domaine :  Sciences et techniques spatiales/Propulsion.
Définition : 
Combustion d'un bloc de propergol dans le cas où l'écoulement des gaz de combustion provoque une érosion du bloc.
Anglais :  erosive burning.
(Source : arrêté du 20 février 1995)

combustion longitudinale

Domaine :  Sciences et techniques spatiales/Propulsion.
Synonyme : 
combustion en cigarette.
Définition : 
Combustion d'un bloc de propergol, caractérisée par une surface plane de combustion progressant dans la direction longitudinale, vers l'avant ou vers l'arrière.
Anglais :  cigarette burning, end burning.
(Source : Arrêté du 20 février 1995)

combustion massique

Domaine :  Ingénierie nucléaire/Physique des réacteurs.
Voir : 
épuisement spécifique.

combustion nucléaire

Domaine :  Ingénierie nucléaire/Physique des réacteurs.
Définition :  Transformation d'atomes provoquée par le fonctionnement d'un réacteur.
Notes :

1. Ce terme peut être appliqué au combustible ou à d'autres matières susceptibles de se transformer par réactions nucléaires.

2. La combustion nucléaire est un phénomène physique que l'on caractérise par deux grandeurs mesurables qui sont l'épuisement spécifique et le taux de combustion.

Voir aussi :  combustible nucléaire, épuisement spécifique, taux de combustion.
Anglais :  burn-up.
(Source : arrêté du 30 novembre 1989)

combustion transversale extérieure

Domaine :  Sciences et techniques spatiales/Propulsion.
Définition : 
Combustion d'un bloc de propergol caractérisée par une surface de combustion s'étendant longitudinalement et progressant de l'extérieur vers l'intérieur.
Anglais :  external burning.
(Source : arrêté du 20 février 1995)

combustion transversale intérieure

Domaine :  Sciences et techniques spatiales/Propulsion.
Définition : 
Combustion d'un bloc de propergol qui s'effectue de l'intérieur vers l'extérieur à partir d'un canal central.
Anglais :  internal burning.
(Source : arrêté du 20 février 1995)

comité de restructuration

Domaine :  Économie et finances/Banque-Marchés.
Définition :  Dans le cadre particulier de la restructuration de la dette de certains pays, comité réunissant les banques chefs de file des crédits à ces pays pour organiser, administrer le
financement additionnel et négocier la procédure de rééchelonnement de la dette.
Anglais :  steering committee, advisory committee.
(Source : arrêté du 18 février 1987)

commande automatique généralisée

Abréviation :  CAG.
Domaine :  Défense-Aéronautique.
Définition :  Système de commande d'un aéronef, basé sur l'emploi de gouvernes commandées par calculateur, afin d'assurer notamment l'autostabilisation, l'atténuation des effets de la turbulence, la limitation des charges de manoeuvre et l'élimination du
flottement.
Anglais :  control configured vehicle (CCV).
(Source : arrêté du 5 octobre 1984)

commande de déviation de poussée

Domaine :  Sciences et techniques spatiales/Propulsion-Pilotage.
Définition :

1. Action de modifier la direction de la poussée d'un moteur.

2. Dispositif permettant cette action.

Anglais :  thrust deviation control.
(Source : arrêté du 20 février 1995)

commande directe de portance

Domaine :  Défense-Aéronautique.
Définition :  Sur un aéronef à
commande automatique généralisée, chaîne de commande agissant directement sur des gouvernes spéciales comme les volets, les plans canard, les déporteurs, en conjugaison avec des gouvernes classiques, pour accroître ou diminuer rapidement la portance et modifier ainsi la trajectoire de vol dans le plan de symétrie, sans créer de moment aérodynamique.
Anglais :  direct lift control.
(Source : arrêté du 5 octobre 1984)

commande du vecteur de poussée

Domaine :  Sciences et techniques spatiales/Propulsion-Pilotage.
Définition :

1. Action de modifier la poussée d'un moteur en direction ou en intensité.

2. Dispositif permettant cette action.

Anglais :  thrust vector control (TVC).
(Source : arrêté du 20 février 1995)

commande latérale directe

Domaine :  Défense-Aéronautique.
Définition :  Sur un aéronef à
commande automatique généralisée, chaîne de commande agissant directement sur une ou des gouvernes spéciales comme les plans canard, en conjugaison avec les gouvernes classiques, pour modifier la trajectoire de vol perpendiculairement au plan de symétrie sans créer de moment aérodynamique.
Anglais :  direct sideforce control.
(Source : arrêté du 5 octobre 1984)

commande d'orientation

Domaine :  Sciences et techniques spatiales/Pilotage.
Définition :

1. Action d'imposer l'orientation voulue à un engin spatial.

2. Dispositif permettant cette action.

Note :  On trouve aussi « commande d'attitude », qui n'est pas recommandé.
Anglais :  attitude control.
(Source : arrêté du 20 février 1995)

commande de poussée

Domaine :  Sciences et techniques spatiales/Propulsion-Pilotage.
Définition :

1. Action de modifier l'intensité de la poussée d'un moteur.

2. Dispositif permettant cette action.

Anglais :  thrust control.
(Source : arrêté du 20 février 1995)

commande de vol électrique

Domaine :  Défense-Aéronautique.
Définition :  Système de pilotage dans lequel la timonerie mécanique entre pilote et vérins de commande est remplacée intégralement, sans commande de secours mécanique, par une transmission électrique avec interposition d'un calculateur analogique ou
numérique.
Anglais :  fly-by-wire.
(Source : arrêté du 5 octobre 1984)

commandement de zone

Domaine :  Défense.
Définition :  Commandement qui comprend des éléments organisés appartenant à une ou plusieurs forces ou armées destinées à opérer dans une zone géographique déterminée, et qui sont aux ordres d'un même chef.
Anglais :  area command.
(Source : arrêté du 17 avril 1989)

commission d'engagement

Domaine :  Économie et finances/Banque-Marchés.
Définition :  Commission perçue par un syndicat bancaire rémunérant la partie non utilisée d'un crédit que le syndicat s'est engagé à mettre à la disposition d'un emprunteur.
Anglais :  commitment fee.
(Source : arrêté du 18 février 1987)

commission de garantie

Domaine :  Économie et finances/Banque-Marchés.
Définition :  Commission payée par un emprunteur à un syndicat d'établissements de crédit ou d'institutions financières en rémunération de la garantie de bonne fin de l'opération.
Anglais :  underwriting fee.
(Source : arrêté du 18 février 1987)

commission de gestion

Domaine :  Économie et finances/Banque-Marchés.
Définition :  Commission perçue en rémunération de la gestion de titres ou de capitaux confiée par un tiers.
Anglais :  agency fee.
(Source : arrêté du 18 février 1987)

commission immédiate

Domaine :  Économie et finances/Banque-Marchés.
Définition :  Commission payée en totalité lors de la signature du contrat de crédit ou d'emprunt par l'emprunteur aux établissements de crédit participant au
tour de table.
Anglais :  flat fee.
(Source : arrêté du 18 février 1987)

commission de placement

Domaine :  Économie et finances/Banque-Marchés.
Définition :  Commission payée par un émetteur à un syndicat d'établissements de crédit ou d'institutions financières en rémunération de la diffusion et du placement de ses titres.
Anglais :  underwriting fee.
(Source : arrêté du 18 février 1987)

commodités, n.f.pl.

Domaine :  Urbanisme.
Définition :  Équipements qui apportent à une habitation, un immeuble, un quartier, le confort en rapport avec les modes de vie convenant à notre époque.
Note :  Exemples : voirie, eau potable, électricité, évacuation des eaux usées, gaz notamment.
Anglais :  utilities.
(Source : arrêté du 17 février 1986)

commutation analogique

Domaine :  Télécommunications.
Définition :  Commutation appliquée à des
signaux analogiques.
Anglais :  analogue switching.
(Source : arrêté du 3 octobre 1984)

commutation de circuits

Domaine :  Télécommunications.
Définition :  Mise en relation, à la demande, de terminaux,
voies de transmission ou circuits de télécommunication, de façon à constituer une chaîne de connexion à usage exclusif pendant toute la durée d'une communication.
Anglais :  circuit switching.
(Source : arrêté du 3 octobre 1984)

commutation de messages

Domaine :  Télécommunications.
Définition :  Mode d'acheminement de messages complets dans un réseau de télécommunication comprenant dans certains noeuds du réseau une réception, une mise en
mémoire et une retransmission des messages vers la ou les destinations voulues.
Anglais :  message switching, store-and-forward switching.
(Source : arrêté du 3 octobre 1984)

commutation numérique

Domaine :  Télécommunications.
Définition :  Commutation appliquée à des
signaux numériques.
Anglais :  digital switching.
(Source : arrêté du 3 octobre 1984)

commutation de paquets

Domaine :  Télécommunications.
Définition :  Mode d'acheminement de messages dans un réseau de télécommunication, où les messages sont préalablement découpés en
paquets munis d'une adresse ; dans les noeuds du réseau, ces paquets sont reçus, mis en mémoire et retransmis sur la ou les voies de transmission appropriées ; à l'arrivée, le message est reconstitué à partir des paquets reçus.
Note :  Un
paquet n'occupe une voie que pendant sa durée de transmission, la voie étant ensuite disponible pour la transmission d'autres paquets appartenant soit au même message, soit à d'autres messages.
Anglais :  packet switching.
(Source : arrêté du 3 octobre 1984)

commutation spatiale

Domaine :  Télécommunications.
Définition :  Commutation permettant de mettre en relation des terminaux,
voies de transmission ou circuits de télécommunication, à l'aide de supports matériels distincts, affectés à cet usage exclusif pendant toute la durée d'une communication.
Notes :

1. La commutation spatiale peut s'appliquer à des signaux analogiques ou à des signaux numériques.

2. Lorsque les signaux commutés sont multiplexés dans le temps, des étages de commutation spatiale peuvent être constitués par des portes électroniques multiplexées dans le temps. Un tel étage utilisant la commutation spatiale multiplexée est un élément d'un autocommutateur temporel et est appelé étage S.

3. Le terme « commutation spatiale » ne doit pas être utilisé pour désigner une commutation quelconque à bord d'un satellite de télécommunication.

Anglais :  space-division switching.
(Source : arrêté du 3 octobre 1984)

commutation spatiale multiplexée

Domaine :  Télécommunications.
Définition :  Commutation entre
voies de multiplex temporels distincts, utilisant la commutation spatiale exclusivement, sans permutation ni démultiplexage des créneaux temporels de voie.
Anglais :  time-multiplex switching.
(Source : arrêté du 3 octobre 1984)

commutation temporelle

Domaine :  Télécommunications.
Définition :  Commutation permettant de mettre en relation des terminaux,
voies de transmissions ou circuits de télécommunication en opérant sur des signaux multiplexés dans le temps, soit exclusivement au sein d'un même multiplex, soit en association avec la commutation spatiale multiplexée s'il s'agit de multiplex distincts.
Notes :

1. La communication temporelle peut s'appliquer à des signaux numériques ou à d'autres signaux discrets dans le temps, par exemple des signaux à modulation d'impulsions en amplitude.

2. Un autocommutateur temporel comprend au moins un étage de commutation purement temporel, en abrégé étage T, qui permute les créneaux temporels de voie au sein d'un même multiplex et peut comprendre aussi des étages de commutation spatiale multiplexée.

Anglais :  time-division switching.
(Source : arrêté du 3 octobre 1984)

compartiment, n.m.

Voir :  compartiment coupe-feu

compartiment coupe-feu

Forme abrégée :  compartiment, n.m.
Domaine :  Bâtiment.
Définition :  Volume protégé par des parois coupe-feu.
Anglais :  box.
(Source : arrêté du 17 février 1986)

compartiment individuel

Domaine :  Transport/Transport ferroviaire.
Définition :  Compartiment de voitures-lits aménagé pour une seule personne.
Notes :

1. En transport maritime, on utilise le terme « cabine individuelle ».

2. Le terme « single » ne doit pas être utilisé en français.

Anglais :  single.
(Source : arrêté du 21 septembre 1993)

compatibilité, n.f.

Domaine :  Génétique moléculaire/Génie génétique.
Définition :  Capacité de deux
plasmides à coexister de façon stable à l'intérieur d'un hôte commun.
Anglais :  compatibility.
(Source : arrêté du 14 septembre 1990)

compatibilité électromagnétique

Domaine :  Défense/Matériels.
Définition :  Propriété d'un système, d'un équipement ou d'un dispositif, qui lui permet de fonctionner à plein rendement en présence d'un rayonnement électromagnétique donné, avec une marge de sécurité donnée, sans qu'il y ait perte de performance imputable au rayonnement reçu, ou perte inacceptable de performance d'un matériel attribuable au rayonnement émis.
Anglais :  electromagnetic compatibility.
(Source : arrêté du 17 avril 1989)

compensateur, n.m.

Domaine :  Défense-Aéronautique.
Définition :  Volet auxiliaire monté au bord de fuite d'une gouverne en vue de réaliser une
compensation aérodynamique.
Note :  Il peut être fixe, commandé ou automatique.
Voir aussi : 
compensation.
Anglais :  tab, flettner.
(Source : arrêté du 12 août 1976)

compensateur à ressort

Domaine :  Défense-Aéronautique.
Définition :  Volet
compensateur d'une gouverne muni d'un ressort.
Anglais :  spring tab.
(Source : arrêté du 12 août 1976)

compensation, n.f.

Domaine :  Défense-Aéronautique.
Définition :  Correction de l'effet des réactions aérodynamiques sur les gouvernes d'un avion en vue de réduire les efforts sur les commandes de vol généralement obtenue à l'aide de surfaces auxiliaires appelées
compensateurs.
Voir aussi : 
équilibrage, assiette, compensateur.
Anglais :  trim.
(Source : arrêté du 12 août 1976)

compensation de force centripète

Domaine :  Audiovisuel.
Voir : 
antiripage.

compensation monétaire de groupe

Abréviation :  CMG.
Domaine :  Économie et finances/Banque-Marchés.
Définition :  Technique d'optimisation de la trésorerie d'un groupe, principalement à l'égard du risque de change, et consistant à compenser les dettes et créances, par devises, à l'intérieur du groupe.
Anglais :  netting.
(Source : arrêté du 18 février 1987)

compétence génétique

Domaine :  Génétique moléculaire/Génie génétique.
Définition :  État d'une cellule qui permet la pénétration d'un acide nucléique étranger.
Note :  Cet état peut exister naturellement ou être obtenu expérimentalement.
Anglais :  genetic competence.
(Source : arrêté du 14 septembre 1990)

complexe majeur d'histocompatibilité

Abréviation :  CMH.
Domaine :  Génétique moléculaire.
Définition :  Région du génome des animaux supérieurs, qui regroupe l'essentiel de l'information génétique codant pour des protéines cellulaires de surfaces spécifiques de chaque individu.
Anglais :  major histocompatibility complex (MHC).
(Source : arrêté du 14 septembre 1990)

composant, n.m.

Domaine :  Bâtiment.
Définition :  Produit fabriqué comme unité distincte pour une ou plusieurs fonctions spécifiques, destiné à être intégré dans une construction.
Anglais :  component.
(Source : arrêté du 17 février 1986)

composante au sol

Forme elliptique :  composante sol.
Domaine :  Sciences et techniques spatiales/Infrastructure.
Définition :  Ensemble des installations sur Terre participant au fonctionnement d'un système spatial, telles que station terrienne, réseau de télécommunication, centre de traitement de l'information, centre de contrôle, centre de mission.
Notes :

1. Le terme « composante au sol » utilisé seul désigne toujours des installations sur Terre mais il peut être qualifié pour désigner aussi des installations de la composante spatiale situées sur le sol d'un autre astre ; on dira alors composante au sol lunaire, composante au sol martienne.

2. On dit aussi, dans la même acception, « composante terrestre ».

3. En radiocommunication, on utilise le terme « secteur terrien » (en angloaméricain : « earth segment »).

4. L'expression « secteur sol » est déconseillée dans ce sens ; l'emploi du terme « segment » à la place du terme « composante » est à éviter.

Voir aussi :  composante spatiale.
Anglais :  ground segment.
(Source : arrêté du 27 décembre 1994)

composante spatiale

Domaine :  Sciences et techniques spatiales/Véhicules spatiaux.
Définition :  Ensemble des engins spatiaux et des installations situées dans l'espace et participant au fonctionnement d'un système spatial.
Notes :

1. Par exemple, une composante spatiale martienne peut comprendre, à la fois, une composante au sol sur Mars et une composante en orbite martienne.

2. En radiocommunication on utilise le terme « secteur spatial ».

3. L'emploi du terme « segment » à la place du terme « composante » est à éviter.

Voir aussi :  composante au sol.
Anglais :  space segment.
(Source : arrêté du 27 décembre 1994)

composante terrestre

Domaine :  Sciences et techniques spatiales/Infrastructure.
Voir : 
composante au sol.

composition colorée

Domaine :  Télédétection spatiale-Sciences et techniques spatiales.
Définition :  Image dont l'interprétation est facilitée par une ou plusieurs combinaisons de couleurs significatives.
Note :  Une
image en équidensité colorée est un exemple de composition colorée.
Anglais :  colour composite, color composite.
(Source : arrêté du 25 septembre 1984)

comptant, adj.

Domaine :  Économie et finances/Banque-Marchés.
Définition :  Se dit d'un paiement immédiat quel que soit le moyen de paiement utilisé dès lors que ce moyen de paiement ne prévoit pas de délai.
Notes :

1. Ne s'emploie qu'au masculin, mais l'accord en nombre est possible.

2. S'emploie aussi comme adverbe. Exemple : payer comptant (en anglais : « pay in cash » [to].

Voir aussi :  espèces.
Anglais :  cash.
(Source : arrêté du 18 février 1987)

compte positif

Domaine :  Sciences et techniques spatiales.
Définition :  Partie de la
chronologie de lancement qui suit un ordre de mise à feu déterminé ou le décollage et qui s'étend à toute la séquence de vol.
Anglais :  count-up.
(Source : arrêté du 20 février 1995)

concatémère, n.m.

Domaine :  Génétique moléculaire/Génie génétique.
Définition :  Longue molécule d'
ADN constituée d'un même monomère répété et formant un multimère linéaire.
Notes :

1. Une telle structure se rencontre au cours du cycle de réplication d'un phage tel que le phage lambda.

2. Des concatémères se forment également lorsque des séquences d'ADN sont introduites artificiellement dans une cellule hôte.

Anglais :  concatemer.
(Source : arrêté du 14 septembre 1990)

conception, n.f.

1. Domaine :  Électronique/Composants électroniques.
Définition :  Ensemble des études préliminaires à la fabrication d'un produit.
Anglais :  design.
(Source : arrêté du 29 avril 1992)

2. Domaine :  Communication/Publicité.
Voir : 
stylisme.

conditionnement, n.m.

Domaine :  Économie-Communication.
Définition :

1. Action de conditionner.

2. Emballage destiné à assurer la protection, la conservation et le transport d'un produit, ou encore servant à le mettre en valeur.

Anglais :  packaging, package.
(Source : arrêté du 10 octobre 1985)

conditionnement d'un puits

Domaine :  Pétrole/Production.
Définition :  Ensemble des opérations qui permettent de mettre un puits en production.
Anglais :  completion.
(Source : arrêté du 12 janvier 1973)

conditions internationales de vente

Abréviation :  CIV.
Domaine :  Économie d'entreprise/Techniques commerciales.
Définition :  Règles internationales d'interprétation résumées en sigles, acronymes et abréviations, des expressions commerciales concernant les modalités de la répartition entre l'acheteur et le vendeur des responsabilités liées à un contrat international de vente.
Notes :

1. En 1990, la Chambre de commerce internationale a défini en anglais et en français treize conditions internationales de vente, mais avec leur seul sigle anglais.

2. Les conditions internationales de vente doivent être assorties en français de leurs sigles, acronymes ou abréviations français. Exemple : franco à bord (FAB) et non franco à bord (FOB).

Anglais :  International Commercial Terms (INCOTERMS).
(Source : arrêté du 7 juillet 1994)

conditions privilégiées

Domaine :  Économie et finances/Banque.
Définition :  Conditions financières avantageuses par rapport à celles considérées comme normales.
Note :  Il convient d'éviter le terme « concessionnel ».
Anglais :  concessional terms.
(Source : arrêté du 6 janvier 1989)

conducteur, n.m.

Domaine :  Audiovisuel/Télévision-Vidéo.
Définition :  Liste écrite ou informatisée donnant l'ordre chronologique des séquences d'un programme audiovisuel.
Anglais :  cue sheet.
(Source : arrêté du 24 janvier 1983)

conductivité hydraulique

Domaine :  Hydraulique/Drainage agricole.
Définition :  Paramètre quantifiant l'intensité d'un écoulement dans un milieu poreux sous l'influence d'un
gradient hydraulique.
Notes :

1. En milieu poreux saturé, la loi de Darcy exprime la proportionnalité de la vitesse de filtration et du gradient hydraulique : cette constante de proportionnalité est la conductivité hydraulique. Une conductivité hydraulique en milieu poreux non saturé peut également être définie, par généralisation de la loi de Darcy. Sa valeur dépend alors, notamment, de la teneur en eau.

2. La conductivité hydraulique saturée d'un fluide en mouvement isotherme dans un milieu poreux saturé est proportionnelle au rapport du poids volumique du fluide à la viscosité dynamique de ce fluide. Le facteur de proportionnalité est la perméabilité intrinsèque, appelée souvent perméabilité, du milieu poreux.

Voir aussi :  vitesse de filtration.
Anglais :  hydraulic conductivity, permeability.
(Source : arrêté du 7 avril 1987)

conduit collecteur

Domaine :  Bâtiment.
Définition :  Gaine d'évacuation des fumées ou de ventilation constituant un tronçon commun sur lequel viennent se brancher les raccordements individuels de hauteur d'étage.
Voir aussi : 
conduit collectif.
Anglais :  shunt.
(Source : arrêté du 17 février 1986)

conduit collectif

Domaine :  Bâtiment.
Définition :  Gaine d'évacuation des fumées ou de ventilation, constituée d'un
conduit collecteur sur toute la hauteur du bâtiment et de raccordements à chaque étage, cheminant parallèlement au collecteur et débouchant dans celui-ci.
Voir aussi : 
conduit collecteur.
Anglais :  shunt.
(Source : arrêté du 17 février 1986)

conduite, n.f.

Voir :  conduite d'un réacteur

conduite d'un réacteur

Forme abrégée :  conduite, n.f.
Domaine :  Ingénierie nucléaire/Exploitation des réacteurs.
Synonyme : 
pilotage d'un réacteur.
Définition :  Ensemble des opérations de commande et de contrôle d'un réacteur nucléaire.
Voir aussi : 
contrôle d'un réacteur.
Anglais :  reactor operation.
(Source : arrêté du 30 novembre 1989)

cône d'ablation

Domaine :  Sciences et techniques spatiales/Thermique.
Définition : 
Bouclier thermique en forme de cône, dont l'ablation participe à la protection d'un engin spatial contre l'échauffement cinétique.
Notes :

1. Le synonyme « cône érodable » est désuet.

2. Le terme « pointe érodable » est déconseillé.

Anglais :  ablating cone, ablating nosecone.
(Source : arrêté du 20 février 1995)

conférence à distance

Domaine :  Télécommunications.
Voir : 
téléconférence.

conférence vidéo

Domaine :  Télécommunications.
Voir : 
visioconférence.

confinement, n.m.

Domaine :  Ingénierie nucléaire/Sûreté.
Définition :

1. Maintien de matières radioactives à l'intérieur d'un espace déterminé grâce à un ensemble de dispositions visant à empêcher leur dispersion en quantités inacceptables au-delà de cet espace.

2. Par extension, ensemble des dispositions prises pour assurer ce maintien.

Anglais :  containment.
(Source : arrêté du 30 novembre 1989)

conjugaison, n.f.

Domaine :  Génétique moléculaire/Génie génétique.
Définition :  Transfert naturel d'
ADN plasmidique ou chromosomique d'une cellule bactérienne à une autre par l'intermédiaire d'un pont cytoplasmique.
Anglais :  conjugation, mating.
(Source : arrêté du 14 septembre 1990)

connaissement abrégé

Domaine :  Marine/Transport maritime.
Définition :  Version simplifiée de connaissement qui ne comporte que les conditions particulières et renvoie aux conditions générales du transporteur maritime.
Anglais :  short form.
(Source : arrêté du 23 septembre 1987)

connaissement complet

Domaine :  Marine/Transport maritime.
Définition :  Connaissement sur lequel figure, outre les conditions particulières du transport considéré, la totalité des conditions générales de transport de la compagnie.
Anglais :  long form.
(Source : arrêté du 23 septembre 1987)

conservation internationale

Domaine :  Économie et finances/Banque-Marchés.
Définition :  Activité de conservation, pour le compte de clients (banques, sociétés de bourse, maisons de titres, sociétés de gestion..), de l'ensemble de leurs valeurs étrangères détenues sur les places étrangères.
Note :  Cette activité de conservation s'accompagne notamment du suivi et de l'exécution de toutes les opérations sur titres, dites OST.
Anglais :  global custody.
(Source : arrêté du 11 février 1993)

conservation nationale

Domaine :  Économie et finances/Banque-Marchés.
Définition :  Activité de conservation sur une place donnée, pour le compte de clients étrangers et nationaux (banques, maisons de titres, sociétés de gestion..), de l'ensemble des valeurs de la nationalité de cette place qu'ils détiennent.
Note :  Cette activité de conservation s'accompagne notamment du suivi et de l'exécution de toutes les opérations sur titres, dites OST.
Anglais :  local custody, subcustody.
(Source : arrêté du 11 février 1993)

constriction, n.f.

Domaine :  Ingénierie nucléaire/Technologie des réacteurs.
Définition :  Dans un générateur de vapeur, phénomène d'étranglement des tubes au niveau des orifices de passage dans les plaques entretoises, résultant d'une corrosion accélérée du métal de ces plaques.
Anglais :  denting.
(Source : arrêté du 30 novembre 1989)

contingent, n.m.

Domaine :  Tourisme.
Définition :  Capacité d'hébergement ou de transport attribuée par un prestataire à un tiers.
Note :  Le terme « allotement » ne doit pas être employé.
Anglais :  allotment.
(Source : arrêté du 30 juin 1992)

contrat d'assurance vie universelle

Forme elliptique :  vie universelle.
Domaine :  Économie et finances/Assurance.
Définition :  Contrat d'assurance vie dans lequel le souscripteur peut, dans certaines limites, modifier à sa guise l'importance relative de l'épargne et des garanties en cas de décès.
Anglais :  universal futures.
(Source : arrêté du 6 janvier 1989)

contrat à terme d'instrument financier

Abréviation :  CATIF.
Domaine :  Économie et finances/Banque-Marchés.
Définition :  Engagement ferme moyennant
dépôt de garantie d'acheter ou de vendre à une date fixée, à un prix convenu, une certaine quantité d'un instrument financier.
Note :  Le terme « contrat » désigne l'unité de transaction. Les contrats sont normalisés afin d'assurer la fongibilité, permettant ainsi l'établissement d'un véritable marché.
Anglais :  financial futures.
(Source : arrêté du 18 février 1987)

contregyrer v. (langage professionnel)

Domaine :  Sciences et techniques spatiales.
Définition :  Mettre un dispositif en rotation dans le sens inverse de celui du corps qui le supporte, et autour du même axe, de façon à assurer à ce dispositif une
orientation donnée.
Voir aussi : 
dégyrer, gyrer, surgyrer.
Anglais :  despin (to).
(Source : arrêté du 20 février 1995)

contrôle en cis

Domaine :  Génétique moléculaire.
Définition :  Régulation de l'expression génétique par les séquences d'
ADN au voisinage d'un gène situé sur le même chromosome.
Anglais :  cis control.
(Source : arrêté du 14 septembre 1990)

contrôle d'un réacteur

Domaine :  Ingénierie nucléaire/Exploitation des réacteurs.
Définition :  Ensemble des opérations ayant pour but de connaître l'état de fonctionnement d'un réacteur et d'en permettre la commande.
Voir aussi : 
conduite d'un réacteur.
Anglais :  control.
(Source : arrêté du 30 novembre 1989)

contrôle en trans

Domaine :  Génétique moléculaire.
Définition :  Régulation de l'expression génétique qui s'exerce par l'intermédiaire d'un facteur diffusible.
Anglais :  trans control.
(Source : arrêté du 14 septembre 1990)

convergent, n.m.

Domaine :  Sciences et techniques spatiales/Propulsion.
Définition :  Partie amont d'une tuyère destinée à augmenter la vitesse du gaz.
Note :  Dans le convergent d'une tuyère à
blocage sonique, la vitesse croît jusqu'à atteindre, au col, la valeur de la vitesse du son.
Anglais :  convergent.
(Source : arrêté du 20 février 1995)

conversion de dettes en actifs

Domaine :  Économie et finances/Banque-Marchés.
Voir : 
échange de créances contre des actifs.

convertisseur, n.m.

Domaine :  Défense-Électricité.
Définition :  Machine électrique destinée à changer les caractéristiques d'un courant électrique.
Voir aussi : 
onduleur.
Anglais :  converter, inverter.
(Source : arrêté du 12 août 1976)

convertisseur A/N

Voir :  convertisseur analogique-numérique

convertisseur analogique-numérique

Abréviation :  CAN.
Forme abrégée : 
convertisseur A/N.
Domaine :  Électronique/Composants électroniques.
Définition :  Dispositif électronique qui permet de convertir un
signal analogique en un signal numérique.
Anglais :  analogue-to-digital converter (ADC).
(Source : arrêté du 14 septembre 1990)

convivialité, n.f.

Domaine :  Communication.
Définition :  Qualité d'un système de traitement de l'information qui comporte des éléments destinés à rendre aisé et vivant le dialogue avec l'utilisateur.
Anglais :  user-friendliness.
(Source : arrêté du 27 août 1992)

copie d'antenne (langage professionnel)

Domaine :  Audiovisuel/Télévision.
Synonyme : 
copie pour antenne.
Définition :  Copie d'un enregistrement sur film ou sur bande magnétique, spécifiquement destinée à la diffusion par un émetteur de radiodiffusion sonore ou
de télévision.
Anglais :  air print, release print.
(Source : arrêté du 24 janvier 1983)

copie de diffusion

Domaine :  Audiovisuel.
Définition :  Copie d'un enregistrement sur film ou sur bande magnétique, spécifiquement destinée à la diffusion quel qu'en soit le moyen.
Anglais :  dose rate, dosage rate.
(Source : arrêté du 24 janvier 1983)

copie pour antenne

Domaine :  Audiovisuel/Télévision.
Voir : 
copie d'antenne.

corbeillage, n.m.

Domaine :  Santé-Médecine.
Définition :  Aspect des vaisseaux d'un viscère qui, écartés par le développement d'une tumeur, se disposent en corbeille.
(Source : arrêté du 2 janvier 1975)

corépresseur, n.m.

Domaine :  Génétique moléculaire.
Définition :  Molécule qui déclenche la répression de la transcription de gènes spécifiques en se fixant au
répresseur.
Anglais :  corepressor.
(Source : arrêté du 14 septembre 1990)

corps de propulseur

Domaine :  Sciences et techniques spatiales/Propulsion.
Définition :  Enveloppe d'un propulseur à poudre.
Note :  Le corps de propulseur est dit « nu », avant la préparation pour le
chargement de poudre ; « chargé », quand la poudre y a été introduite sous forme de bloc.
Anglais :  engine body, motor body, jet body.
(Source : arrêté du 20 février 1995)

corps de rentrée

Domaine :  Défense/Techniques aérospatiales.
Définition :  Partie d'un
missile balistique ou d'un spationef qui effectue une rentrée dans l'atmosphère, constituée du bouclier thermique, de la charge utile, et du dispositif de stabilisation.
Anglais :  reentry vehicle.
(Source : arrêté du 5 octobre 1984)

correction physiologique

Domaine :  Audiovisuel.
Définition :  Sur un amplificateur de haute fidélité, dispositif permettant de relever le niveau sonore d'une bande de fréquences, des graves aux aiguës.
Notes :

1. La correction physiologique se fonde sur un spectre préétabli adapté à la physiologie de l'oreille humaine.

2. Le synonyme « contour » est aujourd'hui désuet.

Anglais :  loudness.
(Source : arrêté du 5 octobre 1984)

correspondant en valeurs du Trésor

Abréviation :  CVT.
Domaine :  Économie et finances/Banque-Marchés.
Définition :  Établissement ayant obtenu un statut particulier relatif à l'émission, au placement et au marché secondaire des valeurs du Trésor.
Notes :

1. Les correspondants en valeurs du Trésor sont sélectionnés par l'État pour l'importance de leurs souscriptions aux émissions de titres de la dette publique, pour leur capacité à les placer en France et à l'étranger.

2. Ils s'engagent à soumissionner régulièrement aux adjudications, à contribuer en permanence à la liquidité du marché secondaire et à effectuer progressivement la tenue du marché des titres de la dette publique.

3. Les correspondants en valeurs du Trésor ont naturellement vocation à obtenir le statut de spécialistes en valeurs du Trésor.

Anglais :  reporting dealer.
(Source : arrêté du 30 septembre 1991)

cosmide, n.m.

Domaine :  Génétique moléculaire/Virologie.
Définition : 
Plasmide possédant le site COS du bactériophage lambda nécessaire à l'encapsidation.
Note :  Un cosmide ne permet de cloner que des fragments d'
ADN de grande taille.
Voir aussi : 
site COS.
Anglais :  cosmid.
(Source : arrêté du 14 septembre 1990)

cosmonaute, n.

Domaine :  Sciences et techniques spatiales.
Voir : 
astronaute.

Cot

Voir :  courbe de Cot

couche de demi-atténuation

Abréviation :  CDA.
Domaine :  Ingénierie nucléaire/Physique nucléaire.
Synonyme : 
épaisseur de demi-atténuation.
Définition :  Épaisseur d'une substance déterminée qui, interposée sur le trajet d'un faisceau de rayonnement donné, provoque, dans des conditions de bonne géométrie, une atténuation réduisant l'effet du faisceau à 50 % de sa valeur.
Note :  Elle est parfois exprimée en termes de masse par unité de surface.
Anglais :  half-value layer (HVL), half-value thickness (HVT).
(Source : arrêté du 30 novembre 1989)

couche imperméable

Domaine :  Hydraulique.
Définition :  Niveau imperméable ou relativement imperméable dans le profil d'un sol, au-dessus duquel se produit une accumulation de l'eau.
Anglais :  impervious layer, impervious floor.
(Source : arrêté du 7 avril 1987)

couloir exploré

Domaine :  Télédétection spatiale-Sciences et techniques spatiales.
Voir : 
fauchée.

coup de pied de coin

Domaine :  Sport/Football.
Définition :  Remise en jeu effectuée au bénéfice de l'équipe attaquante, à partir d'un des angles de la surface du terrain.
Notes :

1. Le terme « coup de pied de coin » est notamment utilisé dans les règles de la Fédération française de football.

2. Les abréviations « coup de pied » et « coup » sont également employées lorsque le contexte ne permet aucune ambiguïté.

Équivalent admis :  corner.
(Source : arrêté du 21 décembre 1990)

coup sûr

Domaine :  Économie d'entreprise/Techniques commerciales.
Définition :  Opération consistant à lancer une production en étant assuré de son succès.
Anglais :  one-shot.
(Source : arrêté du 7 juillet 1994)

coup unique

Domaine :  Économie et finances/Banque-Marchés.
Définition :  Opération à caractère exceptionnel éventuellement assortie d'un certain risque.
Anglais :  one-shot.
(Source : arrêté du 7 juillet 1994)

couper sec (langage professionnel)

Domaine :  Audiovisuel/Cinéma-Télévision.
Définition :  Faire une coupure brusque et nette du plan sonore ou visuel.
Anglais :  cut.
(Source : arrêté du 24 janvier 1983)

couplage, n.m.

Domaine :  Défense-Aéronautique.
Définition :  Liaison univoque entre deux ou plusieurs entrées d'un même système.
Note :  Pour les commandes en vol d'un avion, il y a par exemple couplage entre les braquages de deux ou plusieurs gouvernes.
Anglais :  coupling.
(Source : arrêté du 5 octobre 1984)

coupon, n.m. (langage professionnel)

Domaine :  Tourisme.
Voir : 
bon d'échange.

couponnage, n.m. (langage professionnel)

1. Domaine :  Communication/Publicité.
Définition :  Opération qui consiste à promouvoir un produit ou un service à l'aide d'un coupon-réponse.
Anglais :  couponing.
(Source : arrêté du 10 octobre 1985)

2. Domaine :  Économie d'entreprise/Techniques commerciales.
Définition :  Distribution de coupons permettant d'obtenir un avantage sur l'achat d'un produit.
Anglais :  couponing.
(Source : arrêté du 30 septembre 1991)

coupure simple brin

Domaine :  Génétique moléculaire/Génie génétique.
Voir : 
cassure d'un brin.

courant d'altitude

Domaine :  Défense-Aérodynamique.
Définition :  Courant atmosphérique horizontal rapide, de forme tubulaire aplatie, qui existe dans ou au-dessus de la tropopause.
Anglais :  jet stream.
(Source : arrêté du 12 août 1976)

courbe de Cot

Forme abrégée :  Cot.
Domaine :  Génétique moléculaire/Génie génétique.
Définition :  Courbe obtenue lors d'une réassociation de plusieurs
ADN monocaténaires complémentaires.
Note :  Les points de la courbe représentent la concentration en
ADN double brin en fonction du produit de la concentration totale en ADN (Co) par le temps d'incubation (t) dans des conditions déterminées.
Anglais :  Cot curve, Cot.
(Source : arrêté du 14 septembre 1990)

courbe équipotentielle

Domaine :  Hydraulique.
Voir : 
ligne de charge constante.

courbe isodébit

Domaine :  Défense/Nucléaire.
Définition :  Ligne reliant des points situés à un mètre au-dessus du sol et ayant le même
débit de dose à un instant donné, généralement une heure après une explosion nucléaire.
(Source : arrêté du 5 octobre 1984)

cours (dans le), loc.

Domaine :  Économie et finances/Banque-Marchés.
Définition :  Dans le cadre des options négociables, qualifie une option dont la valeur intrinsèque est positive, son
prix d'exercice étant inférieur au cours du titre support pour une option d'achat, et supérieur pour une option de vente.
Anglais :  in the money.
(Source : arrêté du 6 janvier 1989)

coussin gonflable

Domaine :  Transport-Automobile.
Voir : 
sac gonflable.

coussin de sécurité

Domaine :  Transport-Automobile.
Voir : 
sac gonflable.

coûts salariaux indirects

Domaine :  Économie.
Définition :  Charges annexes au salaire brut, obligatoires ou non, constituées essentiellement des cotisations sociales versées par les employeurs.
Note :  Il convient d'éviter de parler dans ce cas des coûts de main-d'oeuvre non salariaux.
Anglais :  non-wage labour costs.
(Source : arrêté du 6 janvier 1989)

couverture, n.f.

1. Domaine :  Ingénierie nucléaire/Technologie des réacteurs.
Définition :  Matériau à irradier placé à la périphérie du coeur d'un réacteur à fission.
Anglais :  blanket.
(Source : arrêté du 30 novembre 1989)

2. Domaine :  Télédétection spatiale/Photogrammétrie.
Définition :

1.    Prise de données sur une zone déterminée afin d'en obtenir une représentation.

2.    L'ensemble des données obtenues, ou leur représentation sous forme d'images brutes ou prétraitées.

Anglais :  1.  surveying. 2.  coverage.
(Source : arrêté du 10 janvier 1986)

3. Domaine :  Économie et finances/Banque-Marchés.
Définition :  Opération ou suite d'opérations de marché ayant pour but de couvrir, ou de compenser, totalement ou partiellement, un risque de variation d'un élément d'actif ou de passif, ce risque provenant d'une fluctuation des cours des titres, des devises ou des taux d'intérêt (ou des prix des matières premières pour les marchandises).
Note :  Les opérations de couverture s'effectuent sur des
marchés à terme organisés (marché à terme d'instruments financiers --- MATIF, marché des options négociables de Paris --- MONEP, marché à terme des marchandises), ou sur des marchés de gré à gré.
Anglais :  hedging.
(Source : arrêté du 6 janvier 1989)

couverture fertile

Domaine :  Ingénierie nucléaire/Technologie des réacteurs.
Définition : 
Couverture constituée d'un matériau fertile.
Notes :

1. Par extension, l'ensemble des régions fertiles éventuellement réparties dans le coeur a pu être appelé couverture interne. Cette extension est déconseillée.

2. L'emploi du terme « couverture interne » est déconseillé.

Voir aussi :  fertile.
Anglais :  blanket.
(Source : arrêté du 30 novembre 1989)

covoiturage, n.m.

Domaine :  Transport/Transport routier.
Définition :  Utilisation en commun d'une voiture particulière.
Anglais :  car pool.
(Source : arrêté du 18 juillet 1989)

crantage, n.m.

Domaine :  Sciences et techniques spatiales/Essais.
Définition :  Dans les essais en vibration, atténuation d'une excitation au voisinage d'une fréquence donnée.
Anglais :  notching.
(Source : arrêté du 20 février 1995)

craquage, n.m.

Domaine :  Pétrole/Raffinage.
Définition :  Procédé thermique ou catalytique visant à accroître la proportion relative des composants légers d'une huile par modification de la structure chimique de ses constituants.
Anglais :  cracking.
(Source : arrêté du 12 janvier 1973)

craquage catalytique

Domaine :  Pétrole/Raffinage.
Définition :  Opération de
craquage durant laquelle la réaction se réalise en présence d'un catalyseur.
Anglais :  catalytic cracking, cat cracking.
(Source : arrêté du 12 janvier 1973)

crédit additionnel

Domaine :  Économie et finances/Banque-Marchés.
Définition :  Crédit nouveau consenti par un syndicat de banques ou organismes financiers dans le cadre d'accords de restructuration de la dette de certains pays.
Note :  Le crédit additionnel ne doit pas être confondu avec le
crédit de restructuration (en anglais : « new money »).
Anglais :  fresh money.
(Source : arrêté du 11 janvier 1990)

crédit-bail, n.m.

Domaine :  Économie et finances/Banque-Marchés.
Définition :  Technique de crédit dans laquelle le prêteur offre à l'emprunteur la location d'un bien, assortie d'une promesse unilatérale de vente, qui peut se dénouer par le transfert de la propriété à l'emprunteur.
Notes :

1. Cette technique fait, en France, l'objet d'une règlementation législative explicite.

2. Pluriel : crédits-bail.

Voir aussi :  cession-bail, location avec option d'achat.
Anglais :  leasing.
(Source : arrêté du 29 novembre 1973)

crédit croisé

Domaine :  Économie et finances/Banque-Marchés.
Définition : 
Échange temporaire entre banques centrales d'un certain montant de leurs monnaies respectives afin de soutenir le cours de change de l'une d'elles.
Note :  Le crédit croisé correspond à une catégorie d'échange financier.
Anglais :  cross currency swap.
(Source : arrêté du 11 janvier 1990)

crédit permanent

Domaine :  Économie et finances/Banque-Marchés.
Définition :  Technique selon laquelle un établissement prêteur ouvre à un client un crédit dans la limite d'un montant maximal qui, pendant la durée du contrat, peut être utilisé en totalité ou en partie aux dates et au choix du client ; les remboursements librement effectués dans le cadre du contrat reconstituent le crédit à concurrence du capital remboursé, permettant ainsi au client de nouvelles utilisations.
Anglais :  revolving credit.
(Source : arrêté du 11 janvier 1990)

crédit ponctuel

Domaine :  Économie et finances/Banque-Marchés.
Définition :  Crédit à court terme dont le montant et les conditions sont négociés au coup par coup.
Note :  Le taux est déterminé en fonction du marché du moment.
Anglais :  spot credit.
(Source : arrêté du 18 février 1987)

crédit de restructuration

Domaine :  Économie et finances/Banque-Marchés.
Définition :  Dans le cadre particulier de la restructuration de la dette de certains pays, financement additionnel à moyen terme réparti entre les banques au prorata de leurs encours sur le pays considéré et associé à un rééchelonnement.
Note :  Le crédit de restructuration se fait dans le cadre d'une procédure administrée par les banques elles-mêmes.
Anglais :  new money (ne pas confondre avec « fresh money »).
(Source : arrêté du 18 février 1987)

crédit de sécurité

Domaine :  Économie et finances/Banque-Marchés.
Définition :  Dans le cadre des facilités de crédit internationales, ligne de crédit relais adossée à une émission de billets à court terme, permettant à l'émetteur des tirages de très courte durée (rarement plus de dix jours) entre le remboursement d'une émission arrivée à échéance et son renouvellement, dans le cas de conditions du marché moins favorables à une nouvelle émission.
Anglais :  swing line.
(Source : arrêté du 11 janvier 1990)

crédit à taux révisable

Domaine :  Économie et finances/Banque-Marchés.
Définition :  Crédit généralement à moyen terme pour lequel les échéances d'intérêt sont effectuées à taux renouvelable à des intervalles déterminés (en général trois ou six mois).
Note :  Le crédit à taux révisable ne doit pas être confondu avec le crédit permanent (en anglais : revolving credit).
Anglais :  rollover credit.
(Source : arrêté du 18 février 1987)

crémaillère (parité à)

Domaine :  Économie et finances/Banque-Marchés.
Définition :  Régime dans lequel les parités de change sont susceptibles d'être révisées par une succession de modifications de faible amplitude.
Anglais :  crawling peg, crawling peg system.
(Source : arrêté du 29 novembre 1973)

créneau de lancement

Domaine :  Sciences et techniques spatiales/Véhicules spatiaux.
Définition :  Période comprenant une ou plusieurs fenêtres de lancement, pendant laquelle le lancement peut être effectué pour réaliser une mission déterminée.
Anglais :  firing window, launching window.
(Source : arrêté du 20 février 1995)

créneau temporel

Domaine :  Télécommunications/Techniques de télécommunication.
Définition :  Tout intervalle de temps à occurrence cyclique, qu'il est possible de reconnaître et de définir sans ambiguïté.
Notes :

1. Un créneau temporel doit être qualifié par sa nature ou sa fonction, par exemple : créneau élémentaire, contenant un élément de signal numérique ; créneau de voie ; créneau de signalisation ; créneau de verrouillage de trame.

2. L'expression « intervalle de temps » est à éviter dans ce sens car elle prête à confusion, dans un même contexte, avec le sens usuel de cette expression (en anglais : « time interval »).

Anglais :  time-slot.
(Source : arrêté du 3 octobre 1984)

criblage, n.m.

Domaine :  Génétique moléculaire/Génie génétique.
Définition :  Opération d'identification et de tri de clones.
Note :  Les termes « screening », « screener », « screenage » ne doivent pas être utilisés en français.
Anglais :  screening.
(Source : arrêté du 14 septembre 1990)

criticité, n.f.

Domaine :  Ingénierie nucléaire/Neutronique.
Définition :  État d'un milieu dans lequel s'entretient à niveau constant une réaction nucléaire en chaîne.
Note :  Le terme « criticalité » ne doit pas être utilisé.
Anglais :  criticality.
(Source : arrêté du 30 novembre 1989)

crosse d'arrêt

Domaine :  Défense-Aéronautique.
Définition :  Bras escamotable muni d'un croc de forme appropriée, situé à la partie inférieure d'un avion, et qui, en position sortie, permet, lors d'un atterrissage ou d'un appontage, d'accrocher les brins d'arrêt disposés en travers d'une piste ou d'un pont de porte-avions.
Anglais :  arrester hook.
(Source : arrêté du 5 octobre 1984)

cuisinette, n.f.

Domaine :  Bâtiment.
Définition :  Petite partie d'une pièce aménagée à usage de cuisine.
Notes :

1. Les dispositions adoptées sont très diverses, notamment alcôve, placard, renfoncement le long d'une cloison.

2. Le terme « kitchenette » ne doit pas être employé.

Anglais :  kitchenette.
(Source : arrêté du 17 février 1986)

culbutage, n.m.

Domaine :  Sciences et techniques spatiales/Pilotage.
Définition :  Mouvement désordonné d'un véhicule spatial autour de son centre de gravité.
Note :  Il convient de ne pas confondre « culbutage » et « basculement ».
Voir aussi :  basculement.
Anglais :  tumbling.
(Source : arrêté du 20 février 1995)

culot d'ergol

Domaine :  Sciences et techniques spatiales/Propulsion.
Définition :  Masse d'ergol encore utilisable pour la propulsion au moment d'une extinction programmée d'un moteur-fusée.
Notes :

1. Le culot d'ergol peut être soit perdu, soit utilisé, par exemple en cas de réallumage.

2. Le culot d'ergol fait parties des imbrûlés.

Voir aussi :  ergols imbrûlés.
Anglais :  bottom, base.
(Source : arrêté du 20 février 1995)

culot d'ergol

Voir :  ergols imbrûlés

culture vivrière

Domaine :  Agriculture/Économie agricole.
Définition :  Dans le tiers monde, culture pratiquée principalement en vue de la consommation alimentaire dans le pays même.
Note :  On donne parfois à ce terme le sens de culture pratiquée pour la consommation sur place, sans commercialisation. Il vaut mieux employer alors le terme « culture de case ».
Anglais :  subsistence crop.
(Source : arrêté du 20 septembre 1993)

cuvelage, n.m.

Domaine :  Pétrole/Forage.
Définition :  Tube ou ensemble de tubes d'acier que l'on descend dans les puits de pétrole pour en consolider les parois.
Anglais :  casing.
(Source : arrêté du 12 janvier 1973)

CVT

Voir :  correspondant en valeurs du Trésor

cybride, n.m.

Domaine :  Génétique moléculaire/Génie génétique.
Définition :  Hybride cytoplasmique obtenu par fusion de protoplastes.
Note :  Un cybride contient l'information génétique cytoplasmique et nucléaire des deux cellules parentales.
Anglais :  cybrid.
(Source : arrêté du 14 septembre 1990)

cycle du combustible

Domaine :  Ingénierie nucléaire/Cycle du combustible.
Définition :  Ensemble des opérations industrielles auquel est soumis le
combustible nucléaire.
Note :  Ces opérations comprennent notamment : l'extraction et le traitement du minerai, la conversion, l'enrichissement, la fabrication du
combustible, le retraitement, le recyclage des matières fissiles récupérées et la gestion des déchets.
Voir aussi : 
combustible nucléaire, retraitement.
Anglais :  fuel cycle.
(Source : arrêté du 30 novembre 1989)



A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | U | V | W | X | Y | Z








Find free glossaries at TranslationDirectory.com

Find free dictionaries at TranslationDirectory.com

Subscribe to free TranslationDirectory.com newsletter

Need more translation jobs from translation agencies? Click here!

Translation agencies are welcome to register here - Free!

Freelance translators are welcome to register here - Free!

Submit your glossary or dictionary for publishing at TranslationDirectory.com





 

 

Free Newsletter

Subscribe to our free newsletter to receive news from us:

 

Menu

Use More Glossaries
Use Free Dictionaries
Use Free Translators
Submit Your Glossary
Read Translation Articles
Register Translation Agency
Submit Your Resume
Obtain Translation Jobs
Subscribe to Free Newsletter
Buy Database of Translators
Obtain Blacklisted Agencies
Vote in Polls for Translators
Read News for Translators
Advertise Here
Read our FAQ
Read Testimonials
Use Site Map

Advertisements

translation directory

christianity portal
translation jobs


 

 
Copyright © 2003-2020 by TranslationDirectory.com
Legal Disclaimer
Site Map