Dossier spécial Inttranews : Traducteurs Sans Frontières Français translation jobs
Home More Articles Join as a Member! Post Your Job - Free! All Translation Agencies
Advertisements

Dossier spécial Inttranews : Traducteurs Sans Frontières


Become a member of TranslationDirectory.com at just $8 per month (paid per year)




ENGLISH VERSION

Avec l'intensification et l'accélération des mesures d'aide internationale aux victimes du tsunami qui a frappé l'Asie du sud à la fin 2004, l'importance stratégique des traducteurs a souvent été soulignée par la presse, mais rares ont été les réponses coordonnées émanant de la profession.
L'une des organisations de traducteurs ayant réagi le plus rapidement est Traducteurs Sans Frontières (TSF), une association a but non lucratif fondée à Paris en 1993 par Eurotexte afin de fournir des traductions gratuites aux organisations humanitaires.
Aujourd'hui le groupe pro bono apporte son aide à des organisations telles que Médecins Sans Frontières, prix Nobel de la Paix en 1999, Aides et Amnistie Internationale, qui peuvent ainsi utiliser les fonds économisés pour étendre leurs actions humanitaires.
Inttranews a décidé d'en savoir plus sur les opérations passées et présentes de Traducteurs Sans Frontières, ainsi que sur ses projets :

Inttranews : Comment est née l'idée de créer Traducteurs Sans Frontières ?
Traducteurs Sans Frontières a débuté lorsque l'organisation qui est devenue notre homonyme, Médecins sans frontières, nous (Eurotexte) a proposé un travail de traduction rémunéré. La première question que nous avons posée a été : “Si nous vous le faisons gratuitement, utiliserez-vous l'argent à bon escient ? ” Ils nous ont immédiatement rassurés en affirmant que l'argent serait affecté à d'autres actions importantes de Médecins Sans Frontières : Traducteurs Sans Frontières était né. Depuis ce jour, Traducteurs Sans Frontières a fourni des milliers de pages de traductions pro bono pour documenter et apporter son soutien à quasiment toutes les opérations humanitaires majeures de Médecins Sans Frontières et d'autres organisations comme Médecins du Monde, AIDES, UNICEF, Handicap International, etc.

Inttranews : Quels sont vos objectifs, et jusqu'à quel point les avez-vous atteints ?
Notre principal objectif est d'assister les ONG dans le cadre de leurs interventions sur le terrain et de les aider à communiquer leurs efforts dans le monde entier.

Inttranews : Combien de membres comptez-vous, et y a-t-il un coût (en dehors du temps consacré) ?
Nous avons approximativement 150 traducteurs qui ont été acceptés et qui figurent dans notre base de données, dont environ 30 qui, assez régulièrement, donnent bénévolement de leur temps à TSF.
Plus de 95% du travail effectué l'est à titre gracieux. Si une ONG dispose d'un budget pour un projet particulier, cet argent est bien entendu utilisé pour payer le(s) traducteur(s).

Inttranews : Acceptez-vous exclusivement des interprètes et des traducteurs disposant de certaines compétences ou d'un certain niveau de qualification ?
Tous les traducteurs travaillant pour TSF sont des professionnels expérimentés.
Lorsqu'un traducteur se porte volontaire pour rejoindre TSF, nous lui envoyons un test. Ce test est ensuite corrigé et noté par un traducteur professionnel et, en fonction du résultat de l'évaluation, la candidature est acceptée ou rejetée.

Inttranews : De quelle manière les membres contribuent-ils ?
Les membres contribuent en traduisant divers types de documents – communiqués de presse, sites web, rapports annuels, rapports de mission, guides médicaux, consignes, etc.

Inttranews : Comment organisez-vous les contributions ?
Dès que nous recevons une demande de traduction d'une ONG, nous contactons par e-mail tous les traducteurs bénévoles répondant aux critères de la traduction (combinaison linguistique, domaine de spécialisation, etc.).

Inttranews : Recevez-vous plus de demandes d'aide que vous ne pouvez en traiter ?
Nous sommes fiers de pouvoir dire que, jusqu'à présent, nous avons pu gérer toutes les demandes que des ONG nous ont adressées.

Inttranews : Quelles sont les demandes d'aide de traduction les plus fréquentes ?
Voir ci-dessus

Inttranews : Recevez vous également des demandes d'interprétation, et si tel le cas êtes-vous en mesure d'y répondre ?
Oui cela nous arrive, mais pas très souvent. AIDES a récemment demandé un interprète russe et un roumain car des représentants de ces pays allaient se rendre dans les bureaux français d'AIDES.

Inttranews : Réservez-vous les services de traduction gratuits aux organisations humanitaires ?
Oui, et nous avons à cœur que nos bénévoles traduisent pour des causes qu'ils soutiennent étant donné qu'ils donnent de leur temps personnel pour réaliser des traductions pro bono.

Inttranews : Recevez-vous un soutien financier pour votre travail ?
Non !

Inttranews : Quelle aide avez-vous apportée en faveur des victimes du raz-de-marée en Asie du sud ?
Cette semaine TSF a traduit les consignes de Handicap International indiquant aux secouristes sur le terrain sur ce qu'il faut faire en cas d'autres tremblements de terre, des communiqués de presse sur l'aide médicale et logistique apportée par Médecins du Monde et une interview du Directeur de MSF sur les dons qu'ils ont reçus.

Inttranews : Dans l'un de nos récents articles, nous avons suggéré que la communauté internationale des traducteurs pourrait instaurer un fonds de façon à ce que des interprètes médicaux certifiés puissent être envoyés en mission humanitaire. Pensez-vous que ceci soit réalisable ?
C'est une excellente idée et tout à fait réalisable. Etant donné que les missions, par définition, peuvent nécessiter l'interprétation d'une langue largement répandue telle l'anglais ou le français vers un dialecte local, cette initiative impliquerait donc nécessairement des interprètes locaux, ce qui peut avoir pour autre avantage de faire entrer de l'argent dans la communauté.

Inttranews : Pensez-vous que la communauté internationale des traducteurs peut faire davantage pour aider les gens à surmonter les obstacles linguistiques et culturels, et dans l'affirmative avez vous des suggestions ?
La création d'un fonds, pour pourvoir au déploiement d'interprètes médicaux dans le cadre d'opérations d'aide à des populations victimes de catastrophes dans des pays en voie développement, pourrait véritablement faire la différence. Ceci pourrait également être étendu aux hôpitaux des régions les plus pauvres de pays n'offrant pas encore de services d'interprétation.


ENGLISH VERSION







Submit your article!

Read more articles - free!

Read sense of life articles!

E-mail this article to your colleague!

Need more translation jobs? Click here!

Translation agencies are welcome to register here - Free!

Freelance translators are welcome to register here - Free!








Please see some ads as well as other content from TranslationDirectory.com:


Free Newsletter

Subscribe to our free newsletter to receive news from us:

 
Menu
Recommend This Article
Read More Articles
Search Article Index
Read Sense of Life Articles
Submit Your Article
Obtain Translation Jobs
Visit Language Job Board
Post Your Translation Job!
Register Translation Agency
Submit Your Resume
Find Freelance Translators
Buy Database of Translators
Buy Database of Agencies
Obtain Blacklisted Agencies
Advertise Here
Use Free Translators
Use Free Dictionaries
Use Free Glossaries
Use Free Software
Vote in Polls for Translators
Read Testimonials
Read More Testimonials
Read Even More Testimonials
Read Yet More Testimonials
And More Testimonials!
Admire God's Creations

christianity portal
translation jobs


 

 
Copyright © 2003-2019 by TranslationDirectory.com
Legal Disclaimer
Site Map